Vivre Paléo. Brûler sa graisse. Péter la forme
Vous êtes ici : Vivre Paléo » La vie paléo » Manger paléo au restaurant d’entreprise

Manger paléo au restaurant d’entreprise

Posté par julien le 4 juin

Aujourd’hui dans ma vie paléo j’ai testé : je mange avec des collègues -au restaurant d’entreprise.

Un des avantages de travailler dans une entreprise de grande taille est que le(s) restaurant(s) propose(nt) un grande diversité de plats.
Il est donc facile de trouver des produits paléo :

  • des crudités
  • des fruits
  • de la viande sans sauce.
  • des légumes cuits

 

Mais la diversité est également disponible pour les paléo-profane :

  • spaghetti bolognese
  • pommes au four
  • pomme de terre sautées au beurre persillé
  • frites
  • un stand de desserts qui n’a rien à envier à la vitrine des pâtisseries

Tout est là pour mettre votre foi(e) à rude épreuve.

 

Heureusement ça ne reste que du visuel, il suffit de détourner le regard et de penser à la dernière fois que vous avez mangé une cuillère de dessert sucré : c’était bon mais ça vous est resté sur l’estomac car vous n’êtes plus habitué à manger ces produits là.
C’est en faisant la queue pour payer que j’ai eu mal.

 

Alors que je regarde les files voisines avancer plus vite que la mienne (forcément !) et que je n’ai aucune nourriture sous les yeux pour me tenter, un fumet arrive jusqu’à mes narines.
Pas besoin de regarder, je sais déjà ce que c’est!

Je ferme les yeux, j’inspire profondément et profite du moment.

 

C’est alors que je vois tout les petits ingrédients sautiller -tout heureux qu’ils sont- sur une carte géographique italienne.

Je vois le cuistot faire virevolter sa pâte et atterrir sur son plan de travail, soulevant la farine restante. J’ouvre les yeux. Elle était là!!! Juste devant moi!!! : la pizza quattro formaggi (en italien dans le texte)

Elle faisait sa belle, avec son énorme morceau de gorgonzola et sa pâte craquante.

Toute brillante, toute glossy.

 

Dans ces moments là on ne pense plus à rien, sauf éviter de ruiner son image en sautant sur le plateau du veinard.
Il est parti de son coté avec ma bien aimée, moi du mien avec mon petit sauté de dinde au curry et sa farandole de brocolis.

 

A peine je retrouve mes collègues que j’oublie mon envie.

J’ai continué ma vie paléo en discutant, en rigolant, en passant un bon moment.
En entrée j’ai eu droit à 3 demi œufs durs et 2 tranche de jambon cru, pas de dessert.
Plutôt léger comme repas??
Je n’avais plus faim en sortant de table et je me suis porté comme un charme tout l’après midi.

Que ce serait il passé si j’avais cédé aux charmes de la belle italienne. Et bien je vais vous le dire, après avoir consommé, je me serais endormi!!! M’obligeant au passage  à prendre un ou deux café! Ça vous rappelle quelque chose?

 

Verdict: difficile de manger paléo? Les doigts dans le nez!!!

Et vous? Est ce difficile de manger paléo à votre travail?

une réponse à “Manger paléo au restaurant d’entreprise”

  1. Christophe dit :

    Merci de nous faire partager ton expérience!
    Je me suis, de mon coté, « lancer » dans le régime dit dukan, et je remarque de grandes similitudes entre ces 2 régimes alimentaires.
    A l’exception prêt que les produits laitiers peuvent être consommés.
    A bientôt et au plaisir de te lire.

Laissez un commentaire