Vivre Paléo. Brûler sa graisse. Péter la forme
Vous êtes ici : Vivre Paléo » Vie pratique » Motivation » Comment Iron man peut décupler votre motivation (partie 2)

Dans la première partie, vous avez vu comment vous conditionner au tout début de votre projet. Vous allez voir maintenant ce que vous devez faire pendant votre projet, comment désamorcer les bombes qui pourraient faire voler en éclats tous vos espoirs.


deux personnes déminant une bombe

Saurez-vous déminer la bombe pouvant détruire votre motivation ?

Déminez le terrain au quotidien

Ignorez la critique des autres

Bien souvent, votre entourage, votre famille, vos amis se permettent de commenter vos actions et vos projets. Ce sont le plus souvent des doutes quant à la faisabilité de votre projet : 

  • c’est trop dur, tu n’y arriveras jamais. 
  • Tu as toujours été gros(se), si tu avais dû maigrir tu l’aurais fait depuis longtemps ….

Il ne faut pas que cela vous touche plus que cela. Vous ne devez pas vous décourager pour si peu. Ces paroles n’engagent que ceux qui les prononcent. Elles reflètent leurs propres échecs, leurs propres peurs. Votre projet vous fait envie, vous vous êtes super motivé : assumez votre choix et accomplissez-le.

Ignorez les réalisations des autres

Vous trouvez que votre projet est ridicule à coté des leurs : ne vous comparez pas aux autres, vous n’êtes pas comme un d’eux et ils ne sont pas comme vous, il n’y a donc rien à comparer.

Vous trouvez votre projet futile, narcissique, égoïste? Vous vivez votre vie pour vous et pas pour les autres.

« Rien n’est mauvais, rien n’est bon. C’est notre pensée qui créé le bonheur ou le malheur. » – Shakespeare

Si votre projet vous fait plaisir c’est bien, faites-le. Vous pensez qu’il est bon. Laissez les autres penser qu’il est mauvais.

Gérez vos écarts imprévus

Notez tout ce que vous mangez, même les écarts imprévus que vous faites. Cela vous sera utile par la suite pour ajuster les écarts que vous vous accordez. Surlignez en rouge les écarts imprévus et affichez cette feuille sur le réfrigérateur et/ou le placard.

Commencez votre sport avant

Vous allez utiliser le même principe que pour les repas et la liste de courses. Vous allez vous engager dans l’action en préparant le terrain.

Vous avez décidez de pratiquer 3 fois par semaine, et la plupart du temps c’est le soir en rentrant du boulot? Seulement vous êtes fatigué en rentrant et votre motivation ne tient qu’à un fil. La veille, préparez vos affaires (chaussures, tenue, matériel, feuille d’exercice + stylo) : quand vous ouvrez la porte de chez vous, vous tombez nez à nez avec vos affaires. Vous n’avez plus rien pour vous retenir.

Ne mangez rien de sucré une à deux heures avant, le sucre vous donnera un coup de fatigue : rien de mieux pour procrastiner devant l’effort.

Programmez-vous des alertes sonores sur votre téléphone afin de créer un réflexe de Pavlov. Cela deviendra de plus en plus facile de se mettre à votre sport.

Restez motivé(e) au quotidien

Ayez vos objectifs toujours visibles

Scotchez ou aimantez vos objectifs sur vos placards et votre réfrigérateur. Surlignez, colorez, vos objectifs, rendez-les vivants, attrayants.

Vous voulez un corps de rêve : prenez une photo de mannequin dans un magazine ou sur internet, dont le corps se rapproche de vos objectifs. Gardez-la sous les yeux pendant que vous faites votre sport : quand cela deviendra plus difficile d’effectuer vos répétitions, vous regarderez cette photo, votre but à atteindre pour vous forcer à terminer à fond votre session.

Constatez vos progrès

Avant de commencer votre programme, vous allez vous peser, vous prendre en photo en maillot de face, de profil et de dos, prendre quelques mensurations selon vos objectifs : tour de bras, épaule, poitrine, taille, ventre, fesses, cuisses…. Et vous referez cette prise de mesures toute les deux semaines.

Tracez la courbe de votre poids et de vos mensurations : vos progrès vous encourageront. Vos photos vous montreront qualitativement que votre corps se sculpte selon vos souhaits.

Si vous stagnez dans vos résultats, cette prise de notes vous permettra de facilement ajuster votre programme.

Accordez-vous une récompense

Il y a bien quelque chose qui vous fait terriblement plaisir? Récompensez-vous avec un ou deux jours par semaine. Planifiez au possible sur votre calendrier les jours où vous vous accorderez votre récompense. Cela vous aidera à tenir les jours entre deux récompenses et cela vous évitera de faire un écart sachant qu’une récompense est proche.

Et si vous devez craquer (lien) et bien craquez :

  • soit vous profiterez d’un bon moment de plaisir
  • soit vous apprendrez quelque chose : vous vous rendrez compte que vous mangez quelque chose qui n’est pas si bon que ça, que finalement vous auriez pu vous en passer. Vous graverez ce moment dans votre mémoire ce qui sera bien utile pour la prochaine fois.

Faites un rappel

J’espère que vous avez saisi l’importance de projeter votre vision pour décupler votre motivation, ainsi vous exacerbez vos envies et elles s’ancrent bien dans votre esprit.

Et votre douche? Vous savez également que c’est important, et c’est pourquoi vous la prenez tous les jours!!! parce que ses effets s’estompent 24h après.

Et bien c’est pareil pour votre motivation : elle s’estompe au bout d’un certain temps. C’est pourquoi vous devez tous les jours régénérer votre motivation en projetant votre vision. Cela vous demandera 5 min, c’est à dire beaucoup moins de temps qu’une douche et c’est aussi important. 

J’espère que ces deux articles vont vous aider et vous inspirer pour accomplir votre projet.

Laissez un commentaire