Vivre Paléo. Brûler sa graisse. Péter la forme
Vous êtes ici : Vivre Paléo » Maladie » Diabète » Et 1, et 2, et 3 diabètes

Et 1, et 2, et 3 diabètes

Posté par julien le 4 février 11 Commentaires

Le diabète est une de ces maladies de civilisation qui prend de plus en plus d’importance. Et même si vous en entendez souvent parler, vous ne devez pas vous sentir concernés. Pourtant vous êtes très probablement diabétique sans le savoir.

Comment éviter cette routine du diabétique

Comment éviter cette routine du diabétique

Le diabète en chiffres

En seulement 10 ans, le nombre de personnes diabétiques en France est passé de 1.6 à 2.9 millions. A cela s’ajoute les diabétiques qui s’ignorent, dont le nombre est évalué à environ 700 000 [1].

Le diabète est la première cause de cécité avant 65 ans et touche près d’un million de personnes en France. Le diabète est aussi la première cause d’amputation hors accident et la deuxième cause de maladies cardiovasculaires. Le diabète entraîne chaque année environ 30.000 décès, soit près de 10 fois plus que les accidents de la route.

L’évolution du diabète

Comment peut-on en arriver là? Tout commence avec ces fameux malades qui s’ignorent. Ils pensent aller bien en consommant une alimentation « équilibrée », mais ne se rendent pas compte que leur glycémie n’est pas stable.

A trop consommer de glucides, les cellules deviennent de plus en plus insensibles à l’insuline. Le pancréas est obligé d’en produire plus pour réguler le taux de glucose dans le sang. Lorsque votre glycémie est supérieure à la normale, vous êtes diabétique de type 2. Et pas besoin d’avoir de l’embonpoint pour être diabétique : des personnes sveltes le sont aussi.

Si votre corps continue dans cette situation, ces cellules deviennent de plus en plus insensibles à l’insuline. Le pancréas répond en travaillant plus à sécréter de l’insuline. Jusqu’à ce qu’il craque, et que les cellules productrices (les cellules bêta) soient détruites. Il s’agit du diabète de type 1.

Le diabète de type 3

D’un état tout à fait normal, vous pouvez totalement dérégler votre corps et évoluer vers un diabète de type 2. Et sans vous en rendre compte évoluer ensuite vers un diabète de type 1. Il existerait peut être un diabète de troisième type dont on entend jamais parler, sauf sous un autre nom.

Diabète de type 3 ou Alzheimer? Car il existe plusieurs preuves montrant de grandes similitudes entre la maladie d’Alzheimer et le diabète, ce qui en ferait un diabète de type 3 [2]. Cette autre étude montre le lien entre une consommation excessive de sucre et le développement de la maladie d’Alzheimer [3].

En gros, la trop grande quantité de glucose altère les cellules nerveuses du cerveau et peut provoquer leur destruction. Pour optimiser le fonctionnement de votre cerveau, il vous suffit de lui donner le bon type d’énergie.

Conclusion

Même si tout va bien pour vous (en apparence), vous devriez considérer l’éventualité de cette situation, surtout si vous approchez de la quarantaine [4].

Mais au lieu de vous inquiéter, une solution toute simple peut vous aider : vivez paléo.

Le diabète est une de ces maladies de civilisation qui peut se régler sans médicaments, juste en changeant votre style de vie. Changez juste des petites choses de votre vie et appréciez la puissance de leurs effets sur votre corps.

Crédit photo cohdra

Références

[1] Fédération Française des Diabétiques
[2] Alzheimer’s Disease Is Type 3 Diabetes–Evidence Reviewed. Suzanne M. de la Monte and Jack R. Wands
[3] Intake of Sucrose-sweetened Water Induces Insulin Resistance and Exacerbates Memory Deficits and Amyloidosis in a Transgenic Mouse Model of Alzheimer Disease. Dongfeng Cao, Hailin Lu, Terry L. Lewis and Ling Li
[4] Institut de Veille Sanitaire. Prévalence et incidence du diabète, et mortalité
liée au diabète en France, p3

11 réponses à “Et 1, et 2, et 3 diabètes”

  1. Dominique dit :

    Bonjour Julien,cela fait un mois que je mange paleo (plus de laitage hormis yaourt de brebis,plus de céréales donc plus de pain,pâtes…)je suis paleo à 80%-pas toujours facile quand on est invitėe.
    J ai perdu 3 kilos( j’aimerais plus!) mais surtout plus de coup de pompes, plus de maux de ventre,diarrhée et migraine
    Encore de la graisse abdominale..

  2. nadine dit :

    bonjour, merci pour vos articles et votre programme paléo. Je suis médecin et pendant toutes mes études n’est jamais eu de cours sur la nutrition et sur la diététique.J’ai moi même lu beaucoup de livres sur l’alimentation comme ceux de Mme KOUSMINE etc…il est vrai que chez Mme KOUSMINE, les céréales ne sont pas vécues comme un aliment mauvais surtout s’il s’agit de céréales complètes…mais personnellement la suppression quasi totale des céréales ajoutée à celle du lactose m’a permis de perdre du poids car je prenais du poids sans plus manger.Il y a l’effet hormonal qui joue puisque j’ai la soixantaine .En fait l’alimentation est un domaine éminemment
    complexe .Il est aussi certain que l’apport de sucre est ce qui entraîne une accoutumance d’un aliment vide et toxique et qui peut entraîner comme les aliments citées ci dessus une vulnérabilité diabétique puis cardio vasculaire et également sur les fibres nerveuses avec les conséquences cérébrales de déficience telle que les maladies dégénératives ‘Alzheimer et autres démences) .j’ai constaté de plus que les médicaments pris par les patients sont souvent inefficaces et pourtant obtiennent l’AMM sans difficulté alors que le système refuse de s’orienter vers une nouvelle médecine plus ouverte tourné vers des médecines alternatives par exemple.Voilà je vous fais part de mes quelques une de mes pensées.Amicales salutations NADINE

    • julien dit :

      Bonjour Nadine

      C’est intéressant d’avoir ton retour en tant que médecin.
      C’est vrai que les médecins sont très peu formés à la nutrition alors que c’est une discipline complexe comme tu le dis.

      Merci pour ton témoignage

  3. Pierre-Henry Blanc dit :

    Bonjour

    J’essaye de suivre les principes mais, peut être est-ce un peu psy, j’ai beaucoup de mal sur les longues sorties vélo sans une bonne dose de glucides (pain, pâtes ..)

    Rien trouvé pour remplacer

    • julien dit :

      Bonjour Pierre Henry

      Ce n’est peut être pas psychologique, tu as sans doute besoin de glucides pour de longs efforts
      Certaines personnes peuvent s’en passer (et reposer sur les lipides), d’autres ont malgré tout besoin de glucides

      Essaie dans un premier temps de prendre des glucides comme le riz, la patate douce … ne contenant pas de protéines nocives comme celles du blé

  4. claudine dit :

    En ce qui me concerne, j’ai depuis pas mal d’années une insuffisance pancréatique découverte il y a 10 ans a peu près, et depuis ma toute première grossesse difficile, j’ai pris du poids et je n’ai jamais pû tout perdre; J’ai multiplié les régimes : Montignac; Atkins (sur les conseils de mon médecin de l’époque) avec le quel au bout de 3 jours crise de cétose au bord de la syncope, c’est pourquoi j’ai depuis, peur de manquer de sucre, donc je veille à consommer des fruits tous les jours en principe 2 par jour, et autres régimes à la C… qui ne m’ont jamais fait maigrir…
    Mais par contre j’ai toujours fait attention au sucre avec l’erreur de consommer de l’aspartam et j’ai toujours fait attention aux graisses du fait de mes problèmes digestifs.
    Donc le Paléo me convient parfaitement tout en faisant attention à certains aliments qui me gênent telle la noix de coco prise en grosse quantité par exemple. Je suis sortie de la clinique hier après-midi où j’ai subie, en urgence, une intervention chirurgicale : hernie crurale étranglée et j’ai déjà subie il y a 16 mois une intervention pour une hernie de ligne blanche. J’ai donc des plaques et comme dit ma fille je suis robotisée. Ce qui me soucie c’est que je manque pour le moins de muscles abdominaux et qu’il faut que je demande à mon chirurgien ce que je pourrai faire pour essayer d’y remédier. Vous m’aviez conseillé pour ma fatigue de prendre du chlorure de magnésium mais je crains que cela me provoque de la diarhée étant très fragile des intestins.
    j’en suis actuellement à 7 kgs de perdus. je mange des amandes pour le magnésium, du cacao, des bananes dois-je reprendre une eau riche en magnésium comme la courmayer que je consommais avant? Ou une autre eau minérale?

  5. Kamel dit :

    Merci Julien pour cet article, avec cette note toujours positive que vivre PALEO peut changer beaucoup !!!
    Bien à toi,
    Kamel

  6. Ingrid dit :

    Bonjour,

    L’alimentation paléo peut grandement aidé les diabétiques. Dans mon entourage un diabétique de type 1et un de type 2 et leurs glycémies ne se sont jamais aussi bien portées! Ils sont en pleine forme, fini les hypo ou hyper, bref un bonheur! Les médecins devraient être formés à ce sujet et surtout les retombées positives de l’alimentation paléo devraient leur être enseignées!

Laissez un commentaire