Vivre Paléo. Brûler sa graisse. Péter la forme
Vous êtes ici : Vivre Paléo » Vie pratique » Comment économiser et manger mieux?

Comment économiser et manger mieux?

Posté par julien le 19 juillet

Manger mieux et faire des économies ? Cela peut sembler contradictoire!

Car si on mange mieux, à savoir des aliments de meilleure qualité, forcément ils seront plus cher. Et bien non ! Pas forcément !

economiser en mangeant paléo

manger paléo c'est économiser

Il est possible que certains produits de meilleure qualité soient plus cher (par exemple la viande), mais d’autres ne le seront pas… si vous ne les achetez pas là où vous en avez l’habitude.

Et puis il y a d’autres façons d’économiser de l’argent.

Comment manger mieux et moins cher:

En supprimant le superflu

Manger paléo, c’est ne plus manger de produits cuisinés, des produits laitiers, des sucreries, des produits céréaliers, des viennoiseries ou quelconque produits sous emballage plastique…

Rien qu’en supprimant tout ça, vous sauvegardez une somme d’argent conséquente.

Je vous invite à prendre votre dernier ticket de caisse et à faire la somme de tous les articles non paléo, vous serez étonné du résultat.

Avec les produits locaux et/ou de saison

Les produits de saisons poussent plus facilement quand les conditions météorologiques sont là. Ils coûtent donc moins cher à produire.

Les produits locaux nécessitent quant à eux moins de transport et donc les frais en sont réduits.

En vous intéressant aux produits de saison, vous découvrirez de nouvelles variétés de fruits et légumes, qui vous apporteront autant de nouvelles saveurs que les quantités de vitamines et minéraux dont vous avez besoin pour votre santé.

Les légumes et fruits surgelés sont souvent emballés très peu de temps après la récolte, ce qui garantit une fraicheur et une quantité de nutriments supérieure aux légumes qui sont dans votre réfrigérateur depuis 4 jours.

N’hésitez pas à regarder les informations sur l’emballage. Il serait dommage de vous priver de vitamines hors saison.

En achetant directement au producteur

En supprimant des intermédiaires, vous supprimez leur commission, plus les taxes de l’état, qui sont tout aussi bien dans votre poche.

Les avantages d’acheter directement au producteur plutôt que de passer par la grande distribution :

  • les fruits et légumes ne sont pas malmenés avec les autres tonnes que brassent les grandes enseignes et ne sont pas abîmés
  • viandes et fruits/légumes seront de meilleure qualité, votre producteur local n’ayant pas les mêmes objectifs de rentabilité que les fournisseurs des grandes surfaces. (Si vous ne savez pas comment cela se passe, regardez le résumé de ce livre)

Regardez si vous trouvez un producteur près de chez vous.

En cueillant vos produits vous-même

Renseignez-vous sur les associations, les fermes, qui proposent de cueillir vous même vos fruits et légumes. En faisant cela, vous supprimez encore un intermédiaire à savoir, les salariés à rémunérer (+ les taxes de l’état).

Le prix de plusieurs produits passent facilement du simple au double si vous les prenez sur l’étal plutôt que sur le plant. Et bien souvent le prix au kilo est dégressif avec la quantité.

De plus c’est une excellente activité paléo :

  • vous faites de la marche
  • vous vous accroupissez
  • vous portez des charges moyennement lourdes
  • vous prenez l’air et les UV pour fabriquer de la vitamine D.

Regardez si vous trouvez une cueillette près de chez vous

En évitant évitant les produits chers

Si vous n’avez pas la possibilité d’aller chez un producteur (ou d’acheter par correspondance), vous n’avez pas non plus à manger de la viande tous les jours ni à prendre les morceaux les plus chers.

La viande paléo, ce n’est pas seulement du filet de bœuf (très peu de gras) à 40€/kg ou du faux filet persillé (un peu plus de gras) à 25/kg.

Ce sont aussi des abats : rognons, foie … à 6€/kg (mis à part le veau)

Ce sont des œufs (poule plein air) à 0,3€ pièce

Contrairement à la viande rouge maigre, ces produits contiennent du bon gras, plus de vitamines et minéraux, vous offrant un rapport pouvoir-nutritif/prix bien supérieur.

En évitant le tout bio

Evitez les produits préparés, gâteaux …. bio. Non seulement ils sont chers, mais ils vous maintiennent dans une mauvaise démarche.

Vous devez vous ré-approprier votre alimentation, en consommant des produits bruts.

Et parmi les produits bruts, là aussi inutile de tout prendre bio.

Tout ce qui pousse dans la terre (carotte, pomme de terre, oignons…) peuvent être non bio. De même que les fruits dont vous ne mangez pas la peau (banane, orange, citron…)

Les fruits comme les pêches, prunes, abricot … (fruits à peau fine et colorée) méritent d’être consommés avec la peau : vous devez donc vous assurer de l’absence de pesticides.

Si vous ne supportez pas la peau, alors pelez vos fruits non bio.

Un dernier exemple avec la viande : il vaut mieux consommer le boeuf qui a vécu paléo (libre, sans stress, avec suffisamment d’espace, broute du fourrage) mais non bio, que celui qui est nourri aux céréales bio. (idem pour les volailles et les oeufs).

En préparant votre propre repas

Comment mangez-vous le midi ? Allez vous au restaurant ? Prenez vous un plat préparé dans une grande chaîne de l’alimentation telle « Pierre » ou la « viennoiserie argentée » ?

Dans ces dernières, vous avez votre menu à partir de 7€ :

  • une boisson, qui ramenée au prix au litre, est hors de prix
  • un dessert moyen (en comparaison de celui que vous pourriez faire avec de bons produits)
  • un plat (sandwich ou salade) douteux.

En achetant des produits selon les méthodes ci-dessus, vous pouvez avoir un repas de bien meilleure qualité pour moins cher.

Et pour gagner du temps dans la préparation de vos repas, faites-en en grande quantité pour avoir déjà un ou deux repas déjà prêt dans la semaine.

En achetant au prix de gros

Achetez de grandes quantités de viande et de légumes au prix de gros. Congelez la viande. Réservez-vous quelques heures de votre week-end pour préparer des soupes de légumes, des bocaux de légumes ou fruits, et congelez également.

Non seulement vous payez moins cher mais vous avez déjà à manger pour les semaines (voire des mois) à venir. Vous gagnez un temps considérable.

En réduisant vos frais de santé

« Que ton aliment soit ta seule médecine »
Hippocrate

Le régime paléo est reconnu pour régler beaucoup de problèmes de santé.

Manger paléo maintenant, c’est autant de dépenses en soins maladies évitées plus tard.

Et puis être en bonne santé, cela n’a pas de prix.

En réduisant les quantités

En mangeant paléo, vous mangerez également des quantités moindres :

  • manger paléo vous rassasie plus vite (grâce à la place prépondérante des protéines et des graisses)
  • votre estomac diminue de taille parce que vous ne mangez plus de céréales : vous sentez votre estomac rempli plus vite avec moins de quantité.

En jeunant

Le jeûne intermittent est une excellente pratique pour retrouver ou améliorer votre santé.

Et en plus, cela ne vous coûte rien 😉

Conclusion

Il est très facile de manger sainement, sans grands moyens, si vous vous donnez les moyens.

Ce sont juste de nouvelles habitudes à prendre.

Vous n’avez pas à les prendre toutes d’un coup : choisissez celle qui vous parait la plus facile à réaliser et zou, c’est parti.

2 réponses à “Comment économiser et manger mieux?”

  1. Perlou dit :

    Bonjour,
    Peut-on utiliser les conserves et les surgelés du commerce ?…
    Merci pour votre réponse…

    • julien dit :

      Bonjour Perlou

      Les congelés sont un bon compromis pour facilement consommer des légumes
      Mais il faut que ces produits soient le moins trafiqués possibles : donc des légumes surgelés natures

      Pour les conserves, je me dirige plus vers les bocaux. De plus tu peux facilement en faire toi meme.
      Mais dans le commerce, même remarque que pour les surgelés : des produits les plus natures possibles

Laissez un commentaire