Vivre Paléo. Brûler sa graisse. Péter la forme
Vous êtes ici : Vivre Paléo » 3e pilier paléo » Le troisième pilier paléo : l’activité physique

Vous connaissez le premier pilier paléo, à la base de votre santé. Le deuxième pilier paléo est tout aussi essentiel pour que votre système hormonal soit opérationnel. Avec le troisième pilier paléo, vous aurez une vitalité sans précédent, votre forme pourra reposer sur un tabouret robuste et bien stable.

Depuis toujours l’Homme améliore la technologie pour en faire plus en se fatiguant moins. Cela apporte un confort appréciable mais il y a une funeste conséquence.

Au fil de leurs recherches, les anthropologues ont remarqué une baisse de la robustesse des squelettes[1] alors que les moyens de chasse s’amélioraient. Néanmoins, les derniers chasseurs-cueilleurs étaient quand même beaucoup plus robustes que l’homme moyen actuel.

Avec l’agriculture et l’élevage, les hommes ont pu se procurer de grandes quantités de nourriture sans avoir à dépenser de grandes quantités d’énergie. En combinant une alimentation à base de céréales (carences en minéraux, acidifiant) avec une activité physique moindre (ou du moins différente), les hommes se sont retrouvés avec un squelette beaucoup plus petit, sujet à de nombreuses malformations. Fini les efforts intenses mais courts : les sprints pour courir après le gibier, le gros travail de force pour dépecer. Place au travail long de résistance, semer, labourer, récolter (aidé ou non d’outil).

Actuellement la technologie a atteint un tel niveau que nous ne faisons quasiment plus d’activité physique pour nos besoins de tous les jours. Manger, se vêtir, voyager sont devenues autant d’activités quotidiennes sans efforts.

Seules quelques personnes motivées pratiquent une activité physique. Mais là encore, tout comme il s’agit de bien s’alimenter, il s’agit de bien savoir travailler ses muscles.

une femme avec un harnais tirant un énorme pneu

Les exercices intenses constituent le troisième pilier paléo

Pourtant l’activité physique est nécessaire. Ne vous est il jamais arrivé d’être scotché pendant plusieurs heures sur votre chaise devant le PC, sur votre canapé devant la TV ou alors dans un lit suite à une opération. Toutes ces situations ont en commun qu’une fois que vous en « sortez » vous n’êtes pas très bien, votre corps est engourdi, vous pouvez même avoir des courbatures.

Une simple marche à l’air frais peut vous redonner votre bien être. Votre corps a besoin de fonctionner et de rester opérationnel. Une activité physique paléo comme le HIIT[8] lui permet de se développer et de se renforcer.

Renforcement du corps

Le développement du muscle permet d’augmenter ses réserves en glycogène et d’améliorer la sensibilité à l’insuline.

Les études montrent qu’en terme de gain musculaire, de renforcement osseux, d’amélioration de la capacité respiratoire, les exercices intenses fractionnés et ceux nécessitant des charges lourdes (exercice de résistance) sont les meilleurs[2, 3, 8].

Vous travaillez votre cœur (un muscle), vous le musclez, il faut qu’il soit puissant pour ramener sans peine le sang depuis le bout de vos orteils.

Amélioration des bio marqueurs

L’exercice physique améliore la sensibilité à l’insuline et sollicite l’utilisation des GLUT4, des molécules qui permettent au glucose de traverser la membrane des cellules sans l’aide de l’insuline. Ce mécanisme permet d’utiliser moins d’insuline et donc de maintenir une meilleure sensibilité.

L’hormone de croissance est sécrétée suite à des exercices paléo. Elle est critique pour construire la masse musculaire et brûler les graisses[6, 7].

Le HIIT a un impact significativement positif sur la pression sanguine (hypertension) et améliore les fonctions de l’endothélium[8].

Améliorations esthétiques

Votre peau

Moins de glucose, c’est la garantie de réduire les produits avancés de glycation, qui accélèrent le vieillissement : vous restez jeune plus longtemps.

Votre système hormonal n’est plus perturbé et permet de réguler l’élasticité de votre peau : fini la peau grasse ou la peau sèche.

Vos formes

Toutes ces améliorations ont aussi un effet sur vos formes. Moins de graisses, plus de muscles, c’est la garantie d’un corps ferme et bien galbé.

Après ce tour d’horizon, vous connaissez maintenant les 3 bases fondamentales du régime paléo.
Votre santé repose sur 3 piliers, ils se confondent avec le fonctionnement naturel de votre corps :

Vous voulez appliquer facilement ces 3 piliers pour bruler votre graisse, sculpter votre corps et augmenter votre énergie?

Alors suivez les étapes pas à pas (et appliquez d’autres hacks santé) avec le kit de démarrage paléo.

Références

[1] Physical activity, energy expenditure and fitness: an evolutionary perspective.
[2] Effects of moderate-intensity endurance and high-intensity intermittent training on anaerobic capacity and VO2max.
[3] High-intensity interval training improves VO2peak, maximal lactate accumulation, time trial and competition performance in 9–11-year-old swimmers.
[4] Training-overtraining. A prospective, experimental study with experienced middle- and long-distance runners.
[5] Oxidative stress biomarkers responses to physical overtraining: implications for diagnosis.
[6] High-Intensity Intermittent Exercise and Fat Loss
[7] Growth hormone responses to treadmill sprinting in sprint- and endurance-trained athletes.
[8] High-intensity interval training and hypertension: maximizing the benefits of exercise?

Laissez un commentaire