Vivre Paléo. Brûler sa graisse. Péter la forme
Vous êtes ici : Vivre Paléo » 2e pilier paléo » Se faire plaisir » Comme Louis de Funès, avez-vous perdu cet élément essentiel?

Dans le film l’aile ou la cuisse, le personnage de Louis de Funès est touché d’agueusie, la perte du sens du goût. Avez-vous aussi perdu votre sens du goût avec le régime paléo. Trouvez-vous vos plats fades et sans saveurs? Alors lisez la suite!

Il est vraiment dommage de ne pas pouvoir apprécier un bon produit

Régime paléo = plaisir

Une des critiques du régime paléo est qu’il est monotone. Je vous ai déjà démontré que si le régime paléo est monotone, c’est de votre faute. Mais dans cet article je veux vous parler du goût. Parce qu’il est essentiel à votre plaisir.

Bien que le régime paléo conseille de ne pas consommer certains aliments, cela n’empêche pas de continuer à vous faire plaisir. D’une part, cela peut se faire par la consommation exceptionnelle de produits non paléo. D’autre part, vous pouvez aussi vous faire plaisir en dégustant un bon plat paléo qui a du goût.

Des goûts trop disparates

Pour cela, vos ingrédients doivent avoir eux même du goût, mais ce n’est pas toujours le cas.
On ne peut pas dire qu’une batavia ou un concombre aient beaucoup de goût. Et puis vous avez des légumes qui ont beaucoup trop de goût, comme le céleri, le chou, la betterave.

Pour palier à ce problème, vous pouvez associer des légumes forts et faibles en goût afin de composer votre salade. Pour rendre une purée de céleri plus « sexy », vous pouvez l’associer à de la carotte, et obtenir un goût plus doux. Mais pour accompagner un plat, en général vous n’allez mettre d’un seul type de légumes.

Les boosters de goût

Lorsque vous ne pouvez pas associer différents légumes pour contrebalancer leurs forces respectives, il vous reste les herbes et épices. Rien de plus facile qu’un peu de sel, de poivre, le tout décoré de quelques feuilles de persil pour sauver un plat de la fadeur.

Vous avez toute une armée d’herbes et épices qui viendra au secours de votre palais en mal de goût : sel, poivre, ail, gingembre, basilic, persil, coriandre, romarin, thym, origan, sauge, marjolaine, ciboulette, menthe, curcuma, cannelle, muscade, clou de girofle, cumin, fenouil, paprika

Pour profiter de tous les bienfaits de ces herbes et épices, achetez-les fraiches. Achetez des herbes qui n’ont pas déjà été hachées ou moulues, déjà disponibles dans des pots tout prêt. Car vous allez rarement tout utiliser la première fois, et l’oxydation va faire perdre rapidement leurs propriétés santés. Je vous conseille donc de vous organiser et d’acheter pour la semaine les épices dont vous aurez besoin pour les recettes que vous aurez prévu.

Ne négligez pas les détails des recettes. Si vous voyez qu’une épice est utilisée, utilisez-là aussi. Cela peut rendre un plat moyen en quelque chose de vraiment bon.

Les sauces

Les sauces sont aussi de bons moyens d’améliorer vos plats. Et il n’y a rien de plus facile que de les préparer soi-même. Vous n’avez vraiment pas à en acheter une toute prête.

Une bonne mayonnaise maison pourra relever sans mal le goût de vos légumes crus. Judicieusement taillés en bâtonnets, vos carottes et concombres conviendront parfaitement à un apéro paléo. Trempé dans un peu de mayonnaise, vos petites brochettes de tomates cerises-chou fleur marqueront agréablement les palais.

La sauce hollandaise est une autre préparation qui saura transformer vos légumes en un plat gourmand.

Le régime paléo est riche en goût

Si vous trouvez que vous perdez en goût lorsque vous mangez paléo, c’est parce que :

  • vous n’utilisez pas les techniques ci-dessus pour vraiment vous faire plaisir en donnant du goût à vos plats.
  • vous n’avez pas encore « purifié » votre palais des produits industriels.

Ces derniers sont justement trop corrigés en édulcorants et exhausteurs de goût pour palier la pauvreté gustative des produits de base. Votre palais y est habitué et vous avez besoin d’un peu de temps pour sensibiliser votre goût à nouveau. Vous saurez que vous aurez « progressé » quand vous trouverez les produits trop salé ou trop sucré.

une réponse à “Comme Louis de Funès, avez-vous perdu cet élément essentiel?”

  1. Jean louis dit :

    Le paléo c’est l’avenir de la planète. Le gout, la santé, la joie de vivre.
    A bon entendeur,
    jl

Laissez un commentaire