Vivre Paléo

Brûler sa graisse. Péter la forme

  • Rejoignez mon cercle

  • Suivez-moi sur…

  • Donnez de l’amour sur Facebook

Vous connaissez le principe de base du régime paléo : consommer ce qui a permis aux hommes de vivre pendant des centaines de milliers d’années. C’est le principe qui a séduit beaucoup de personnes (ou alors c’est la perspective de perdre quelques kilos en trop). Mais quelles preuves avez-vous vraiment? Vous n’avez jamais vu une vidéo d’un homme des cavernes mangeant de la viande et des plantes. Comment pouvez-vous savoir ce qu’il faut manger? Pouvez-vous être sûr de ne pas vous tromper? La réponse dans cet article.

La preuve scientifique que le régime paléo marche

La preuve scientifique que le régime paléo marche

Que mangeaient les hommes du paléolithique

Ceci est très difficile à dire. En partant du principe du chasseur-cueilleur, il s’agit de tout ce que l’homme pouvait chasser et cueillir (Lapalisse n’aurait pas mieux dit). Mais quel type de plante y avait-il? S’apparentaient-elles aux légumes que vous achetez toutes les semaines? Le gibier avait-il la même qualité que la viande que vous cuisez? Comment savoir vraiment de ce que les hommes du paléolithique consommaient vraiment? Malgré quelques échantillons fossilisés, on ne peut pas savoir.

En revanche, on sait ce qu’ils ne consommaient surement pas : des produits industriels et des céréales à profusion. Du paléolithique, il ne reste que des squelettes et d’autres vestiges archéologiques nous donnant quelques bribes d’informations. On sait que lors du passage du paléo au néolithique, les humais sont devenus plus petits et moins forts. Tous les signes montrent la malnutrition. Mais comme preuve, c’est un peu mince.

Il y a aussi les témoignages de milliers de personnes à travers le monde, de même que votre propre expérience, qui attestent des effets positifs du régime paléo. Mais même si c’est suffisant pour vous, cela ne relève d’aucune preuve scientifique.

Alors oui, des études scientifiques existent. Des volontaires devant suivre pendant quelques semaines le régime paléo. Même si les résultats sont là sur la perte de poids (1), la pression sanguine (2) et autres marqueurs cardio vasculaires (3), ces études portent sur un faible échantillon et sur une courte durée, donc rien de probant sur le long terme.

La preuve scientifique que le régime paléo fonctionne

La meilleure preuve que le régime paléo fonctionne est qu’il est pratiqué au quotidien, sans faillir, par des centaines de peuples chasseurs cueilleurs. Les chasseurs cueilleurs contemporains sont la pour nous le prouver. Parce que oui, il y a encore des personnes qui vivent de la chasse et de la cueillette, dans leur milieu naturel.

Des études ont été menées sur ces peuples et montrent que ces personnes n’ont pas de maladies chronique, d’inflammation, de maladies cardio vasculaire, d’obésité, de cancer ou de maladie autoimmune.

Certaines mauvaises langues avancent que l’espérance de vie est de 30 ans. C’est incorrect. Bien que l’espérance de vie avant 40 ans soit très courte (la mortalité infantile est élevée et les jeunes sont sujets à des accidents mortels), au delà, l’espérance de vie approche celle des pays développés (4). Ceci sans compter sur leur bonne santé qui ne les quitte jamais, même dans les âges avancés.

Voici une liste de peuples de chasseurs cueilleurs, qui va s’allonger avec le temps

  • Inuit
  • Masai
  • !Kung San du désert du Kalahari (Botswana)
  • Aborigines d’Australie
  • Efe du Zaire
  • Aché du Paraguay
  • Kitavan, Tukisenta, Okiufa de Papouasie Nouvelle Guinée
  • Hadza de Tanzanie
  • Kuna du Panama
  • L’ile Okinawa au Japon
  • Sami en artique
  • L’ile Tokelau dans le pacifique
  • Pima de californie

Des exemples à suivre

Quel est l’intérêt de suivre ces peuples en détail? C’est de découvrir des produits paléo inconnus ou interdits, ou d’adopter un régime paléo qui est en apparence dissocié. Par exemple les inuits ont une alimentation basée essentiellement sur la viande. Mais vous avez vu que les masai consomment du lait de vache, tout en profitant d’une santé de fer. Alors que le régime paléo exclut les produits laitiers, n’est-ce pas intéressant de savoir pourquoi des chasseurs-cueilleurs en consomment?

La majorité des calories des Kitavans provient des glucides. Quoi? Les glucides peuvent occuper plus de 60 % dans un régime paléo? Ces glucides qui font grossir? D’autres peuples d’iles du pacifique consomment plus de 70 % de leur calorie en noix de coco. Quoi? Les graisses saturées ne provoquent pas les maladies cardiaques ?

Il y a autant de régime paléo différents qu’il y a de peuplades et tous ces régimes paléo leurs ont permis d’obtenir une vie exempte de maladies dégénératives. Tous ces peuples, qui sont un exemple de santé, savent quels sont les aliments qui sont bons. Comme le dit Terry Wahls dans sa conférence : « ces peuples anciens en savent plus sur la nutrition que nos médecins et scientifiques. »

Le premier peuple (et son régime paléo) étudié dans un article à venir sera le peuple d’Okinawa et son fameux régime d’Okinawa. L’ile abrite le plus grands nombre de centenaire au monde.

Références

[4] Food and Western Disease, Health and Nutrition from an Evolutionary Perspective, Staffan Lindeberg

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

6 réponses à “Le régime paléo fonctionne et voici la preuve”

  1. Salut Julien,
    Effectivement, les diètes paleo sont diverses et variées à travers le monde. Ce qui distingue ces peuples des nôtres, c’est d’une part la qualité des calories qu’ils avalent, et d’autre part, l’activité physique (3 à 4 fois plus importante que la notre).
    C’est à méditer !
    Romain

  2. A la médiathèque de ma ville j’avais emprunté le livre : « Ces peuples sans maladies » et cela rejoins parfaitement ce que tu défends dans cet article. Même s’il est fréquent qu’il y ai une grosse présence du pain et/ou galette dans leur alimentation.

    Après chacun prend ce qui lui plait :)

    Je recommande sa lecture : http://www.amazon.fr/Ces-Peuples-sans-maladies-long%C3%A9vit%C3%A9/dp/2841974146

  3. Nathalie dit :

    Le régime paléo n’est pas ce qu’il y a de mieux pour maigrir, les individus de ces peuples doivent avoir une activité physique « naturelle » qui doit être supérieure à celle de beaucoup d’entre nous ! Certes il faut plutôt s’inspirer de la diète paléo plutôt pour avoir une meilleure santé, mais, cela peut s’avérer très difficile dans une famille nombreuse et quand les deux parents travaillent et n’ont aucune aide extérieure dans le ménage !

    • julien dit :

      Bonjour Nathalie

      Oui, ces peuples bougent naturellement plus que nous (qui restons la plupart du temps assis)
      mais ce n’est pas ça qui fait perdre du poids : le plus gros facteur de perte de poids est l’alimentation

      l’exercice est essentiellement un facteur santé

  4. [...] La moelle est une excellente source nutritive utilisées depuis des générations par les peuples de chasseurs-cueilleurs. [...]

Laissez un commentaire