Pourquoi perdre du poids est dangereux

Dernière mise à jour: 25 avril 2017 4 Commentaires

Dans cette vidéo, on va voir pourquoi perdre du poids est dangereux.

En fait, la perte de poids consiste à faire descendre le nombre inscrit sur la balance. Mais ce nombre ne représente rien de concret.

Le problème est que la plupart des personnes se focalisent sur ce nombre, et se réjouissent de le voir descendre alors même qu’elles se mettent en danger.

Alors pourquoi est-ce si dangereux de perdre du poids? Quelle est la solution qui permet au contraire de bien mesurer ses progrès?

Transcription de la vidéo

Salut c’est julien et bienvenue sur cette nouvelle vidéo pour prendre soin de sa santé.

Et aujourd’hui tu vas voir pourquoi il est dangereux de perdre du poids.

Il faut que t’arrêtes de perdre du poids parce que c’est un danger.

Alors pourquoi?

En fait c’est le concept même de perdre du poids qui est dangereux. Si tu réfléchis, ton corps il est constitué de ton squelette, de muscles, d’eau et de graisse.

Et donc si tu te dis que tu vas perdre du poids, tu sais pas ce que tu perds en fait. Et ça c’est traduit par la balance.

Quand tu es dans un processus de perte de poids, tu vas utiliser ta balance et ta balance, qu’est-ce qu’elle te dit? Elle te donne un chiffre qui reflète la perte de poids.

Mais qu’est-ce que tu perds exactement?

Tu sais pas, tu sais pas si c’est de l’eau, de la graisse, si c’est du muscle, si c’est de la densité osseuse.

Et il est là le danger c’est que tu ne sais pas ce que tu perds, et donc le vrai danger il est là, c’est quand tu ne sais pas ce que tu perds.

Si tu es dans un processus de perte de poids donc tu vas mesurer l’évolution de ton poids avec ta balance.

Donc quand ça descend, tu es content, mais quand le rythme de baisse commence à être moins fort, ou même pire, que tu reprends du poids, là c’est la panique.

Et tu vas essayer de contrebalancer ça peut être en mangeant moins, alors qu’en fait, tout se passait bien : tu étais en train de perdre de la graisse mais seulement tu gagnais en plus du muscle et ça la balance elle te le disait pas.

C’est pour cela que tu dois absolument changer ton état d’esprit : tu dois arrêter de penser « perte de poids » et commencer à penser « perte de graisse ».

Tu dois commencer à le penser, tu dois commencer le dire et toutes les actions que tu fais, tu dois les faire pour perdre de la graisse.

Alors c’est un petit changement qui peut te sembler anodin, mais c’est très important parce que ça change ta façon de voir les choses et notamment ça se traduit par le fait que tu ne fais plus une fixette sur le chiffre qui est indiqué sur ta balance.

Alors si tu n’utilises plus ta balance, qu’est-ce que tu peux utiliser pour mesurer tes progrès?

Comment savoir si tu perds de la graisse et pas du muscle?

Alors tu peux essayer d’utiliser une balance évoluée qui te donnera une estimation de la graisse corporelle que tu as, mais ça demande un petit budget, ce sont des appareils qui ne sont pas donnés.

Une solution beaucoup plus qu’abordable et aussi qui te donne des résultats plus localisés, c’est d’utiliser une pince adipomètre.

C’est une pince qui te permet de mesurer l’épaisseur d’un pli cutané, par exemple au niveau du ventre, tu fais un pli et tu mesures l’épaisseur de ce pli.

Et puis au fur et à mesure des semaines tu prends au même endroit la mesure du pli et tu vois si oui ou non ce pli diminue.

Donc ça te donne une bonne estimation une bonne mesure de la graisse que tu perds.

Un autre moyen, c’est d’utiliser un mètre ruban : tu mesures certaines parties du corps par exemple le tour de cuisse, le tour de fesse, le tour de hanche, le tour de taille, le tour de poitrine.

Et donc pareil tu vois l’évolution des mesures et donc aux endroits que je t’ai indiqué.

En général quand ça baisse c’est que tu perds de la graisse donc la pince adipomètre et le mètre ruban ce sont des moyens qui donne des mesures quantitatives, mais tu peux aussi utiliser une mesure qualitative, c’est à dire prendre des photos de toi.

Comme ça tu vois si l’évolution de ta silhouette te plait. Tu peux continuer à utiliser ta balance : le poids est un indicateur intéressant mais tu ne dois plus te fier à ça uniquement.

Parce que le muscle est trompeur c’est-à-dire qu’à masse équivalente, le muscle prendra moins de place que la graisse, ou dit autrement pour le même volume, le muscle pèsera plus.

C’est pour ça que les photos sont importantes pour évaluer la qualité de ta transformation physique : si tu gagnes en muscles, tu auras une plus belle silhouette, alors que sur la balance tu ne bouges pas plus que ça.

C’est une raison de plus de douter de la balance : elle te donne le chiffre, qui représente l’ensemble de ton corps alors que les photos, ou les mesures avec la pince ou le mètre ruban vont te donner des indications sur ta perte de graisse.

Et puis le muscle est trompeur puisqu’il est plus lourd que le gras pour un même volume ce qui fait que sur les photos, si tu perds 1 kilo de graisse mais que tu gagnes 1 kilo de muscle, tu auras l’air plus mince.

Et aussi, comme le muscle est plus rigide on va dire que la graisse qui est flasque, tu auras aussi une meilleure apparence, une apparence de tonicité.

Ce qui fait aussi que si tu te fies uniquement à ta balance, tu peux vite te démotiver puisque si tu vois que le rythme de perte de poids, dans ce cas, diminue ou même augmente, ça te démotive.

Alors qu’en fait si tu prends en plus des mesures, que tu vois que les mesures diminuent, ça veut dire que tu perds de la graisse, que ce soit avec le mettre ruban ou la pince adipomètre.

Si tu prends également des photos, tu vois ton évolution et tu vois que ta silhouette devient de plus en plus svelte et se dessine.

Donc la bonne question à te poser c’est « par quoi es-tu motivé? »

Est-ce que tu préfères avoir un chiffre le plus petit possible sur ta balance, ou alors est-ce que tu veux avoir une apparence svelte et agréable à regarder?

Alors il faut que tu arrêtes de penser « perte de poids » et que tu penses uniquement « perte de graisse ».

Il faut que tu changes ton état d’esprit, que tu changes aussi ta façon de parler, il ne faut plus que tu parles de « perte de poids » mais de « perte de graisse ».

Que tu penses de cette façon-là et puis que tu utilises d’autres moyens de mesures que la balance, c’est à dire la pince adipomètre, le mètre ruban et faire des photos de ta silhouette.

Alors pour bien mesurer ton évolution il faut que tu fasses des mesures régulièrement et donc dans le temps.

Avec la balance c’est facile parce que tu montes dessus et tu as directement les chiffres.

En revanche avec la pince ou le ruban ou même faire des photos, ça demande un peu plus d’investissement de ta part mais si tu es vraiment motivé, ça devrait pas poser de problème.

Mais quand même si tu veux avoir une petite aide sur ce sujet, pour t’aider à prendre tes mesures dans la durée, et aussi à les enregistrer, je te conseille de regarder la vidéo suivante parce qu’elle pourra t’aider.

4 commentaires

liliane dit: 26 avril 2017 à 16 h 58 min

Bonjour,
Merci Julien pour cette vidéo, elle m’est arrivée à point car je reconnais qu’en ce moment à chaque fois que je monte sur la balance mon poids augmente et c’est vrai que cela me décourage un peu et me pousse à parfois manger tous les interdits.
Merci pour tous ces conseils.

    julien dit: 26 avril 2017 à 18 h 17 min

    Bonjour Liliane

    content que ça t’aide
    le poids et la balance te donnent les mauvaises informations et en plus démoralisent

    j’espère que tu vas essayer les autres moyens de mesures pour te donner un aperçu plus fiable de tes progrès

Michaël dit: 28 avril 2017 à 1 h 11 min

Bonsoir Julien,

Merci pour cet article/vidéo fort intéressant, comme une grande partie du contenu de ton site qui représente une source d’inspiration pour moi.
L’obsession de la perte de poids est une thématique particulièrement importante dans une société où on ne pense qu’au chiffre sur la balance.
C’est ce que j’ai connu lorsque j’étais victime d’obésité et que je suis parvenu à perdre mes kilos en trop, le chiffre sur la balance était certes flatteur mais je n’avais plus que la peau sur les os et mes muscles avaient fondu. Je préfère à présent mettre ma balance de côté et me fier à ma composition corporelle en surveillant son évolution à travers des photos régulières.
Je trouve qu’on est dans le même problème qu’avec les régimes qui ont l’image de quelque chose d’extrêmement restrictif et contraignant là où on peut perdre du gras en ayant une alimentation plaisante via un rééquilibrage alimentaire intelligent.
Merci de permettre de voir les choses sous un angle plus motivant.

julien dit: 28 avril 2017 à 12 h 37 min

Bonjour Michaël

Mes félicitations pour ton parcours.

Comme tu dis, prendre des photos est le meilleur moyen de juger qualitativement de la composition corporelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *