VP 006 : Rituel, plaisir et reprendre le contrôle de sa vie

Dernière mise à jour: 1 février 2018 3 Commentaires

Dans cet épisode du podcast Vivre Paléo, tu vas voir:

  • l’intérêt de ralentir, d’aller plus doucement,
  • l’importance du rituel,
  • comment prendre du temps pour toi,
  • comment débuter la méditation simplement, pour un max d’effet positifs,
  • pourquoi le plaisir est à la base de tout,
  • comment simplement reprendre le contrôle de ta vie (si tu sens qu’elle t’échappe)

Merci d’avoir écouté cet épisode

La conversation peut continuer de deux façons:

Si tu veux m’aider

Laisse sur iTunes un avis honnête du podcast et abonne-toi.

Ta note m’aidera beaucoup et je prendrai en compte tes remarques.

Les ressources mentionnées

Episode N°3 => La gratification immédiate (et pourquoi faire une pause mentale)

L’article sur le jeûne => moins manger = brûler de la graisse

Episode N°5 => L’effet boule de neige des habitudes

Marie Kondo, La magie du rangement

Transcript du podcast

Salut c’est julien et bienvenue pour l’épisode numéro six du podcast Vivre Paléo.

Alors dans cet épisode on va parler de prendre le temps, de ralentir un petit peu le rythme, dans la course effrénée de nos vies et aussi on va parler du rituel.

Cet épisode fait un petit peu écho à l’épisode numéro 3 dans lequel on abordait la gratification immédiate, c’est vrai que quand tu ralentis le rythme, tu as moins tendance à vouloir les choses instantanément, à les avoir de suite, avoir cette envie irrépressible, même viscérale d’avoir la chose de suite.

Et quand je te parlais de faire une pause mentale, ça commence par ça : avant d’arriver à faire une pause, prends du recul.

Déjà tu ralentis le rythme.

Ralentir le rythme

Et ça tu peux le faire très facilement, avec n’importe quelle activité que tu fais déjà dans ta vie, dans ton quotidien, n’importe quelle activité aussi banale qu’elle puisse être, par exemple le fait de manger.

Tu peux ralentir le rythme, prendre le temps de manger tout simplement en machant plus longtemps, en prenant conscience de ce que tu manges.

On parle beaucoup des personnes qui mangent devant la télé, donc qui ont leur attention fixée sur la télévision au lieu d’être fixée sur ce qu’ellent mangent.

Prendre le temps de manger c’est une façon, une première façon d’aborder le principe de ralentir le rythme, de prendre le temps de faire les choses.

Alors outre le fait que manger plus lentement t’amène à la satiété plus rapidement (proportionnellement à la quantité de nourriture que tu manges) au final ça te fait moins manger et c’est déjà mieux pour toi, pour ta digestion et puis également pour ta ligne.

Parce que moins manger, sur le blog j’ai parlé du jeune : moins manger c’est prouvé scientifiquement pour favoriser la perte de graisse superflue.

Et puis manger plus lentement, prendre conscience de ce que tu manges c’est une sorte de méditation.

Premier pas de méditation

Si t’as jamais fait de méditation, que ça te dit pas plus que ça, ou que tu as déjà essayé et que tu trouves ça difficile, je te dis commence par ça, par prendre conscience de ce que tu fais.

Là je te parle de manger, mais tu peux faire ça avec n’importe quelle chose, n’importe quelle activité.

Il s’agit juste prendre conscience de ce que tu fais et de ralentir le rythme.

C’est le principe du rituel, tu peux te créer un rituel au cours duquel tu ralentis le rythme.

Par exemple si tu veux te faire un thé, tu vas verser ton eau dans ta bouilloire ou dans ta casserole que tu vas faire chauffer.

Tu peux éventuellement regarder, au dessus de ta casserole, les bulles d’eau qui commencent à se former.

Tu ne penses à rien d’autre, tu regardes juste ça, ça te permet de déconnecter.

C’est en ça que c’est une sorte de méditation : tu prends le temps, tu regardes l’eau bouillir, ensuite tranquillement tu vas verser ton eau, soit dans ta tasse, soit dans ta théière, ensuite tu vas rajouter le thé etc, tu vas mettre ton minuteur.

Je sais pas si tu as déjà vu la cérémonie du thé qu’on peut voir au japon.

La force du rituel…

Tu fais ton petit rituel, tu fais toujours les mêmes gestes mais tu les conscientises, tu les rends vraiment conscient, t’en prends conscience, tu prends le temps de faire les choses.

Juste le fait de se concentrer sur ce que tu fais, ça te déconnecte de tes pensées et encore une fois c’est en ça que ça se rapproche d’une méditation.

Et ça c’est pas quelque chose qui va te prendre énormément de temps.

Si d’habitude tu te fais un thé en deux minutes, là tu vas mettre cinq minutes, c’est trois minutes de plus mais ce seront cinq minutes vraiment intenses au niveau conscient.

Tu vas vraiment focaliser ton attention sur ce que tu fais, au lieu de faire ton thé vite fait, en pensant à autre chose, à ton boulot, ou je ne sais quoi d’autre.

Ensuite tu peux effectivement faire ça avec un sachet de thé, tu peux commencer comme ça, ensuite je te conseille d’aller vers un peu plus de qualité.

Si tu aimes vraiment le thé, je te conseille d’aller acheter du thé en vrac, de vraiment sentir le thé, éventuellement te le faire faire goûter par les vendeurs.

Voilà que cette activité du thé, si c’est vraiment quelque chose que tu aimes, tu en fasses un rituel qualitatif dans lequel chaque mouvement est vraiment vécu et que ça reste quand même un plaisir pour toi de faire ça.

… avec une activité « plaisir »

Tu peux aussi te faire ça avec le café.

C’est quelque chose que j’ai fait, j’ai acheté un moulin pour moudre les grains de café, un moulin manuel, je l’ai fait exprès pour vraiment moudre le café, pour avoir le geste, pour me créer un rituel.

Après c’est valable pour tout, même pour des produits qui ne sont pas forcément paléo, sain, tu peux te faire un rituel par exemple avec de la pâtisserie.

Là aussi il s’agit pas de s’en faire tous les jours, de temps en temps, parce que ça prend quand même du temps à faire, mais si tu te fais ta pâte à partir de farine de blé (c’est pas très paléo) mais si tu fais ça de temps en temps et toujours avec cet esprit positif, cet esprit avec lequel tu te fais plaisir, même que tu vas faire plaisir aux autres parce que tu vas partager ce que tu vas faire.

Donc tu fais ta pate, tu vas mélanger l’eau, la farine, le beurre tout ça, tu peux vraiment prendre conscience de ce que tu fais, sous forme de méditation et tu prends vraiment conscience de ce que tu fais et tout ça ça te permet de ralentir le rythme, c’est une sorte de rituel.

Là je parlais de pâtisseries, tu peux aussi faire ça pendant que tu cuisines, surtout des plats qui vont mijoter.

Quand tu utilises des légumes, de la viande, tu as pas mal de préparations pour préparer les légumes et les émincer, éventuellement les éplucher.

Pareil pour la viande que tu va couper, tu peux transformer ça en une sorte de rituel.

Tu vas bien aiguiser tes couteaux, donc le fait de les aiguiser, tu as plusieurs passes sur la pierre.

Tu peux voir ça comme une activité fastidieuse… ou alors tu peux te concenter, prendre conscience des mouvements que tu fais, toujours dans le sens d’une méditation.

Tu prends conscience des mouvements t’aiguises bien des couteaux et ensuite tu vas débiter ta viande, tu vas émincer les légumes, tout ça sous la forme de cette méditation.

Du temps pour toi

Et je te répète, c’est quelque chose qui doit rester un plaisir, je te conseille de ralentir le rythme, déjà pour te faire une coupure par rapport à ta vie qui peut être éfrénée, tu peux avoir un rythme de vie qui est assez speed.

Et donc te créer cette petite bulle, que ce soit la préparation de ton café, que ce soit la préparation de ton thé, te créer cette petite bulle de cinq minutes.

Cinq minutes c’est court mais, quand tu prends vraiment conscience de ce que tu fais, tu as une sorte de dilatation du temps qui fait que ces cinq minutes sont vraiment intenses et les effets bénéfiques, c’est-à-dire méditatif, pourront durer tout le reste de la journée.

Et pour faire écho un petit peu à l’épisode précédent, dans l’épisode numéro 5 dans lequel je parlais des habitudes, tu peux, pour commencer, envisager de créer une mini habitude, une fois par jour, le matin au réveil.

Le rituel x habitude

Si tu n’es pas encore réveillé, tu peux imaginer faire ton petit rituel, qui t’aide justement à te réveiller, pour te préparer ton café, ton thé, ton smoothie, ton jus de légumes.

Tu peux te prévoir ce petit moment pour bien démarrer la journée.

Justement dans le podcast précédent je parlais du fait qu’une action positive bénéfique dès le matin pouvait influencer le reste de la journée toujours sur cette même note.

C’est vrai que quand tu commences mal une journée, psychologiquement, tu as tendance à perpétrer, à propager ça tout le long de la journée, mais c’est aussi valable pour le côté positif.

Donc commencer ta journée avec un petit rituel de ce style là, ça peut t’aider à passer une bonne journée.

Dans la journée

Si le matin tu as vraiment pas le temps, c’est vrai que cinq minutes c’est peu, c’est toujours au niveau psychologique qu’il faut le déclic de vouloir prendre cinq minutes pour soi, pour bien commencer la journée.

En cours de journée vers midi ou 14h, tu peux, si tu as vraiment un boulot qui est prenant, là encore cinq minutes pour prendre du recul par rapport à ta journée, ça peut être aussi une bonne idée dans ton cas.

Et également en soirée ou même juste avant d’aller au lit, tu peux faire cinq minutes un rituel, quel qu’il soit, ça peut être plier tes vêtements pour le lendemain.

Là aussi quand tu plies tes vêtements, tu fais ça, tu te concentres vraiment sur ce que tu fais, pour éviter de ressasser des pensées juste avant d’aller au lit.

Tu fais cette sorte de méditation pour t’apaiser pour tranquillement aller au lit.

Je crois que c’était Marie kondo (la magie du rangement) pour le pliage des vêtements, j’avais lu qu’elle conseillait d’exprimer sa gratitude (pas forcément les vêtements mais tous les objets) mais dans le cas du vêtement, si tu as de beaux vêtements, tu peux exprimer ta gratitude d’avoir de beaux vêtements, le fait de bien te sentir dedans, le fait justement d’avoir des beaux vêtements, tu peux dégager des pensées positives juste avant de te coucher.

Deviens ta priorité

Donc comme toujours il s’agit que tu fasses une mini activité, environ cinq minutes, après rien n’empêche d’étendre le temps, et plus tu étends et peut-être mieux tu te sentiras, mais déjà cinq minutes, c’est un temps, tout le monde à cinq minutes.

Ensuite il s’agit de donner la priorité.

Tu prends cinq minutes pour une activité que tu aimes faire, là je parlais des vêtements si tu aimes tes vêtements, si tu aimes bien t’habiller, tu peux te créer un rituel autour de ça.

Si tu veux vraiment réussir à ralentir ton rythme, à vraiment prendre le temps sur des petites activités, c’est un premier pas pour déjà reprendre le contrôle sur ta vie.

Reprends le contrôle de ta vie

C’est vrai que quand les personnes qui sentent que leur vie va trop vite, qui ont un rythme de vie trop élevé, souvent c’est quelque chose qui leur est imposé par leur environnement.

Et le fait de ralentir, c’est vraiment une reprise de contrôle sur sa vie.

Je te conseille dans tes activités, des activités banales ou du quotidien, comme je te disais, manger, le fait de boire un thé ou prendre un café ou même de préparer ses affaires pour le lendemain, si tu as ces sortes d’activités là et qu’il y en a une qui te fait particulièrement plaisir, où tu sens que ça pourrait te faire plaisir de vraiment prendre le temps sur une de ses activités là, et bien fait le!

Ce n’est que cinq minutes de ton temps, dans une journée cinq minutes c’est rien.

A toi de jouer

Donc vas-y! commence ton petit rituel dans une activité que tu fais tous les jours.

Tu ne pars pas dans l’inconnu, tu prends situation connue mais tu la ralentis, c’est à dire que tu vas prendre vraiment conscience de ce que tu fais, tu vas te concentrer dessus et tu vas essayer de faire les choses bien.

Donc pour bien les faire tu vas essayer de ralentir pour bien faire les choses, après il ne s’agit pas de les faire parfaitement, il ne faut pas te rajouter un stress de faire les choses parfaitement.

Non c’est de faire bien les choses et surtout, de te faire plaisir, de prendre un moment pour toi, pour te créer ta bulle, pour prendre du recul par rapport à ta vie, pour prendre le temps et pour ralentir.

Voilà je vais terminer ce podcast parce que je sens que ma voix est en train de me lâcher depuis tout à l’heure.

Crée-toi un petit rituel, une petite bulle confortable dans laquelle tu prends le temps, dans laquelle tu ne te concentres que sur ce que tu fais, pour ne plus penser au quotidien, pour reposer ton esprit.

Dis-moi en commentaire du blog s’il y a une activité que tu aimerais faire, ou même si tu le fais déjà, partage avec les autres auditeurs ce que tu aimerais faire et qu’on puisse continuer la discussion.

Je te dis à bientôt pour le prochain épisode.

3 commentaires

Nicole Gadbois dit: 17 janvier 2018 à 14 h 37 min

Je me lève le matin je vais à la salle de bain et après je m’installe devant la fenêtre et je fais ma petite méditation.

Mais justement pour 2018 j’avais pris la résolution de la faire plus souvent et après t’avoir écouté je me rends compte que je ne le fais pas .

Merci pour ce rappel

claudine dit: 17 janvier 2018 à 15 h 39 min

Bonjour Julien,

Souvent le matin, après le rituel de la préparation du thé, je m’assois et je regarde par la porte-fenêtre de ma cuisine et je remercie l’univers pour la belle journée à venir!
Il est vrai que parfois, j’oublie de le faire. Le soir, au lit, je remercie également pour les moments agréables passés de ma journée. Je fais aussi un peu de méditation dans la journée, souvent après le déjeuner.

Isabelle dit: 22 janvier 2018 à 11 h 01 min

Bonjour Julien,
je ne fais pas de méditation mais dans mon commentaire sur le podcast précédent, je te disais que je voulais mettre en place certaines choses pour prendre de nouvelles habitudes dont celles de me créer des cartes/mots de phrases de développement personnel, de dicton, de maximes pour bien commencer la journée et positiver. C’est aussi un moment que l’on prend pour soi et je trouve qu’avoir ces cartes sous les yeux sont une aide au départ pour faire face à la vie quotidienne qui parfois nous malmène, même si on essaie de prendre du recul. Il ne me reste plus qu’à me faire un petit recueil de pépites trouvées sur le net ou ailleurs et à me les imprimer en format de carte à jouer. Et ensuite je piocherai dedans. Si ça se trouve, cela existe déjà, un jeu de cartes comme cela. je m’en vais regarder sur le net. A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui écrit ici?

Bonjour, je suis Julien, le créateur de ce blog. Cliquez ici pour savoir si je peux vous aider.

Pour suivre toutes les aventures
Mangez paléo facilement
Les guides complets