Vivre Paléo. Brûler sa graisse. Péter la forme
Vous êtes ici : Vivre Paléo » Vie pratique » Lectures recommandées » Le régime hormone, de Thierry Hertoghe

Le régime hormone, de Thierry Hertoghe

Posté par julien le 20 juin

Tout dans votre corps est régulé par vos hormones. Que ce soit votre vieillissement, votre prise de poids, le développement de vos muscles, la qualité de votre peau. Votre santé en dépend. Vous vous dites que votre état de santé est tel qu’il est, que c’est génétique et que vous ne pouvez rien y changer ? Alors lisez la suite pour savoir comment agir sur vos hormones et véritablement contrôler votre corps.

Le régime hormone de Thierry Hertoghe

Thierry Hertoghe est médecin spécialiste des traitements hormonaux. Et l’hormonothérapie est une affaire de famille, puisqu’il est issu d’une lignée de médecins spécialisés dans cette discpline (il représente la 4e génération). Après son livre destiné aux professionnels, The Hormone Handbook, Thierry Hertoghe propose une version grand public, le régime hormone. Ce livre, ne discute pas de traitement hormonal, mais bien d’une façon naturelle de rétablir son profil hormonal : l’alimentation.

Sommaire du Régime hormone

INTRODUCTION
Ne soyez pas fataliste !

PREMIERE PARTIE : DETERMINEZ VOTRE PROFIL HORMONAL
Chapitre 1 – Une question d’équilibre
Chapitre 2 – Quelles sont les hormones qui dominent chez vous
Chapitre 3 – Les conséquences des déséquilibres hormonaux sur le cerveau
Chapitre 4 – Les conséquences des déséquilibres hormonaux sur la santé
Chapitre 5 – Quelles sont les hormones déficitaires chez vous ?
Chapitre 6 – Votre physique en dit long sur vos hormones
Chapitre 7 – Mangez différemment pour rééquilibre vos hormones

DEUXIEME PARTIE : LE REGIME HORMONE EN PRATIQUE
Chapitre 8 – Deux semaines de menus pour retrouver une bonne santé hormonale
Chapitre 9 – Les menus adaptés à votre profil hormonal

Résumé du Régime hormone

Vous voulez une excellente mémoire ? Agissez sur votre aldostérone ! Vous voulez un beau corps harmonieux ? Régulez votre insuline et votre cortisol ! Vous voulez un visage jeune et le teint frais ? Surveillez votre mélatonine ! Vous voulez être plus viril ? Augmentez votre production d’hormone de croissance et de testostérone !

Avec ce livre entre les mains, vous identifiez vous-même votre profil hormonal selon vos caractéristiques physiques. Par des questions aussi simples que la qualité de vos cheveux, de votre sommeil, vous décelez vos carences en hormones. Ce livre est un véritable outil de diagnostic.

Une fois que vous connaissez vos hormones à équilibrer, vous pouvez mettre en place l’alimentation adaptée préconisée. Et là, pas de surprise : il s’agit encore du régime alimentaire des chasseurs-cueilleurs. Le régime hormone est le régime paléo ! Le livre revient sur l’alimentation originelle de l’Homme, des méfaits du lait et des céréales (avec une nuance sur les céréales sans gluten mais germées) et des bienfaits d’une alimentation à base de légumes et de viandes/poissons.

Vous trouverez des menus adaptés pour favoriser le rééquilibrage de telle ou telle hormone, ainsi que des conseils de préparation et de comportement (cuisson douce, ne pas manger tel aliment après 16h pour favoriser la production de certaines hormones pendant la nuit).

Le régime hormone est vraiment grand public : il vous permet de vous initier au fonctionnement de vos hormones et d’entrer dans le sujet pour commencer à améliorer votre santé. Donc les fanas de détails scientifiques peuvent passer leur chemin. C’est pourquoi je regrette l’absence de références scientifiques (aucune bibliographie). Alors vous me direz pourquoi accorder du crédit à ce livre ?
Première raison, ce livre est une adaptation de son livre pour les professionnels The Hormone Handbook, dont la bibliographie doit regorger de références (mais cela reste de la spéculation).
Deuxième raison, le livre est publié aux éditions Thierry Souccar, une raison suffisante pour faire confiance.
Troisième raison, le régime hormone est le régime paléo. J’ai suffisamment de recul pour avoir constaté les bienfaits de cette alimentation sur la santé en général. Je n’ai aucun doute sur l’efficacité de ce régime.

Si vous voulez faire un tuning de votre régime paléo afin de favoriser certaines de vos hormones, lisez Le régime hormone.

10 réponses à “Le régime hormone, de Thierry Hertoghe”

  1. Salut julien

    je l’ai lu. Pour ma part, il n’a pas inventé l’eau chaude 🙂
    Comme je l’explique sur mon blog, il y a le Commandant in Chief, la leptine, la mère de toutes les hormones, dont la fameuse insuline qui en dépend aussi, qui doit « fonctionner » pour que le corps se mette en mode bruleur de gras et pas de sucre.
    D’ailleurs, sans le savoir, si vous pratiquez le paléo, vous contrinuer en partie (parce que le paléo n’est pas adapté dans sa version d’origine à tous, hein, on est tous différent donc un seul « regime » ne peut convenir à tous) à restaurer cette hormone

    Mel

  2. Magda dit :

    Au sujet de la leptine, j’ai lu récemment un article (ont je n’ai hélas pas conservé les références), tout n’est pas beau dans cette hormone, apparemment.

    Par exemple, elle serait en général en excès chez les obèses alors qu’elle manque chez les minces… La cause à l’effet ?

    J’aimerai des précisions à ce sujet….

  3. julien dit :

    Bonjour Magda

    Quand le corps fonctionne normalement, la leptine est l’hormone qui régule la faim. Plus cette hormone est sécrétée, et plus la faim est coupée.
    Elle est sécrétée lorsque tu manges, mais aussi selon ta quantité de graisse stockée : plus tu possèdes de graisse, plus tu sécrètes de la leptine.
    La leptine intervient également dans le métabolisme du cerveau, des os, la fertilité et sans doute dans d’autres processus.

    Les personnes obèses (dont l’équilibre hormonal n’est plus respecté), ont effectivement un taux élevé de leptine. C’est parce qu’ils ont beaucoup de gras, mais aussi parce qu’ils y sont devenus insensible, comme cela peut être le cas pour l’insuline. C’est le même cercle vicieux : insensible => plus de sécrétion => augmente l’insensibilité …

    Comme pour tout ce qui concerne le corps (hormones, minéraux, nutriments) ce qui compte c’est l’équilibre. Que ce soit dans un sens (trop) ou dans l’autre (pas assez), il y a des conséquences sur la santé.

    • Magda dit :

      Merci de ta réponse Julien !

      Je viens de passer une semaine à manger « non-paléo » à Prague en Tchèquie, qui est mon pays d’origine. Il se trouve qu’on y mange plutôt très gras : du canard confit, du porc rôti, du beurre, des sauces…

      Je constate que depuis 3 jours, je n’ai plus du tout envie de manger. Moi, qui me définissait moi-même comme une ogresse il y a à peine quelques jours, subitement plus rien.

      Penses tu que c’est à cause de la leptine ?

      • julien dit :

        Oui la leptine joue un rôle, tout comme l’insuline qui en est dépendante.

        Si tu as passé une semaine avec très peu de glucides, en ayant une alimentation reposant sur le gras comme source d’énergie, ton corps s’est habitué. Et c’est agréable de ne plus avoir d’envie subite et bizarre à la fois de se dire : « tiens, c’est l’heure de manger et je n’ai pas faim! »

        Tu devais quand même déjà être « sevrée » du sucre non?
        car une semaine est très court pour se débarrasser de l’emprise du sucre

        • Magda dit :

          Non mais en fait, il y avait aussi énormément de féculents, j’ai donc plutôt augmenté mes apports en sucre.

          Je ne veux pas dire que j’ai « bien mangé » là-bas, c’est vraiment tout le contraire. Mais il y a eu pas mal de gras.

          Dans la vie courante en France je ne consomme quasiment pas du sucre, (hormis les fruits) et ce depuis de longues années (depuis 2000 en fait).

          En fait, je crois que mon manque d’envie de manger c’est plutôt une indigestion !

  4. Sylvain dit :

    Intéressant. On dirait que d’autres approches finissent par tenir peu ou prou les mêmes conclusions paléoesques. Je pense pas le lire, mais qui sait, un jour…

    • marylène dit :

      absolument ce régime me fait penser au régime crétois par certains de ses aspects et fait appel au simple bon sens pour ma part je donne la part belle au bio depuis 35 ans avec bonheur et délectation une cuisine fraiche de saison des vitamines et des minéraux à profusion sans oublier un excellent vin rouge bio que j’affectionne tout particulièrement bien à vous marylène

  5. marylène dit :

    auriez-vous une astuce pour remédier à une thyroide déficiente suite à une opération très lourde suivie d’une incontournable radiothérapie la prise de lévothyrox indispensable en la circonstance pourrait -elle être couplée avec un traitement naturel à base d’iode évidemment réponse souhaitée ardemment merci à vous

  6. nisma dit :

    je voudrais savoir si il y a un remede pour ma libido j’ai un grand problème j’ai 50 ans et je m’inquiete de plus en plusje ne recent plus rien merci de me faire part de vos conseils

Laissez un commentaire