Vivre Paléo. Brûler sa graisse. Péter la forme
Vous êtes ici : Vivre Paléo » 2e pilier paléo » Régime » Pourquoi vous punissez-vous ainsi ?

Pourquoi vous punissez-vous ainsi ?

Posté par julien le 31 octobre

Les régimes sont souvent une série de règles restrictives. Une sorte de punition que vous devez suivre à la lettre sans dévier. Et si vous pouviez faire un régime ne demandant qu’une seule règle à suivre et que vous pouviez également l’adapter à vos besoins ?

enfant avec bonnet d'ane au coin

Si vous n'etes pas sage, au coin ! Et je vous mets au régime !

Un régime, des règles alimentaires

Lorsqu’on parle d’un régime, on parle de règles à respecter etc… Le plus souvent, ces règles vous restreignent en acide gras, en protéines, ou au contraire vous laissent le champ libre sur les glucides et les céréales killeuses. Le régime paléo a pour objectif non pas de vous faire perdre du poids, mais de vous redonner la santé. Une fois que votre corps a remis en ordre son fonctionnement, il brûle votre graisse en trop tout seul comme un grand.

Et tout comme les autres régimes, il y a une règle à respecter. Si vous deviez retenir une seule chose sur le régime paléo, la règle qui le résume, c’est de faire comme le chasseur-cueilleur.
La seule règle que vous devez respecter est de ne manger que ce qui se trouve à votre disposition. Les inuits ont une consommation essentiellement composé de produits de la mer. Les kitavans ont une alimentation essentiellement végétale.

La seule règle du régime paléo

Cette règle n’est pas valable telle quelle. Du moins pour vous, le chasseur-cueilleur citadin. Car consommer ce qu’il y a à votre disposition revient à manger la première chose qui vous tombe sous la main, qu’elle soit naturelle ou non. « Tiens un distributeur ! Un bon paquet de chips est à ma disposition, je vais le manger pour respecter la seule règle du régime paléo. »
Petit malin ! Ne consommez que ce que vous pourriez trouver à l’état naturel et dans les quantités que la nature vous procure. Par exemple, vous n’allez pas manger 500g d’abats tous les jours. Mais si malgré tout vous mangez cette quantité, ce sera exceptionnel, telle une prise de chasse unique que vous aurez faite.

Le régime paléo de base

Le régime paléo de base dépend de cette règle. Mais si nous avons globalement le même fonctionnement, de petites différences existent car nous sommes tous uniques. Le régime paléo doit respecter le fonctionnement de votre corps. Car s’il décrit globalement ce que vous devez manger, il existe autant de régime paléo que de culture et de personnes.

Parmi ce qui est généralement « autorisé » par le régime paléo, il y a les produits des produits qui peuvent provoquer chez certaines personnes des problèmes de digestion et de santé. Les noix, œufs, tomates, aubergines, poivrons, pomme de terre, pour ne citer qu’eux, ont un impact sur les personnes les plus sensibles.

Votre régime paléo

En partant du régime paléo de base, créez le votre. Allez à votre rythme. Vous n’avez pas besoin de faire le régime paléo à 100% du premier coup. Allez-y progressivement.
Retirez des produits non paléo au fur et à mesure en les remplaçant par des produits paléo. Ensuite, et c’est une étape très importante, faites un paléo strict pendant 4 à 5 semaines.

Cette période va mettre votre corps au repos vis à vis des produits qui vous causent du tort. Une fois les compteurs remis à zéro, vous allez pouvoir customiser votre régime paléo, en réintroduisant dans votre alimentation des produits que vous avez supprimés. Vous devez les intégrer un à un (pour identifier le produit en cas de problème) et sur une période d’une semaine (pour être sûr que votre corps réagisse, même si dans la plupart des cas il réagit très vite).

Le régime paléo n’est pas un régime punition. Au contraire, c’est un régime cadeau qui vous fait du bien. Vous devez juste l’adapter au fonctionnement de votre corps et à vos goûts.

5 réponses à “Pourquoi vous punissez-vous ainsi ?”

  1. Ludovic dit :

    Sympa cette article et surtout à mettre en pratique pour pouvoir confirmer. Par contre je viens de découvrir le régime okinawa qui semble être encore plus efficace que le régime paléo vu qu’on à des preuves comme support pour le régime okinawa. Un petit article comparant les 2 régimes serait-il possible ? (si tu à le temps bien sur) ;).

  2. julien dit :

    Bonjour Ludovic

    J’ai l’idée de couvrir quelques régimes paléo à travers le monde.
    Okinawa en fera sans doute partie

  3. helene dit :

    Salut Julien,
    J’attends avec impatience l’article ‘Okinawa’. Je suis interessee par ce regime depuis longtemps, mais ne l’ai jamais suivi avec assiduite.
    Le soja en particulier m’inquiete un peu: OGM; phytooestrogenes etc. J’utilise du miso et du tempeh de temps en temps mais pas les autres produits.
    Les algues en revanche semblent plus sures, sauf peut-etre en cas de thyroide hyperactive: j’achete du wakame seche (en provenance de Coree du Sud, je ne sais pas s’il y a un lien avec Fukushima) en epiceries japonaises a Paris. Ca se cuisine tres bien avec un ‘bouillon’ miso et un peu de poisson, ou… avec certaines recettes de dal, a la place des epinards! Le seul inconvenient est qu’il faut enlever les fragments qui se coincent entre les dents après le repas!
    La semaine prochaine, avec mes collegues, pour un pot de depart, on va dans un resto thailandais. Au debut, le consensus etait pour une pizzeria, mais dieu merci la personne qui part n’aime pas ca (et ca se voit a sa silhouette). Gros soulagement, y compris pour le portefeuille (le resto thai independant est moins cher que Pizza Express, paradoxalement!).

Laissez un commentaire