Les meilleures graisses pour cuisiner

Dernière mise à jour: 27 juin 2017 Laissez vos commentaires

Je te rabâche souvent que tu dois consommer plus de graisses.

Pourquoi? parce que ça te permet justement de faciliter la brûle de tes graisses, et que de manière générale, cela améliore ta santé.

Dans cette vidéo, je te montre comment faire:

  • comment consommer de bonnes graisses.
  • quelles sont les meilleures graisses pour la cuisson
  • pourquoi il te faut faire très attention aux huiles, notamment aux huiles riches en oméga 3
  • comment faire pour remplacer les huiles par leur équivalent sain, et même plus
  • on parle aussi de l’huile de palme et des acides gras trans

On voit tout ça dans cette vidéo.

lien vers la 2e vidéo citée à la fin de cette vidéo

Transcription de la vidéo

Salut c’est Julien et bienvenue sur cette nouvelle vidéo pour prendre soin de sa santé.

Et aujourd’hui on va voir les meilleures matières grasses que tu dois utiliser dans ton alimentation au quotidien.

Si à un moment de ta vie, ou même actuellement, tu luttes avec ta graisse qui est sous ta peau, ce n’est pas en te restreignant sur les graisses alimentaire que ça va s’arranger.

On l’a vu dans une précédente vidéo manger de la graisse n’a rien à voir avec le fait que tu accumules de la graisse sous ta peau.

En revanche tu dois en consommer pour être en bonne santé et dans cette vidéo on va voir les graisses que tu dois consommer pour ta santé.

En fait il n’y a pas de mauvaises graisses dès lors que ces graisses sont naturelles, c’est à dire qu’elles n’ont pas été transformés.

Ça aussi j’en ai parlé dans une précédente vidéo où j’abordais les graisses qui étaient transformées par les processus industriels mais également thermiques.

Et ces traitements industriels créent les fameux acides gras trans qui sont, qui ont un impact négatif sur la santé.

Mais dès lors que les acides gras sont naturels, ils sont par définition bon pour ta santé, sous réserve que tu les utilises correctement.

Pour les cuissons

Donc quels sont les utilisations correctes des graisses?

En fait pour tout ce qui est cuisson, il te faut des graisses dont la structure moléculaire est stable.

Les processus industriels et les températures modifient la structure moléculaire de certaines graisses et ces graisses instables qui sont modifiées ce sont les acides gras polyinsaturés et dans une certaine mesure les acides gras mono-insaturés.

Pour tout ce qui est cuisson et hautes températures, il vaut mieux utiliser les graisses saturées qui ont une structure moléculaire stable, qui ne changera pas par le processus thermique.

Les graisses animales

Donc ces graisses stables on les retrouve essentiellement dans les graisses animales comme:

  • le lard : la graisse du cochon
  • le suif : la graisse du boeuf
  • mais aussi la graisse de canard et aussi
  • le beurre clarifié

Donc le beurre clarifié, je te renvoie à une autre vidéo pour savoir comment le préparer, parce que tu peux le faire toi même.

C’est du beurre qui a été fondu et dont on ne garde vraiment que les graisses, puisque le beurre ne contient pas que des graisses, et donc on ne garde que les graisses pour obtenir un beurre clarifié qui est stable à la cuisson.

Les graisses végétales

Donc je disais que ces graisses stables se trouvent essentiellement dans les graisses animales, en fait il y a 2 exceptions:

Il y a l’exception de l’huile de coco et l’huile de palme.

Tu peux utiliser ces 2 huiles pour les cuissons, l’huile de palme étant un petit peu controversé, pas pour des raisons santé, mais pour des raisons environnementales.

C’est un sujet que j’aborderai dans une autre vidéo.

Donc pour les cuissons, si ces graisses sont quand même stables à la cuisson, en utilisant des hautes températures il faut faire attention tout de même à ne pas abuser des hautes températures pour ne pas modifier les aliments que tu cuis, notamment les cuissons favorisent la formation des AGE.

J’en ai également parlé dans une autre vidéo qui favorisent le vieillissement.

Donc tu viens de voir que pour les cuissons, il vaut mieux utiliser les graisses stables qui sont en général d’origine animale.

Pour les assaisonnements

Pour les salades par exemple, tu peux utiliser les huiles.

Tu as :

  • l’huile d’olive
  • l’huile d’avocat
  • l’huile de macadamia
  • l’huile de noix

qui contiennent des acides gras mono insaturés, les fameux oméga 9.

Donc tu peux utiliser ces huiles là pour l’assaisonnement et puis dans une moindre mesure pour la cuisson voire juste chauffer.

Par exemple si tu as des brocoli que tu veux justement rapidement, légèrement chauffer à la poêle, tu peux rajouter un petit filet d’huile d’olive par dessus.

Si ce n’est pas cuit trop longtemps, ni à trop haute température.

Alors concernant ces huiles là : huile d’olive, d’avocats, de macadamia, de noix, il faut bien prendre garde, il faut vraiment bien se renseigner sur la façon dont les huiles ont été produites, pour justement éviter les problèmes mentionnés précédemment avec les acides gras trans.

Il faut s’assurer que les processus qui ont été utilisées pour extraire ces huiles sont sains pour le produit, c’est dire que le produit n’a pas été chauffé, il a été extrait naturellement, en broyant le produit.

Je te rappelle que dans certains cas, des solvants, l’utilisation de produits chimiques sont utilisés pour extraire l’huile.

Là encore, un produit naturel, on extrait son huile d’une façon naturelle, sans traitement thermique, par broyage, sans utilisation de produits chimiques.

Et si tu as un doute, au lieu de prendre l’huile, tu prends le produit brut à la place, tu prends l’olive, la noix
tu prends l’avocat.

De la même façon tu le rajoutes dans ta salade et ça ira très bien aussi.

Les huiles de lin et colza

Alors tout ça nous amène aux huiles qui contiennent des acides gras polyinsaturés, ceux-ci étant les oméga-3 et les oméga-6.

Et donc les huiles les plus courantes sont les huiles de tournesol, les huiles de lin et de colza, les deux dernières étant plus réputées pour leurs apports en oméga 3.

Là encore il faut faire très attention aux modes de production puisque ces huiles contiennent des oméga 3 et 6 qui sont des acides gras polyinsaturés et donc qui sont très très sensibles à la chaleur.

Donc là encore il faut des huiles qui ont été extraites à froid et sans produit chimique.

Donc ces huiles top qualité sont souvent beaucoup plus chères et donc ça peut rebuter beaucoup de personnes donc dans ce
cas-là pour les assaisonnements tu utilises les huiles ou même le produit naturel brut qu’on a vu avec les acides gras mono insaturé, c’est à dire l’olive, l’avocat, la macadamia, les noix.

Et pour la consommation d’oméga 3, au lieu de consommer ces huiles qui sont censés t’en apporter mais qui, si ton huile n’est pas de bonne qualité peut au contraire t’apporter de mauvais composants, tu peux trouver les oméga-3 dans les produits naturels que sont les oeufs les poissons, et les viandes dont les animaux ont été élevés en pâturage.

Le ratio oméga 3 / oméga 6

Un dernier point sur les oméga-3 : on nous dit qu’il faut en consommer pour être en bonne santé, pour améliorer les capacités du cerveau, pour ralentir le vieillissement : tout ça c’est vrai.

Mais il ne suffit pas seulement d’augmenter l’apport en oméga-3, il faut également réduire les apports en oméga 6.

Parce qu’en fait ce qui compte c’est le rapport entre la consommation d’oméga-3 et la consommation d’oméga 6.

Et ce rapport doit être de 2 fois à 4 fois : il ne faut pas consommer plus de quatre fois d’oméga 6 que d’oméga 3.

Donc ce ratio on peut l’améliorer en augmentant la consommation d’oméga-3 et aussi en diminuant la consommation d’oméga 6, et ça se fait en diminuant la consommation de produits industriels mais également les viandes d’élevage qui sont également des produits industriels, ce ne sont pas des produits naturels.

Pour résumer

Pour résumer cette vidéo, pour les cuissons utilise les graisses saturées que tu trouves dans les graisses animales avec l’exception de l’huile de coco et l’huile de palme.

Pour tes assaisonnements, tu peux utiliser les huiles d’olive, d’avocats, de noix, de macadamia.

Et si tu n’es pas sûr de la provenance de ces produits, si tu n’es pas sûr de la qualité du produit, utilise le produit brut à la place.

Pour les huiles des riches en acides gras polyinsaturés comme l’huile de tournesol qui contient des oméga 6, l’huile de lin et de colza qui contiennent des oméga-3, là encore si tu n’es pas sûr de la qualité des huiles il vaut mieux t’en abstenir.

Et pour améliorer ton ratio oméga 3 / oméga 6, tu consommes des oméga-3 par les oeufs, les poissons et les viandes de pâturage.

Et tu baisses ta consommation d’oméga 6 en supprimant les produits industriels, les viandes d’élevage intensif et également les huiles comme celles de tournesol.

Le régime paléo est une alimentation qui apporte naturellement le bon ratio oméga 3 /oméga 6 si tu veux le tester facilement, je te conseille de regarder la vidéo suivante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui écrit ici?

Bonjour, je suis Julien, le créateur de ce blog. Cliquez ici pour savoir si je peux vous aider.

Pour suivre toutes les aventures
Mangez paléo facilement
Les guides complets