Vivre Paléo. Brûler sa graisse. Péter la forme
Vous êtes ici : Vivre Paléo » Vie pratique » Motivation » Vous avez des kilos en trop? Vous ne connaissez pas votre chance!!!

« Quoi? Tu as 10 kilos en trop? Mais c’est génial! Ce gras qui déborde du jeans est une bénédiction! ». « Tu as encore de l’acné à ton âge? Tu ne sais pas la chance que tu as! ». « Toi qui as la peau sur les os, j’espère que tu vas profiter de cette opportunité! ».

Non, je ne me moque pas! Au contraire, je suis très sérieux et pense ce que j’écris! De manière générale, pour une situation donnée, vous pouvez soit voir le positif, soit voir le négatif. Alors qu’y a-t-il de positif à ne pas être au top esthétiquement parlant? C’est dans la suite.

signal probleme sante

Il est plus facile de voir ce qui ne va pas

Ne pas être bien, une chance ?

Les 3 apparences physiques ci-dessus sont une chance. Pourquoi? Parce que ce sont des signes qu’il y a quelque chose qui cloche. Ce ne sont pas des états normaux, et ils ne sont pas une fatalité.

« Comment ça il y a quelque chose qui ne va pas? Je me sens très bien moi »

Disons le tout de suite, nous nous sommes totalement déconnectés de nos corps. On ignore tous les petits signes dérangeants du quotidien. On n’y prête plus attention, on s’y habitue.
Cette déconnexion est d’autant plus flagrante après être passé au paléo. Après être habitué à vivre paléo, la consommation d’un produit pas très paléo fait vraiment ressentir cette gêne, inconfort, douleur que l’on ignorait avant. C’est ce que raconte mon expérience mais aussi les témoignages que vous me faites.

« Donc quoi? J’ai un signe qui me dit que cela ne va pas, mais quoi exactement? »

Dans les grandes lignes, soit il y a un problème avec votre alimentation, soit avec votre niveau de stress/fatigue, soit les deux. Et c’est la votre grande chance!!! Vous savez maintenant qu’il y a quelque chose qui ne va pas. C’est à vous d’agir et de faire en sorte d’être bien. Même les cas les plus graves, comme par exemple une sclérose en plaque, peuvent trouver une solution en rééquilibrant sa vie.

Un signal à ne pas prendre à la légère

« Bon ok, j’ai de l’embonpoint, mais ce n’est pas une sclérose en plaque, ce n’est pas si grave que ça!! »

Oui c’est vrai, mais ça pourrait le devenir. Votre embonpoint est juste un signal d’alarme. A vous de l’ignorer ou de le prendre en compte. Dans le deuxième cas, vous ferez des analyses, peut être vous découvrirez une prédisposition au diabète, aux maladies cardio vasculaire, aux cancers… Auquel cas, vous pourrez prendre les mesures nécessaires pour modifier votre vie.

Vous avez la chance d’avoir un témoin sur le tableau de bord de votre santé. D’autres ne l’ont pas. Vous savez, ceux qui ont la « chance » de pouvoir s’empiffrer sans prendre un gramme. Ces personnes n’ont aucun témoin qui clignote malgré ce qu’elles mangent.
Vous savez que ce que vous mangez et pensez à un impact sur votre corps. Mais il n’est pas forcement visuel, comme dans le cas de ces malades qui s’ignorent.

Conclusion

Ecoutez votre corps. Ecoutez ce qu’il a à dire. Si vous êtes devenus insensibles aux petits pics dans l’estomac, aux petites douleurs, ne soyez pas aveugle. Constatez ce qui n’est pas normal. Ne cachez pas ce qui vous dérange sous le coup de la génétique. Vos gênes ne font que répondre à l’environnement que vous lui soumettez. Alors prenez vos responsabilités : vous avez le pouvoir de changer ça.

8 réponses à “Vous avez des kilos en trop? Vous ne connaissez pas votre chance!!!”

  1. kamel dit :

    Salut Julien,
    Toujours le petit « truc » pour éveiller les consciences, t’es un gars bien!
    Merci encore et bien à toi.
    Kamel

  2. jean-luc dit :

    Je me suis abonné il y a 5 jours pour les repas paléo pas de nouvelles PAS TRÈS SÉRIEUX

  3. Gaëtan dit :

    Je suis d’accord.
    L’embonpoint est tellement un signal d’alarme qu’il est possible de prédire la survenue de maladies cardiovasculaires en fonction de notre tour de taille. Je me suis mis au régime paléo depuis octobre 2013, presque un an déjà. j’ai perdu une quinzaine de kilos et de l’embonpoint.
    J’ajoute qu’il faut aussi prendre en compte les aspects positifs du régime paléo qui sont invisibles à l’œil nu : chute de la glycémie dans le corps, baisse des triglycérides, un pancréas moins fatigué et qui ne passe plus son temps à injecter de l’insuline, l’évitement de maladies comme la maladie cœliaque due au gluten, et j’en passe.
    Gaëtan

  4. Chris dit :

    Haha Julien,

    J’ai adoré l’angle que tu as pris pour faire passer ton message. J’adore l’ironie et le début de ton article m’a comblé.
    J’ai moi-même adopté un régime alimentaire proche du paléo il y a plusieurs mois.
    Cependant, il reste des points du modèle paléo avec lesquels je ne suis pas d’accord :
    Pratique d’un sport de manière irrégulière et seulement si on se sent bien et qu’on en a envie.
    Cette manière de s’entraîner n’est pas propice à des performances de bon niveau à mon avis.

    Excellent article !

    Bonne journée.

    Chris

  5. claudine dit :

    Tout d’abord bonjour,

    Oui j’ai supprimé les céréales, le pain, les pâtes etc.. je l’avais déjà fait au moins en partie durant 7 ans par ce que je souffrais énormément des intestins, ballonnements, diarrhées à raison de 10 à 12 selles par jour etc…

    Et depuis un an environ j’avais réintroduit le pain, les pâtes, les gâteaux à base de farine et même les laitages (un le soir de temps à autre et fait maison avec du lait Bio de ferme) (j’ai oublié de le dire mais je supporte difficilement les laitages.

    Et un soir, après 2 invitations dans la famille, j’ai souffert presque toute la nuit de violents maux de ventre, heureusement pour moi, le charbon végétal me soulage un peu.

    Donc pour moi ce n’est pas trop difficile pour le moment, le manque de pain se fera peut être sentir un de ces jours, mais je me sens tellement mieux à présent, plus de fringale, de coup de fatigue…

    C’est la matin le moment le plus critique, café sans sucre, j’ai testé le pain aux bananes Paléo, il ma duré 4 jours et j’ai aimé.

    Maintenant, je dois vous dire que j’ai 65 ans et que par conséquent, au vu de mon age, ai-je des précautions à prendre?

    Merci à vous de me répondre

    Claudine LIBAUD

Laissez un commentaire