Vivre Paléo. Brûler sa graisse. Péter la forme
Vous êtes ici : Vivre Paléo » Maladie » Vous laissez-vous pirater ?

Vous laissez-vous pirater ?

Posté par julien le 4 septembre

Que pensez-vous des casseurs, des vandales ? Vous ne les laisseriez pas entrer chez vous. Vous ne les laisseriez pas approcher de votre porte ! Et pourtant, sans même le savoir, vous les laissez peut être approcher tout près de vous, jusqu’à menacer votre bien le plus précieux : votre santé. De quels casseurs je parle ? Je vous propose de le découvrir dans ce qui suit.

Êtes-vous assuré(e) contre le piratage ?

Les casseurs dont je parle sont ceux qui provoquent des maladies auto-immunes. Une maladie auto immune, c’est lorsque vos propres défenses immunitaires attaquent les cellules de votre corps. C’est à dire que vos casseurs arrivent même à pirater votre système immunitaire pour qu’il se retourne contre vous. Pour comprendre ce tour de force, il faut d’abord commencer par le début.

Au commencement était la digestion

Lorsque vous mangez, les aliments passent d’abord par votre estomac où ils sont digérés (démantelés en nutriments : acide gras, acides aminés). Ils entrent ensuite dans les intestins afin de passer dans le système sanguin. Ces nutriments sont ensuite acheminés là où votre corps a besoin de renouveler ses cellules. La paroi intestinale est une zone d’échange qui permet aux nutriments de passer dans le système sanguin. C’est une véritable porte d’entrée vers votre organisme.

Vos défenses immunitaires, les gardiens du temple

Vos défenses immunitaires sont particulièrement actives dans cette zone d’échange de nutriments. En effet, les intestins sont le lieu de tous les dangers avec bactéries et virus qui traînent, n’oubliez pas que votre tube digestif est en lien direct avec le monde extérieur.
Tels des videurs devant la dernière boite à la mode, vos défenses immunitaires passent au peigne fin les corps qui passent dans votre sang afin de détecter tout intrus qui pourrait s’immiscer.

Lorsque un intrus arrive à passer, vos défenses immunitaires entrent en jeu et l’attaquent. Comment savent-elles que c’est un intrus ? A sa forme ! Vos défenses immunitaires se multiplient pour pouvoir faire face à une invasion d’intrus ayant cette forme particulière.
Tout ce passe bien lorsque ces intrus ne ressemblent à aucune autre cellule de votre organisme.

La faille dans le système

Le problème survient lorsque des corps intrus qui ressemblent à d’autres cellules de votre organisme arrivent à s’introduire. Il s’agit d’intrus de taille beaucoup plus grosse que les nutriments et intrus habituels. La paroi intestinale est un vrai filtre, comment ces corps beaucoup plus gros ont-ils pu entrer ? Ils sont rentrés parce que la paroi intestinale a été endommagée par des casseurs.

Telle une brèche dans la muraille, c’est la porte ouverte à toutes nouvelles sortes d’intrus.
Vos défenses immunitaires se renforcent contre des intrus dont la forme peut ressembler à celle de vos cellules. Lorsque vos défenses immunitaires croisent leur route : elles les attaquent. Votre système a été piraté : votre propre corps détruit les cellules de votre foie (hépatite), de votre pancréas (diabète de type 1), de votre système nerveux (sclérose en plaque), de votre thyroïde, de vos intestins (maladie de Crohn, maladie cœliaque).

Vos intestins endommagés ouvrent également la porte aux virus (qui si auparavant passaient non sans mal, ont maintenant une autoroute grande ouverte), mais aussi à des substances qui n’ont pas eu le temps d’être digérées totalement. Dans ce cas, votre corps peut développer des allergies envers des produits initialement inoffensifs comme la tomate, l’aubergine, les œufs.

Les casseurs de vos intestins

Si tout cela arrive, c’est parce que vos intestins ont été abîmé ! Une des causes de l’endommagement de vos intestins sont des protéines, qui n’ont pas pu être digérées par votre système digestif : malgré plusieurs heures passées dans votre estomac à subir l’acidité corrosive du suc gastrique. Ces protéines ont résisté et sont entrées intactes dans vos intestins pour ravager la paroi épithéliale, celle qui permet l’échange de nutriments entre les intestins et le sang et qui est maintenant une porte béante.

Ces protéines sont vos casseurs, vos vandales. Et ce sont celles que vous pouvez retrouver dans les céréales, les lectines riches en prolamines. Celles contenues dans les légumineuses, comme les haricots, les pois sont également sources d’inflammation, pouvant mener à la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante.

Votre meilleure assurance contre les casseurs

Vous l’aurez compris, votre meilleure assurance contre les casseurs est d’éviter les céréales. C’est un premier pas pour manger paléo. Une bonne santé, une belle silhouette sont autant de bénéfices obtenus en vivant paléo. Je vous propose de redécouvrir 7 avantages de Vivre Paléo

5 réponses à “Vous laissez-vous pirater ?”

  1. magda dit :

    Excellent article, merci Julien. C’est expliqué simplement mais clairement.

  2. madeleine dit :

    Oui, c’est très clair. Mais en plus, quand les casseurs, les pirates sont ceux en qui on avait placé toute sa confiance et confié sa santé, c’est plus que troublant.
    Merci Julien ( sans ironie! )

  3. Christine dit :

    Bonjour Julien,
    Merci pour cet article éclairant!
    J’aurai voulu savoir ce que tu pensais de l’hygienisme?
    Merci

    • julien dit :

      Bonjour Christine

      Je ne connais pas plus que cela.
      Mais d’après ce que j’ai vite lu, ça m’a lait d’être de bonnes pratiques, sans tomber dans l’extrême.
      Je ne sais plus quel scientifique disait : ce qui compte, c’est le milieu (dans lequel se trouve le virus/bactérie) pour traduire le fait que tu peux porter un virus sans être malade et que c’est ton état physique et émotionnel qui compte

Laissez un commentaire