Pourquoi utiliser du beurre paléo et comment le préparer?

Dernière mise à jour: 20 novembre 2014 14 Commentaires

Huile de coco, huile d’olive… ce sont les deux corps gras les plus cités pour préparer de bons petits plats paléo. Mais ce ne sont pas les seuls. Si vous en avez marre, ou que vous n’aimez tout simplement pas ça, vous pouvez opter pour le beurre paléo.

Je vous en ai déjà parlé pour certaines recettes. Aujourd’hui je vous démontre pourquoi vous devez l’utiliser pour vos cuissons plutôt que le beurre classique et surtout comment en obtenir.

Le beurre paléo vs le beurre classique

Le beurre paléo est en fait le beurre clarifié, ou le ghee (prononcé « gui »). Il s’agit de beurre débarrassé de toutes les composantes laitières sauf les acides gras. Le beurre clarifié est donc du gras pur et c’est pourquoi vous devez l’utiliser pour vos cuissons.

En effet, les composantes du beurre (comme les protéines) sont altérées par la chaleur et cuisent jusqu’à brûler. Dans le beurre clarifié, il n’y a rien qui puisse brûler aux températures de cuisson.

Je vous laisse regarder ce que ça donne.

Comment préparer le beurre clarifié

Je ne sais pas si on peut trouver du beurre clarifié dans le commerce, mais si c’est le cas, je vous conseille de le fabriquer vous-même. C’est très facile et vous pouvez choisir le beurre que vous voulez (du beurre fermier de vache vivant paléo est évidemment le mieux).

PS:
Retrouvez cette recette et des dizaines d'autres gratuitement sur l'application en ligne moncarnetpaleo.com, l'application pour créer automatiquement vos menus paléo.

Les quantités par personne renseignées ci-dessus ne sont données qu'à titre indicatif. Adaptez-les selon vos envies et vos besoins du moment. (Re)lisez la FAQ concernant ce sujet.

14 commentaires

noella dit: 19 juin 2014 à 13 h 40 min

Bonjour Julien,j’ai essayé une fois de faire du ghee selon une méthode ou il fallait filtrer le beurre fondu a travers une passoire fine,mais ça n’avait pas été très concluant car il restait toujours des proteines de lait.Ta méthode me semble bien plus simple et facile a réaliser.Je testerais prochainement.Merci pour la vidéo.

Valérie dit: 19 juin 2014 à 15 h 31 min

Bonjour

Personnellement je ne m’embête pas à écumer les particules à la surface, je prolonge un peu la « cuisson »et toutes les impuretés tombent au fond de la casserole, il ne me reste plus qu’à verser dans un bocal en faisant attention de m’arrêter à temps pour ne pas faire tomber les particules (comme tu as fait du verre dans ton bocal)
Je trouve que les gâteaux, pâtes à tarte ont un meilleur goût avec le beurre clarifié plutôt qu’avec l’huile de coco.

Merci pour tes articles.

Lio dit: 20 juin 2014 à 17 h 49 min

J ai essayé d’en faire moi même en filtrant avec un filtre à thé mais ce n’était pas concluant. J’en ai trouvé dans le commerce (en Allemagne) chez Reformhaus.
Il a un petit goût de noisettes que j’apprécie bcp mais par contre il est granuleux.

Maya dit: 20 juin 2014 à 18 h 53 min

Bonsoir
Merci Julien , je vais comprend mieux maintenant , je vais le faire ..bon week-end

Ben dit: 21 juin 2014 à 9 h 01 min

Pour le filtre j’utilise un morceau d’essuie-tout plié, ça marche très bien.

Claire dit: 27 juin 2014 à 11 h 27 min

LES AMIS PENSEZ PHYSIQUE, oust la cuillère, Juju, tu laisses ton beurre refroidir à température puis frigo, les deux masses se sépareront proprement et sans qu’on y passe notre vie sur de petites et gros batchs. Un coup de couteau, rinçage à l’eau pour enlever toute trace restante de blanc, essuyage pour sécher l’eau et c’est fait ^^ C’est d’ailleurs comme ça que ma maman degraissait bouillons et jus de rôtis, sauf que là on garde le bon gras et on vire le blanchâtre. C’est pas mon idée, je l’ai trouvée sur youtube… et je n’y aurais pas pensé, alors que finalement, ça tombe sous le sens.

    julien dit: 30 juin 2014 à 13 h 08 min

    Bonjour Claire

    C’est effectivement plus facile lorsque qu’on s’y prend à l’avance.

    Mais lorsque tu en as besoin sur le moment (comme c’est souvent mon cas), tu n’as pas le temps de laisser refroidir : tu filtres rapidement et tu utilises ton beurre

Franck dit: 2 juillet 2014 à 10 h 19 min

Bonjour Julien

Est ce que la graisse de canard ou d oie peut également constituer un bon substitut au beurre normal?m

Merci

Franck

    julien dit: 2 juillet 2014 à 12 h 43 min

    Carrément!
    Les graisses animales pour la cuisson étaient la norme avant les « progrès » de l’industrie qui nous a apporté les huiles végétales.

    de plus c’est dans la FAQ 😉

      Franck dit: 2 juillet 2014 à 13 h 06 min

      Merci Julien pour cette réponse, je vais allez de ce pas chez le fermier du coin pour lui prendre de la graisse de canard 😉

claudine dit: 4 mars 2015 à 16 h 01 min

Ma technique pour faire du beurre ghee: le faire fondre doucement au bain marie (c’est plus pratique de le faire avec une motte de 500 grammes) sans le remuer, le petit lait va se déposer au fond de la casserole, ensuite filtrer le beurre fondu, juste le beurre fondu, en s’y prenant lentement, avec une passoire fine doublée d’une gaze, dans un pot en grès c’est mieux, sinon dans une boite plastique par exemple, en veillant à ne pas brasser pour garder le petit lait au fond de la casserole, et si c’est du beurre de qualité, il se conserve dans le placard. On peut, si on aime, y rajouter du curcuma en poudre comme en inde. Plus long à dire qu’à faire!

Florène dit: 25 mars 2017 à 13 h 38 min

Bonjour,

Je suis étonnée qu’il soit encore nescessaire d’expliquer la possibilité de clarifier son beurre ! je croyais cette recette vieille de plusieurs siècles, meme si depuis , j’ai bcp voyagé en Asie, je savais qu’en Europe , certaines bonnes cuisinières sont depuis longtemps adeptes de ce principe qui fait partie des « fondamentaux » en matière de cuisine !(question de mode ss doute pour faire ressurgir de vieux prinçipes!.
Moi, je m’en fait fondre par motes entières (bien choisir son beurre , c’est a dire le plus naturel possible , nature ou 1/2 sel, déposer ds une casserole, faire fondre a très basse température durant 20 Mn. env. puis utiliser un filtre a café permanent réservé uniquement a cet usage, conserver ds un bocal au placard al’abri de la chaleur.
Ce n’est meme pas de la « cuisine » juste une préparation pour les cuissons a la poele un peu longues , et pour saisir;
Adieu les soles au beurre noir! ça ne m’empêche pas d’avoir au frigidaire, un bon beurre cru, pour d’autres emplois, et de l’huile d’olive de très bonne qualité, d’olives mures de Crête de préférence ! normal, je suis provençale !!!
Bon apetit, et bonne santé !

Florène dit: 25 mars 2017 à 14 h 39 min

Bonjour,
L’avantage de tourner le moulin eternel des modes ! … pour découvrir ainsi qu’on a rien inventé ! le beuurre clarifié a toujours existé sous nos latitudes! grace a des Cuisinières averties, et nous emballer tout ça avec un peu d’exotisme comme ruban !
En ce qui me concerne, je fais du beurre clarifié bien avant d’avoir depuis fait presque le tour de cette vieille planète, ma grand’mère en faisait dejà !
Ma methode: juste une bonne motte de beurre le plus naturel(baratté) nature ou 1/2 sel a faire chauffer a feu doux 20 Mn. env. le filtrer ds un filtre a cafe dit « permanent » réservé uniquement a cet effet, conserver ds un bocal a l’abri de la chaleur, utile pour les cuissons a la poêle ou pour saisir a haute température, cela n’empêche pas d’avoir ds son frigo, un autre très bon beurre cru pour d’autres usages, si vous souhaitez y trouver un gout de « noisette » ou autre, rajoutez-en car les vaches n’en consomment pas !parallèlement, j’utilise de très bonnes huiles d’olives mûres, de Crète de préférence ! Je suis Provençale !!! d’origine lointaine: grecque et d’un grand-père Asiatique . ça aide pour réaliser des cuisines colorées et équilibrées!
Bon apetit, et bonne santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui écrit ici?

Bonjour, je suis Julien, le créateur de ce blog. Cliquez ici pour savoir si je peux vous aider.

Pour suivre toutes les aventures
Les guides complets