Vivre Paléo. Brûler sa graisse. Péter la forme
Vous êtes ici : Vivre Paléo » Vie pratique » Recettes Paléo » Douceurs Paléo » Recette de mousse au chocolat paléo

Recette de mousse au chocolat paléo

Posté par julien le 3 décembre 21 Commentaires

La mousse au chocolat est une des recettes les plus faciles à réaliser et une des plus appréciées (sauf si vous êtes le schtroumpf grognon et que vous n’aimez pas le chocolat). La version inédite que je vous propose est signée par un grand chef pâtissier.

Un petit plaisir paléo?

Le chocolat est un des grignotages que vous pouvez vous accorder pour assouvir vos envies de sucré. Evidemment, plus le chocolat est noir, mieux c’est ! Pourquoi ? Parce qu’il contient alors moins de sucre, plus de cacao et donc plus d’antioxydant, mais aussi plus d’acide gras qui vous couperont la faim. Préparé en mousse, vous exploitez une autre forme de plaisir gustatif.

J’avais déjà proposé la mousse au chocolat dans le programme en 5 semaines, afin de vous récompenser pour vos efforts. C’était la forme la plus simple : des œufs et du chocolat. Aujourd’hui, pour vous récompenser de vos efforts pour prendre soin de vous en mangeant paléo, je vous propose une version améliorée, inspirée de mon pâtissier préféré et créateur des plus belles gourmandises : Pierre Hermé.

Pour cette version paléo, le lait est remplacé par du lait de coco. Un petit peu de sucre est utilisé. Si vous êtes paléo-adapté, vous n’avez pas besoin de ce sucre supplémentaire.

Mousse au chocolat paléo

Par julien Publié: décembre 3, 2013

  • Produit: 3 Portions
  • Préparation: 10 mins
  • Cuisine: 3 hrs 0 min
  • Prêt dans: 3 hrs 10 mins

La mousse au chocolat est une des recettes les plus faciles à réaliser et une des plus appréciées (sauf si vous êtes le …

Ingrédients

  • 170 g de chocolat noir (70% cacao)
  • 80 g de lait de coco
  • 1 jaune d'oeuf
  • 4 blancs d'oeufs
  • 20 g de sucre de canne le moins raffiné possible (Optionnel)

Instructions

  1. Faites chauffer le lait de coco.
  2. Pendant ce temps, coupez le chocolat en morceau (le mieux étant de l'hacher).
  3. Lorsque le lait est très chaud, versez-le sur le chocolat en remuant doucement. Rajoutez le jaune d'oeuf et mélangez.
  4. Battez les blancs en neige tout en ajoutant le sucre en pluie.
  5. Incorporez en 3 fois les blancs en neige au chocolat.
  6. Répartissez la préparation dans des ramequins et mettez au réfrigérateur pendant 3 heures minimum.

    WordPress Recipe Plugin by ReciPress

    21 réponses à “Recette de mousse au chocolat paléo”

    1. Marie dit :

      J’en ai l’eau à la bouche ! ^^
      Merci pour la recette, je l’essaierai.

    2. Kamel dit :

      Je vais essayer cette recette. Merci encore.

    3. Bidy dit :

      Pourquoi ne pas remplacer le sucre normal par du sucre fleur de coco ?

      • julien dit :

        Le sucre de canne est bien moins raffiné que le sucre normal.
        Ensuite c’est ce que j’ai utilisé. Tu peux le remplacer par n’importe
        quelle autre substance sucrante qui apportera sa petite touche perso

        J’ai pensé au sucre de coco, mais il demande un certain budget

    4. Claudia dit :

      Merci ! Cette recette est un pur délice !! Personnellement je la fais sans sucre, il y en a déjà pas mal dans le chocolat…

    5. Magalie dit :

      Oooh, je vais l’essayer avec les enfants, on remplacera le lait de coco par du lait d’amande ou de noisette!!! Merci.
      Une petite question, comment est fait le sucre de coco? Et ses propriétés? Ma fille aînée l’adore, mais il est hors budget, c’est un plaisir occasionnel!

      • Magalie dit :

        J’ai trouvé la réponse, malheureusement sans études bien sérieuses:
        Valeurs nutritionnelles pour 100g:

        Energie: 3404 KJ / 828 kcal
        Protéines : 0g
        Hydrate de carbone: 0g
        – dont fructose 2,7g
        – dont saccarose 86,9g
        Lipides: 0,4g
        Phosphore: 78,96mg
        Potassium: 934,7mg
        Calcium: 8mg
        Chlore: 466,5mg
        Azote: 200,2mg
        Magnésium: 28,2mg
        Sodium: 47,4mg
        Fer: 2,8mg
        Vitamine C: 23,8mg
        Vitamine B1: 0,5mg
        Cuivre: 0,2mg
        Manganèse: 0,12mg
        Bore: 0,5mg
        Soufre:

        Indice glycemique de 35

      • julien dit :

        Bonjour Magalie

        Le sucre de coco est assez cher en effet
        Comme tu dis, à garder pour les occasions et surtout pour des préparations ne demandant pas de cuisson : cela altèrerait ses propriétés.

        A utiliser nature comme sur des fraises (ou même cette recette, qui n’a pas de cuisson)

    6. Claire dit :

      Dis Julien, dans ce cas alors, la mousse au chocolat noir de Hervé This le chimiste gastronome, où ce n’est que du chocolat noir fondu et battu, c’est aussi paléo… mais la tienne a l’avantage d’être allégée et enrichie en protéines par le blanc d’oeufs…
      Je pensais aussi à quelque chose… cette mousse devrait être sympa en quenelle, verrine, sur des salades de fruits… en nougat glacé chocolat, glacé au chocolat, peut-être. Je la vois aussi parfumée avec un peu de café en plus du chocolat, vanille, fève tonka, selon le repas qu’elle clôture, ou les fruits qu’elle accompagne… Bon, à nos bouquins de cuisine, tu nous donnes de quoi bien nous régaler et aussi nous amuser pour revisiter des classiques parfois indigestes…

    7. Marie dit :

      Salut Julien,
      merci pour toutes tes recettes.
      Pour ma mousse au chocolat, je fais encore plus simple que la tienne :
      200g de chocolat noir
      6 oeufs.
      Je mélange les jaunes avec le chocolat fondu, puis j’y ajoute les blancs montés en neige. Enfin 3h au frigo minimum pour avoir une texture divine ^^
      Le goût chocolat est bien prononcé et la mousse n’est pas écœurante (approuvée par une amie qui a toujours détesté!).

      • julien dit :

        Bonjour Marie

        Elle est excellente aussi, et plus rapide à faire quand on a pas trop de temps ou d’ingrédients

      • Patrick dit :

        Hello,

        J’utilise cette recette depuis des années et tous les amis me réclament ce dessert à chaque fois qu’ils viennent manger à la maison… C’est effectivement divin. La texture finale est plus ou moins géniale suivant la qualité du chocolat utilisé… ais avec du très bon chocolat c’est superbe. Je vais essayer d’utiliser la moitié des jaunes pour voir ce que çà donne la prochaine fois (vu que la recette paleo n’en utilise qu’un sur 3 oeufs)… à suivre

    8. Jérémy dit :

      J’aurais bien tenté de remplacer le chocolat par du cacao 100% et éventuellement un peu de stévia pour le sucré.
      Ça fait envie en tout cas

      • julien dit :

        Salut Jérémy

        Oui c’est une bonne idée
        Mais il faut revoir totalement la recette (par exemple en rajoutant une matière grasse car le cacao pur change la donne)

        En revanche je te conseille le miel plutôt que la stévia.

        Si la stévia à la base est naturelle, le produit industriel disponible contient des agents de conservation ainsi que d’autres substances inavouables qui perturbent le système hormonal.
        Vu le pouvoir sucrant de la stévia, elle est coupée avec autre chose et c’est la deuxième partie qui m’inquiète

        • Jérémy dit :

          Bien sûr, la stévia du commerce est à éviter car elle ne contient pas que de la stévia.

          Et pour ce qui est du miel, la plupart des produits sont aussi industriels et donc ont peu de valeur nutritive. Les miels bien liquides vendus dans des bouteilles de ketchup en sont le parfait exemple: un miel surcuit pour avoir un joli aspect mais presque dénué de ses vitamines. Il ne reste que le sucre.

          Le sirop d’érable peut être une bonne alternative au miel mais encore une fois il faut prendre du « pur » et bio si possible.

    9. Eric dit :

      Pour le coup, je ne comprends pas toutes ces recettes aux multiples ingrédients pour une simple mousse au chocolat.
      Il y a tellement plus simple, et je vous garanti que si vous venez manger la mienne, vous en tomberez amoureux (pour l’instant, c’est ce qui se passe dans 100% des cas).
      Je vous garanti que 2 chefs cuisiniers réputés ont voulu connaitre ma recette.
      Allez, je vous la dévoile.

      Seulement 3 ingrédients (moi je les prends tous bio):
      – 200 grammes de chocolat noir d’enrobage (chocolat dessert) ou de chocolat noir à 75% de cacao qui ne contiennent que du sucre de canne non raffiné.
      Dans les 2 cas, ça fait moins de sucre car pas besoin d’en rajouter.
      – 7 blancs d’oeufs et 4 jaunes d’oeufs.
      – 1 petite pincée de sel

      Laissez fondre le chocolat au bain marie. Il faut qu’il fonde en 20mn minimum afin qu’il conserve toutes ses saveurs.

      En même temps, séparer les jaunes des blancs (les oeufs auront été sortis du frigo au moins 2 heures avant de les préparer).
      On monte les blanc d’oeufs de façon simple. Avez-vous vu les robots professionnels qui font un montage de blanc parfait?

      Mettez vos blancs d’oeufs dans un saladier, ajoutez-y une pincée de sel.
      Prenez votre batteur électrique et commencer à effectuer des rotations lentes tout autour du saladier à la plus petite vitesse pendant 1 minute ( comptez environ 2 secondes pour 1 rotation autour du saladier )
      Puis, au bout de 1 minute, commencez à augmenter la vitesse électrique de votre batteur, toujours en gardant le même temps de rotation. Il faut compter environ 15 à 20 secondes pour passer toutes les vitesses jusqu’à la plus élevée.Reste 1m 40. Vous continuez à tourner autour du saladier pendant ce temps à pleine vitesse, toujours en gardant une rotation de 1 tour par 2 secondes.
      Ca fait en tout 3 minutes. Là, le blanc monté en neige doit rester accrochés à votre batteur.

      Pour le chocolat, lorsqu’il est fondu, incorporer les 4 jaunes d’oeufs et mélanger pour obtenir une pâte homogène. Il est important de ne pas trop chauffer le chocolat d’une part, comme dit pour ne pas le brûler ni enlever de saveur, mais d’autre part pour que les jaunes ne cuisent pas lorsqu’ils sont mélangés au chocolat.

      Lorsque c’est fait, prenez environ 1 quart de blanc monté en neige et incorporez-le dans le chocolat.
      Ici, c’est l’étape la plus importante. Il faut « enrober », et le faire avec amour, doucement. L’idée est de tout mélanger sans casser les blancs en neige, jusqu’à ce qu’on ne voit plus trop de blanc.
      En faisant ceci, on réduit la masse du chocolat.
      On incorpore alors délicatement le chocolat ainsi mélangé au reste de blancs montés en neige, et on enrobe à nouveau, toujours avec la même délicatesse, toujours dans le même sens. On peut faire tourner le saladier pour faciliter l’opération.
      Tout, du début à la fin, réside dans la patience, la délicatesse, le travail de la recette;

      Lorsque c’est fait, garder tel quel ou verser dans des coupes, puis mettre au frigo au moins 7 heures.

      Juste du chocolat, des oeufs et une pincée de sel. Si vous réussissez la recette, je vous garanti que vous le referez trés (trop) souvent.
      Quand on maîtrise cette recette avec du chocolat d’enrobage, on peut essayer avec d’autres chocolats noirs plus fins, plus délicats, mais attention, car plus difficiles à travailler. Certains vont redurcir trés vite et / ou faire des grumeaux rapidement.

      Comme dit, seulement 3 ingrédients, ce qui mettra tout le monde d’accord sur le mariage plaisir / santé.
      Perso, les oeufs, je les prends Bio et bleu blanc coeur. Me voici donc avec une mousse délicieuse, ferme et douce, et bonne pour la santé.

      • julien dit :

        Bonjour Eric et merci pour ta recette

        Mais si tu regardes bien la recette de cette page, il n’y a aussi que 3 ingrédients (le sucre étant optionnel) 😉

        • Eric dit :

          Merci pour la réponse.

          J’ai surtout voulu mettre l’accent sur la façon de faire la recette, en la détaillant, car c’est ce qui fera toute la différence.
          En voulant aller trop vite, on aura rapidement une mousse compacte et aux saveurs médiocres.
          J’ai essayé cette recette avec des tablettes de chocolat à 80% de chez Saveur et Nature, réputées pour leurs saveurs.
          Ce sont des tablettes trés difficiles à travailler, et il faut vraiment prendre le temps.
          Mais si on réussi, non seulement c’est un délice, mais là, on peut réussir n’importe quelle mousse avec n’importe quel chocolat noir.

      • Patrick dit :

        Hello,

        je fais exactement la même chose mais avec seulement 6 oeufs… C’est en fait la recette qu’on trouve derriere les tablettes d’une grande marque de chocolat…

        Résultat plus qu’excellent, je confirme.

      • julien dit :

        Bonjour Patrick

        Je vois la recette de la marque dont tu parles.
        effectivement la mousse est très bonne, mais elle est plus compacte que celle de la recette ci dessus

        Ensuite ce n’est qu’une question de gout (ou plutôt de texture) 😉

    Laissez un commentaire