Vivre Paléo. Brûler sa graisse. Péter la forme
Vous êtes ici : Vivre Paléo » 1er pilier paléo » Devez-vous faire comme Johnny pour booster votre santé ?

Le régime paléo c’est manger les bons produits, de vrais produits. Mais leur mode de préparation est aussi important. Afin de ne pas altérer leurs propriétés, il vaut mieux les consommer crus ou légèrement cuits. Mais il existe un aliment dont les propriétés santé sont améliorées par la cuisson. Savez-vous lequel est-ce ?

Faut-il oui ou non allumer le feu et cuire vos aliments ?

Vous connaissez les acides gras trans ? Ce sont des acides gras polyinsaturés qui, lors de leurs traitements industriels, ou même domestique – quand vous chauffez trop fort sur votre poêle – voient la forme de leur molécule changer pour la forme trans. Et ces molécules à la forme particulière sont source d’inflammation.

De manière générale, le processus de cuisson altère les aliments. Que ce soit à même la poêle, le grill, ou au contact de l’eau bouillante, les aliments sont dénaturés. L’idéal étant de les manger crus ou d’effectuer une cuisson douce à la vapeur.

Mais il y a une exception à cette règle. Il existe un produit dont vous pouvez améliorer les propriétés santé justement en le cuisant : il s’agit de la tomate.

Allumez le feu et cuisez la tomate

La tomate, lorsqu’elle est cuite, contient environ deux fois plus de lycopène. Le lycopène est un caroténoïde qui donne sa couleur rouge à la tomate et la pastèque notamment. Il est aussi un antioxydant et il aurait des effets bénéfiques pour prévenir les maladies cardio vasculaires [4,5] et le cancer de la prostate [1,2,3].

Donc vous l’aurez compris, le produit cuisiné à base de tomates qui contient le plus de lycopène est la purée/coulis de tomate. Attention !!! Ce n’est pas une raison pour vous jeter sur la première sauce tomate venue ou même sur celle d’une grande marque.

Nous sommes en pleine saison de la tomate Faites le plein chez votre producteur préféré. Si c’est un « vrai », il doit pratiquer de belles offres au kilo et même à partir de 10kgs.

Que faire de mes tomates ?

« Mais qu’est-ce que je vais faire de 10kgs de tomates !!! »

Outre votre consommation quotidienne, vous pouvez faire des conserves de tomates, de sauce, de purée. Faites une grosse marmite et toujours à feu doux, car même si la cuisson augmente la teneur en lycopène, les hautes températures altèrent toujours l’aliment.
Vous pouvez conserver votre préparation au moins un an dans un bocal. Si vous avez un grand congélateur, vous pouvez vous passer de faire des conserves.

J’entends déjà les esprits forts dirent : « que veux-tu que je fasse de litres de sauce tomate : on n’a même pas le droit de manger des pâtes avec le régime paléo !!! »

Faites marcher votre imagination, cherchez sur internet : si votre régime paléo est ennuyeux, c’est de votre faute !

Allez, comme je suis sympa (si, si ! ça m’arrive), je vous donne quelques idées:

  • vous pouvez avantageusement passer l’été avec des smoothies à la tomate : super rafraîchissant
  • un gaspacho soigneusement assaisonné : un régal
  • faites une variante de la ratatouille en utilisant votre coulis de tomate
  • des lasagnes paléo ça vous tente ?
  • un ragoût de poulet à la sauce tomate : plus paléo tu meurs

Vous ne savez pas comment faire tout ça?
Patience mes petits gourmands ! Cela va arriver !!!

references

[1] Multitargeted therapy of cancer by lycopene. Richard B. van Breemen and Natasa Pajkovic
[2] Lycopene inhibits disease progression in patients with benign prostate hyperplasia. Schwarz S, Obermüller-Jevic UC, Hellmis E, Koch W, Jacobi G, Biesalski HK.
[3] The role of tomato products and lycopene in the prevention of prostate cancer: a meta-analysis of observational studies. Etminan M, Takkouche B, Caamaño-Isorna F.
[4] Lycopene and cardiovascular diseases: an update. Mordente A, Guantario B, Meucci E, Silvestrini A, Lombardi E, Martorana GE, Giardina B, Böhm V.
[5] Lycopene, tomatoes, and the prevention of coronary heart disease. Rao AV.

14 réponses à “Devez-vous faire comme Johnny pour booster votre santé ?”

  1. Magda dit :

    Je vous donne là une petite recette paléo :

    – prendre 2 poivrons de 2 couleurs différentes, les découper en morceaux et les faire griller à petit feu sur l’huile d’olives (il ne faut pas que ça fume).

    Pendant ce temps, découper 3-4 tomates (plus elles sont rouges foncé et mieux cela vaut) en morceaux, et les rajouter aux poivrons déjà un peu cuits

    Poivrer en abondance et saupoudrer de curcuma (lequel donne avec du poivre noir un mélange anti-inflammation et anti-cancer) et un peu de paprika doux

    Y rajouter 2 grandes gousses d’ail hachées et du basilic (2-3 CAS)

    Saler et faire griller pendant 10 minutes.

    Vous aurez un plat génial, très bon, plein de lycopène et d’autres substances anti-radicaux libres et qui peut accompagner à peu près tout.

    Voilà, bon appétit !

  2. Xavier dit :

    Ça me rappelle une recette que j’ai fait la semaine dernière : moules à la tomate … avec une poêlée de légumes … un délice ! (bon c’est vrai qu’avant je mangeais ça plutôt avec des pâtes mais bon faut savoir ce qu’on veut dans la vie ^^)

  3. Magda dit :

    Je dois dire que depuis un certain temps, j’ai découvert une pléthore de variantes de plats qui prennent un minimum de temps pour préparer et c’est toujours délicieux….

    Du coup, même un homme paléolithique, peut, après son retour de chasse préparer sa pitance en toute simplicité, héhé…

  4. Nathalie dit :

    Magda, il faudra alors, que tu nous donne les recettes. Je suis au régime paléo depuis 6 mois maintenant, et j’ai l’impression que j’ai repris du poids. En tout cas, mon ventre est aussi gros qu’au début. Alors, comment faites-vous votre cuisine : cuisson sans matières grasses ? Vous vous autorisez les matières grasses que crues comme les noix, l’avocat, et la cuillère à soupe d’huile pour votre vinaigrette ? J’ai une discipline de fer pour résister aux glaces quand les autres vont chez le glacier etc, mais, là, je ne comprend pas… Pouvez-vous m’expliquer svp ? La cuisine paléo est-elle définitivement une cuisine à cuisson sans matières grasses ?

    • Magda dit :

      Nathalie, tout d’abord, je ne fais pas paléo pour maigrir. Je pense que cette méthode peut faire maigrir notamment les hommes et es personnes relativement fortes, voire obèses.

      Mais pour perdre les 2-5 kilos placés sur le ventre et le bas du corps qui gênent une grande partie de la gente féminine, c’est autre chose. Cela relève plus d’une activité sportive régulière et intensive (natation, course à pied, etc).

      Concernant le ventre : malheureusement les fruits et les légumes donc les fibres augmentent le volume du ventre. C’est normal. Pour s’en convaincre, il suffit de faire 3 jours sans aucun fruit ni légume (juste pour voir).

      On se retrouve avec un ventre plat car la viande et les poissons ne contiennent pas des fibres !

      En ce qui concerne les matières grasses, je ne les supprime pas. Perso, j’utilise des huiles (olive, noix, argan, macadamia, etc) tant sur mes salades que pour la cuisson (huile d’olive uniquement).

      Je consomme des avocats, un peu d’oléagineux (c’est très calorique). Mais de la charcuterie seulement exceptionnellement, jamais des sauces sur de la viande, ni de l’huile de coco (dont je déteste le goût). Le beurre frais très très rarement.

      Pour ma cuisine c’est en général à la vapeur (mon appareil tourne sans arrêt) beaucoup moins à la poêle au au four, jamais au micro-ondes.

      Selon mon expérience, le pire aliment qui existe c’est le sucre, le glucide en général. Car qui dit sucre, dit insuline et c’est cette insuline qui nous donne envie terrible de manger et manger encore. Pour moi, moins je mange de glucide et mieux je me porte et c’est aussi valable pour les fruits :

      – il faut les compter, ne pas en consommer des kilos (c’est mon péché mignon à moi)

  5. Nathalie dit :

    Merci Magda. Après ma 3ème grossesse j’ai vite retrouvé 60 kg pour 1m64 (dans ma jeunesse, je n’ai jamais été en surpoids…); genre 47/49 kilos pour 1m64)? Mais, après la 4ème grossesse deux ans plus tard, c’est plus dur, même avec l’allaitement ! Le dernier « régime » que j’ai tenu longtemps c’est le GPL (voir sur le net). Puis, maintenant la palme revient à la paléo, mais, bon, avec GPL j’ai plus maigri et eu un venter plat, mais, il faut tout le temps se surveiller avec le GPL !

  6. Magda dit :

    Nathalie, de toute façon quelque soit la méthode, il faut toujours se surveiller,après. Imaginer qu’une fois perdu, on pourrait remanger comme avant c’est yen illusion, ça n’existe pas.

    Une femme grossit avec le temps. Plus elle approche de sa ménopause et même déjà à 35-40 ans…
    Elle grossit après chaque grossesse, même juste un peu, mais 2-3 kg et 2-3 kg et 2-3 kg (à chaque fois) ça donne +10 kg.

    Et même avec le sport et même avec le paléo, sauf restriction importante. Et si les calories sont importantes, elles le sont moins que les index glycémiques et la charge glucidique…

    Donc dis toi bien que quelque soit la méthode tu devrais e surveiller à vie, c’est comme çà.

    Pour les hommes c’est plus simple… mais nous, cette graisse nous permet de donner la vie… c’est une graisse paléo, sans doute.

  7. Nathalie dit :

    Oui, c’est vrai tout ça !
    Lol pour la graisse paléo !
    Merci pour tout !

  8. Magda dit :

    Pour moi le barbecue est synonyme des hydrocarbures… ils se forment obligatoirement sur la surface des produits qu’on fait cuire, c’est ce qui donne la couleur brune-noire et ce qui fait sentir… le cochon brûlé !

    Je ne dis pas non, de temps en temps, mais pas plus que de temps en temps.

    • Seb dit :

      Heuh ? Des hydrocarbures dans ton bbq ??? Tu l’alumes avec du kerosene ou quoi ? Un feu de bois non traité n’est pas sensé dégager d’hydrocarbure.

      • magda dit :

        Seb sais tu au moins que les graisses animales grillés sont transformés en benzopyrène ? Tu vois, ce noir déposé sur les aliments grillés, c’est un hydrocarbure et c’est cancérigène.

        Du coup, tu comprendras aisément qu’il faut laver un barbecue avant chaque utilisation car plus les graisses s’y déposent et plus c’est nocif.

        Quand aux merguez grillés, il ne faut surtout pas en abuser, car bonjour le cancer colorectal. Paléo ou pas.

  9. Amandine dit :

    avec une bonne sauce tomate, rien de telle qu’une bonne moussaka! mes amis étaient septiques et ils ont tous mangé.

Laissez un commentaire