Vivre Paléo. Brûler sa graisse. Péter la forme
Vous êtes ici : Vivre Paléo » Vie pratique » Lectures recommandées » « Cancer, un traitement simple et non toxique » de Laurent Schwartz

Le cancer fait peur. La menace plane sur nos têtes, à nous tous.

Malgré les milliards d’euros investis (ou gaspillés) dans la recherche, « on » meurt toujours autant du cancer depuis les années 60.

Ce triste tableau peut laisser tout un chacun inquiet et désarmé… ou alors il peut prendre connaissance du message de Laurent Schwartz.

couverture du lvre de Laurent Schwartz Cancer, un traitement simple et non toxique

« Cancer, un traitement simple et non toxique » de Laurent Scwhartz

Laurent Schwartz est médecin cancérologue. Il a travaillé plus de vingt ans au sein de l’école polytechnique.

Voulant développer des traitements non toxiques, il est retourné aux fondamentaux (simples) du mécanisme du cancer, pour pouvoir le traiter d’une autre façon.

Sommaire de « Cancer, un traitement simple et non toxique »

  • AVANT-PROPOS : Le cancer et la boîte de Pandore
  • CHAPITRE 1 : Pour une médecine plus humaine
  • CHAPITRE 2 : La violence des chiffres
  • CHAPITRE 3 : Les fausses pistes
  • CHAPITRE 4 : Voyage à l’intérieur de la cellule
  • CHAPITRE 5 : Les causes du cancer
  • CHAPITRE 6 : Le cancer, une maladie métabolique
  • CHAPITRE 7 : Une piste parallèle : l’acidification
  • CHAPITRE 8 : Le traitement métabolique
  • CHAPITRE 9 : Quelles thérapies associer au traitement métabolique
  • ÉPILOGUE : La guérison à portée de mains

Résumé de « Cancer, un traitement simple et non toxique »

8 millions dans le monde sont touchés par le cancer. Des milliards de dollars ont été engloutis par la recherche. Le marché du cancer double tous les 5 ans.

Pourtant, la mortalité n’a pas bougé depuis les années 60.

Des traitements lourds, coûteux (alors que les molécules de base sont utilisées depuis la 1er guerre mondiale) et n’apportant marginalement pas plus d’espérance de vie.

Partant de ce constat, Laurent Schwartz a voulu trouver une alternative saine et fiable.

C’est en revenant au mécanisme tout simple du cancer qu’il a trouvé une solution. Car le cancer est une maladie simple. Une maladie de la mitochondrie.

La mitochondrie est un organite, qui existe depuis les débuts de la vie sur terre. En effet, la mitochondrie fait partie de la cellule et a la fonction cruciale de lui fournir de l’énergie.

Lorsque la mitochodrie ne fonctionne plus, la cellule, sous l’effet physico-chimique de son environnement, n’a d’autre choix que de se diviser : c’est le cancer.

Les raisons d’une mitochondrie défaillante sont multiples, mais il y a 2 principales causes.

Le docteur Laurent Swchartz propose alors son protocole afin de traiter le cancer par la voie métabolique, c’est à dire en s’attaquant à ce problème de mitochondrie.

Pourquoi vous devez lire « Cancer, un traitement simple et non toxique »

Ce livre est facile et rapide à lire (128 pages). Mais il est suffisant pour connaitre le cancer, qui au final est une maladie simple.

Avec ce livre, vous saurez:

  • Ce qu’il en coute pour un medecin de sortir de la pensée dominante
  • Qui, dans les années 20, avait déjà découvert le fonctionnement du cancer
  • Comment fonctionnent une cellule saine et une cellule cancéreuse
  • Le schéma simple qui résume tout le problème
  • Les 2 principales causes de dysfonctionnement de la mitochondrie
  • Comment prendre soin de vos mitochondries

Les conclusions du Docteur Laurent Schwartz rejoignent celles du Docteur Wahls et de son protocole anti sclérose en plaques: il faut prendre soin de vos mitochondries.

Si vous voulez démystifier le cancer et ne plus en avoir peur, lisez « Cancer, un traitement simple et non toxique » de Laurent Schwartz.

4 réponses à “« Cancer, un traitement simple et non toxique » de Laurent Schwartz”

  1. Seb dit :

    Merci pour cet article Julien.
    Je souhaiterais apporter cependant deux précisions.

    1/ « on » meurt toujours autant du cancer depuis les années 60.
    C’est, au moins partiellement, faux. L’incidence de la maladie augmente oui. Mais la mortalité diminue ; pour peu qu’on la mesure correctement, c-à-d en tenant compte du vieillisement de la population et de son augmentation.
    Voir à ce sujet : http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2620

    2/ je trouve que tu n’insiste pas assez sur le fait que ce docteur, au travers de son livre, ne montre pas une « solution » pour guérir le cancer mais présente une méthode pour atteindre une AMELIORATION des chimiothérapies, ce qui est quand même grandement différent !
    Tu n’es pas assez clair dans ton article, je te cite :
    « pour pouvoir le traiter d’une autre façon »
    « trouver une alternative saine et fiable »
    « il a trouvé une solution »
    « traiter le cancer par la voie métabolique »

    Il serait à mon humble avis dangereux de faire croire à ton lectorat que ce monsieur a trouvé le moyen de guérir le cancer. C’est tout simplement faux.

    Je sais que ce n’est pas ton but, mais franchement tu n’es pas assez clair.

    • julien dit :

      Bonjour Seb

      merci pour ton commentaire.

      Effectivement, ce n’est pas LA solution qui guérit à tous les coups, mais comme tu dis, une amélioration des conditions et résultats d’une chimio

  2. Mechtild dit :

    Bonjour,

    Je vous conseil ce site de la Gawler Foundation, par Ian Gawler, qui montre aussi le changement de lifestyle pour sa sante. Ian Gawler a ainsi pu vaincre son cancer:

    http://gawler.org/home/7-essential-elements/

    • Seb dit :

      Vous pensez sincèrement que « la méditation + le pouvoir de l’esprit + la guérison émotionnelle + la quête de sens + l’aide effective + du sport modéré + une bonne nutrition » = guérison du cancer ?
      A la limite, on peut inférer que tout cela participe à une meilleure qualité de vie, voire même, si on est optimiste, a une baisse de la probabilité de survenue d’un cancer … ok pourquoi pas.
      Mais la guérison …
      Ces satanés vendeurs de flan (et de produits à forte marge) sont vraiment dangereux, il faudrait vraiment les mettre hors d’état de nuire.

Laissez un commentaire