Vivre Paléo. Brûler sa graisse. Péter la forme
Vous êtes ici : Vivre Paléo » 1er pilier paléo » Nutrithérapie » Le seul problème du régime paléo

Je ne vous l’avais pas dit ? En fait vivre paléo peut vous poser des problèmes.

Oui ! Cela fait plus d’un an que je vous loue tous les bienfaits de ce mode de vie, que je vous atteste la main sur le cœur que ma santé n’a fait que de s’améliorer, que ma forme a atteint des sommets et que j’ai brûlé de la graisse. Pourtant j’ai découvert récemment qu’il y avait un problème avec le régime paléo. Vous voulez savoir ce que c’est ? Alors lisez la suite !

Qui a un problème avec le régime paléo ?

En fait, j’ai découvert qu’il y a deux problèmes avec le régime paléo : c’est ce que j’ai pu lire sur pas mal de sites et blogs.

Le premier problème est que le régime paléo est monotone. C’est une question déjà traitée et le problème n’est pas le régime lui-même mais celui qui l’applique.

Le deuxième problème est que ceux qui font paléo risquent des carences en vitamine D. Vous pouvez voir cela notamment sur le site passeport santé, mais aussi si de nombreux autres sites et blog qui ont brossé un tableau rapide du régime paléo sans gratter un peu la surface. Alors qu’en est-il vraiment ?

A quoi vous sert la vitamine D ?

Son rôle le plus connu est celui qui l’associe au métabolisme du calcium. D’autres études tentent de prouver son action préventive de nombreux cancers. Mais ce qui est sûr c’est que vous avez besoin de vitamine D pour le bon fonctionnement général de votre corps.

Comme elle est liposoluble, vous la stockez dans le foie et vos réserves de graisse. Donc vous pouvez vous permettre, tel un écureuil qui met ses noisettes de côté pour plus tard, une consommation supérieure à vos besoins quotidiens certains jours pour compenser d’autres jours où les apports sont moindres.

Où la trouvez-vous ?

Soit vous la trouvez essentiellement dans les poissons « gras ». 100g de saumon vous assure au minimum 15ug, ce qui correspond à l’apport quotidien recommandé.

Soit vous la fabriquez vous-même en vous exposant au soleil. Pour votre dose quotidienne, exposez-vous 10 à 15 minutes par jour entre 11h et 14h (parfait pendant votre pause de midi), de mai à novembre, la période pendant laquelle les rayons UVB du soleil vous parviennent le mieux (ceci est valable si vous vivez en France).

Pendant l’hiver, votre source essentielle sera donc votre alimentation, mais dès qu’il y aura un rayon de soleil, vous sortirez immédiatement faire une petite série de sprint fractionnés, en short et t-shirt (Oui ! Même avec des températures négatives ;-)).

Le régime paléo

Selon le bulletin épidémiologique d’avril 2012 de l’institut de veille sanitaire, 80 % des français sont carencés en vitamines D. D’après ce que mangent les personnes que je croise le midi, ils ne mangent pas paléo. Ça ne doit pas venir de là.

Dire que le régime paléo donne des risques de carences en vitamine D, surtout dans les pays nordiques, ne repose sur rien de tangible. Au contraire, les études montrent que les scandinaves ont des taux de vitamine D supérieurs à ceux des espagnols et des italiens qui baignent dans les UVB [1,2,3]. Leur alimentation riche en poisson n’y est pas pour rien. Et on ne peut pas dire qu’ils soient inondés de soleil.

Vivre paléo prône une alimentation qui vous fournit tout ce dont votre corps a besoin et écarte ce qui pourrait vous nuire. Mais même si elle est « parfaite » sur le papier, elle ne conviendra pas à tout le monde. C’est peut être là son seul problème.

PS:
Aujourd’hui a été une belle journée (en Ile de France du moins). j’espère que vous profitez vous aussi de chaque occasion de fabriquer de la vitamine D !

References

[1] A global study of vitamin D status and parathyroid function in postmenopausal women with osteoporosis: baseline data from the multiple outcomes of raloxifene evaluation clinical trial
[2] Prevalence of vitamin D insufficiency in an adult normal population
[3] The prevalence of vitamin D inadequacy amongst women with osteoporosis: an international epidemiological investigation

12 réponses à “Le seul problème du régime paléo”

  1. Michel dit :

    Salut
    Effectivement je ne vois pas en quoi le régime paléo amènerait à des carences en vitamine D plus qu’une alimentation « standard ». Ce serait plutôt l’inverse, à mon avis. De toute façon, il est possible de se supplémenter en vitamine D et surtout en D3, naturelle évidemment. Perso j’en prend l’hiver, sous forme de gouttes. Merci pour ton site que j’ai découvert assez récemment et qui m’aide beaucoup. Michel

  2. philippe dit :

    Bon article très bien rédigé. J’ai découvert le régime paléo ou du moins le « paleo life style » depuis une semaine et je suis sur le cul. C’est tellement efficace et plein de bon sens.
    Je ne suis pas étonné de la présence de detracteur…il en faut bien 😉 encore une foire aucun prosélytisme il suffit de tester pour s apercevoir ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas.

  3. janine dit :

    Avant de critiquer le régime paléo , ils devraient déjà savoir que la vitamine en supplément est nécessaire à tous et à des doses supérieures à celles qui sont recommandées ; De plus la médecine a « redécouvert » la vitamine depuis pas si longtemps !!
    Je pense personnellement que la santé des français s’améliorerait beaucoup si la majorité suivait le régime Paléo!!…
    seriez vous intéressé par un article invité sur la vitamine D3 ?

  4. mag dit :

    La vitamine D est fabriquée par la peau exposée. Si les scandinaves fabriquent aussi bien leur vitamine D que les espagnols, c’est parce qu’ils ont une peau bien plus claire qui ne filtre pas les UV.
    L’évolution a sélectionné des pigmentations de peau de plus en plus claires au fur et à mesure que les migrations des 1ers hommes les conduisaient vers des latitudes de plus en plus éloignées de l’équateur, car l’intensité lumineuse décroit avec cette latitude.
    Les pubs nous rabachent que le soleil donne la cancer, mais en fait c’est le manque de soleil quotidien et l’excès pendant les vacances qui en est responsable. Les personnes qui s’exposent régulièrement (paysans, maçons etc…) présentent pourtant des taux de mélanomes très bas. Et quand des mélanomes se développent, c’est souvent à partir du haut du dos et du buste (coin favori des coups de soleil), mais jamais sur les avant-bras, qui eux, sont exposés toue la belle saison.

  5. Magda dit :

    Et j’ajoute qu’il y a des cas de rachitisme chez les habitants de la RP et notamment chez les enfants ayant la peau noire !

    Et pourquoi, SVP ? Pas parce qu’ils mangent paléo, bien entendu.

    Mais plutôt parce que la peau noire est celle qui réagit le moins au soleil en fabriquant la vitamine D. Ceci parce qu’en principe les gens à peau noire sont adaptés à la vie en zone tropicale. Donc censés vivre au grand air et quasiment nus ou presque !

    S’ils migrent au nord et qu’ils s’habillent en conséquence, ils n’ont plus assez de vitamine D pour fixer le calcium…

  6. Nathalie dit :

    Je consate, moi quand même une chute de cheveux, mais, j’y reste quand même à la paléo

  7. Magda dit :

    Nathalie, c’est impossible : si tu constates une chute de cheveux, cherche une autre cause. Ca ne peut pas venir du fait que tu manges paléo, ce serait plutôt le contraire : tes cheveux devraient être plus beaux, mieux, etc.

    Ou alors, tu ne consommes pas assez de fruits et de légumes.

  8. Romain dit :

    Salut à toi,
    La vitamine D, je vais justement en faire le plein au soleil dans 5 minutes avec un verre de vin :). J’en profiterai aussi pour fixer un peu de calcium en provenance directe des crucifères. 🙂
    A très vite
    Romain

  9. Céline dit :

    En alimentation paléo depuis 4 mois bientôt.
    Que du positif : en pleine forme, fini les migraines, et surtout les douleurs pré-menstruelles, les jambes gonflées par la chaleur, la transpiration excessive, -8kg sur la balance, je dors comme un bébé…
    A part 1 point négatif : comme lu plus haut, j’ai depuis +d’un mois une belle chute de cheveux…Je me supplémente du coup en vitamines et minéraux, je fais des applications de poudres ayurvédiques…Je n’utilise aucun produit chimique non plus….

Laissez un commentaire