Vivre Paléo. Brûler sa graisse. Péter la forme
Vous êtes ici : Vivre Paléo » Maladie » Diabète » L’importance de l’insuline

L’importance de l’insuline

Posté par julien le 16 février

Je vous ai trouvé une vidéo montrant le mécanisme de l’insuline sur le métabolisme du glucose. En la visionnant, cela m’a beaucoup rappelé le dessine animé « Il était une fois la vie » (on ne fait plus de dessin animé aussi éducatif, si?)

Cette vidéo a été produite par un groupe pharmaceutique : il ne s’agit pas de faire leur publicité (d’ailleurs la vidéo ne fait référence à aucun produit), je vous la propose parce qu’elle est courte et bien réalisée (un peu succincte quand même).

La transcription en texte de la vidéo est sous celle-ci.

pierrot et pierrette

Vous souvenez-vous d'il était une fois la vie

Transcription

Lorsque vous entendez le mot insuline, vous pouvez penser qu’il s’agit d’un médicament que prennent les diabétiques. cela est vrai, ce que vous ne savez peut être pas, c’est que l’insuline est l’une des nombreuses hormones fabriquées par le corps humain.

L’insuline est importante pour le corps humain. Elle permet au sucre dans le sang (glucose) de pénétrer dans les cellules et de les approvisionner en énergie. Lorsque vous mangez, votre corps décompose la nourriture en glucose dans votre intestin grêle. Ceci est la source énergétique de votre corps pour tout ce qu’il fait, à savoir travailler et réfléchir ou encore faire de l’exercice et guérir.

Le glucose se déplace dans votre circulation sanguine à la recherche des cellules individuelles qui ont besoin d’énergie. Pour que le glucose pénètre dans les cellules, il a besoin d’insuline. L’insuline est la clé qui permet d’ouvrir les cellules pour qu’ainsi le glucose y entre et délivre de l’énergie.

Lorsque l’insuline arrive, elle indique à la cellule d’activer les transporteurs de glucose. Ces transporteurs activent le glucose à travers les parois cellulaires. Lorsque le glucose se déplace dans la cellule, il délivre de l’énergie.

Carence en insuline (1’13)

L’insuline est normalement fabriquée dans le pancréas par des cellules appelées cellules bêta. Lorsque le glucose entre dans votre circulation sanguine, le pancréas le fait correspondre à la bonne quantité d’insuline pour déplacer le glucose dans vos cellules.

Chez les diabétiques, ce processus est défaillant. Dans le diabète de type 1, les scientifiques pensent que le système immunitaire attaque et détruit par erreur les cellules bêta dans le pancréas. Une personne souffrant de diabète de type 1 n’est plus capable de fabriquer de l’insuline. Dans le diabète de type 2, le pancréas ne fabrique pas suffisamment d’insuline pour répondre aux besoins de l’organisme. La quantité d’insuline a tendance à diminuer progressivement au fil du temps.

L’insulino-dépendance (2’06)

Chez certains diabétiques de type 2, les cellules développent une résistance à l’insuline. Même s’il y a suffisamment d’insuline dans la circulation sanguine, elle ne parvient pas à ouvrir les cellules pour laisser pénétrer le glucose. En conséquence il faut plus d’insuline pour trouver la bonne clé qui ouvre la cellule pour le glucose. Ceci empêche les cellules d’avoir suffisamment d’énergie.

Les effets du diabète (2’31)

Lorsque le glucose ne parvient pas à pénétrer dans les cellules, que ce soit en raison d’une insuffisance en insuline ou un résistance du corps à l’insuline, le glucose s’accumule dans la circulation sanguine. Toute l’énergie est donc gâchée. Elle n’atteint pas les cellules où elle est nécessaire.

Sans glucose dans vos cellules, celles-ci manquent d’énergie pour que votre corps continue de fonctionner normalement. Pour éviter l’accumulation de glucose dans la circulation du sang, un apport externe d’insuline peut être nécessaire.

Le diabète et les injections d’insuline (3’05)

Comme les diabétiques de type 1 ne peuvent pas fabriquer leur propre insuline, ils doivent s’injecter de l’insuline plusieurs fois par jour… ou en recevoir via une pompe. De nombreux diabétiques de type 2 prennent aussi de l’insuline. L’insuline injectée agit sur le glucose de la même manière que l’insuline qui serait fabriquée par l’organisme s’il le pouvait.

A l’instar de l’insuline naturelle, l’insuline injectable permet de réduire la quantité de glucose dans la circulation sanguine en pénétrant dans les cellules pour produire l’énergie nécessaire.

3 réponses à “L’importance de l’insuline”

  1. Jerémy dit :

    Salut Julien,

    J’y vais de mon commentaire sur cette petite vidéo. Ok, la vidéo explique plutôt bien les mécanismes du glucose, bien que ce soit très simpliste. Mais là où je bloques, c’est qu’il y a bien une démarche commerciale, et le produit est l’insuline !

    Pourquoi ? A aucun moment dans la vidéo le narrateur nous dit que cet excès de glucose est due à une alimentation trop riche en glucose. La vidéo nous dit simplement que si vous avez trop de glucose dans le sang, où si vous êtes atteint du diabète de type 1, vous devriez prendre de l’insuline. On remarque en plus à la fin les contre-indications pour l’insuline. Il ne dise jamais qu’on peut rétablir une bonne sensiblité au glucose en améliorant son alimentation et notamment en suivant l’alimentation paléo.

    Au final, bien que la vidéo soit jolie et sympa à regarder, elle est je pense largement orienté sur la consommation d’un médicament afin de réparer la conséquence d’une mauvaise alimentation (entre autre). une vidéo plus objective aurait je pense parler de la cause, inévitablement l’alimentation !

    • Tiago dit :

      Bonjour jerémy, cette vidéo est là pour expliquée de manière schématique comment le mécanisme du glucose fonctionne dans notre corps, la cible principale de celle-ci étant les enfants.
      De plus attention à ne pas partir dans la caricature et critique facile car on parle d’un produit pharmaceutique et « non naturel ». Certe la prise d’insuline chez les diabete de type 2 peux être réduite voir annulée par une amélioration de son alimentation. Mais pour les diabète de type 1, qui ne produisent plus d’insuline, l’accés à de l’insuline synthétique est vital! car même si on suis un régime pauvre en glucide comme le régime paléo, le corps nécessite toujours de l’insuline et donc un diabéte de type 1 devra avoir recours à ce médicament pour pouvoir vivre… Par contre quand on parle de diabéte de type 2, là un régime paléo peu aider à vivre sans ou avec tres peu de médicaments.

  2. Magda dit :

    Ce qu’ils n’expliquent pas – mais c’est normal – c’est que nous sommes tous, à partir de la trentaine, parfois avant, résistants à l’insuline. Le faut à quoi ? A l’alimentation moderne, à la farine blanche, et à tous ces glucides qu’on avale dans la journée…

    Et plus l’on en mange et plus on a envie d’en manger…Une simple bière, un bout de baquette, du Nutella, un jus de fruits… dérèglent le pancréas pour le reste de la journée…

Laissez un commentaire