Vivre Paléo. Brûler sa graisse. Péter la forme
Vous êtes ici : Vivre Paléo » 1er pilier paléo » Glucides » Le régime paleo et deux Julien pour le prix d’un

Le régime paléo répond à 2 problématiques : la santé et la perte de graisse. Si vous voulez perdre de la graisse, vous devez limiter votre consommation de glucides. Oui, mais dans quelles proportions? Quelles sont les quantités auxquelles vous avez droit? Quelles sont les limites à ne pas dépasser?

Le régime paleo et deux Julien pour le prix d'un

Comme Julien Doré, avez-vous dépassé les limites?

Le régime paléo pour la santé

Le plus grand ennemi du régime paléo, c’est le blé. Pourquoi le blé? Parce que d’une part ses protéines sont nocives. Et d’autre part, il contient énormément de glucides. Vous me direz que c’est également le cas d’autres céréales comme l’orge, le seigle, le maïs. Oui c’est exact. Mais le blé est la base alimentaire de la plupart des occidentaux. Il se retrouve quasiment partout. Impossible d’y échapper. Si vous voulez considérablement améliorer votre santé, supprimez uniquement les produits à base de blé et constatez le résultat.

Le régime paléo pour la perte de graisse

En marge de l’aspect santé du régime paléo, vous pouvez consommer des produits paléo (non-nocifs) contenant beaucoup de glucides. Vous assimilerez ces glucides plus ou moins rapidement : tout dépend de l’indice glycémique.

Lorsque vous débutez le régime paléo, vous pouvez malgré tout consommer des glucides mais vous devez savoir que cela aura un impact sur votre perte de gras. Dans ce cas là, il y des limites à ne pas dépasser. Quelles sont -elles ?

Les limites à ne pas dépasser

Cela dépend de vous! Pourquoi certaines personnes sont fines alors qu’elles mangent tout ce qu’elles veulent? Pourquoi d’autres n’ont qu’à regarder un gâteau pour prendre 500g? Parce que nos métabolismes sont tous différents. Ils fonctionnement de la même manière, mais plus ou moins efficacement pour brûler de la graisse. Certaines personnes sont si sensibles au sucre qu’un retrait brutal peut donner des effets comme des vertiges, des maux de tête ou des fringales terribles (ce que j’ai vécu).

A vous de tester vos limites!

  • Si vous êtes très motivé par la perte de graisse et n’avez peur de rien, alors supprimez autant de glucides que vous le pouvez, et remontez les quantités si vous observez des problèmes.
  • Si vous êtes plus intéressé par la santé et voyez la perte de graisse comme un bonus, alors diminuez progressivement les quantités de glucides

Les glucides paléo

Les glucides paléo sont ceux des tubercules comme la pomme de terre, la patate douce (qui a un profil nutritif bien meilleur que celui de la pomme de terre), l’igname, le manioc. Un lecteur m’a récemment fait découvrir le souchet (noix tigrée). Même si le riz est un céréale, elle ne possède pas les protéines des autres. Consommer un peu de riz pour accompagner du poisson vous apportera les glucides nécessaires pour faire la transition vers le paléo.

Les autres sources de glucides comme les graines (quinoa …) et les légumineuses sont propres à la consommation si elles sont correctement préparées. C’est à dire après de longues heures de trempage et/ou fermentation et/ou cuisson. Si cela vous fait plaisir, allez-y! Mais vous voyez-vous faire toutes ces préparations au quotidien? Je ne pense pas! Occasionnellement? C’est plus probable!

Donc pour vos glucides du quotidien, faites comme un chasseur cueilleur : consommez les produits que vous pourriez trouver dans la nature et dans les quantités disponibles.

14 réponses à “Le régime paleo et deux Julien pour le prix d’un”

  1. bethesda dit :

    Que pensez vous des graines germées doivent elles aussi entrer dans la catégorie mauvais glucides?

    • julien dit :

      Bonjour bethesda

      Les graines germées/fermentées/trempées, même si elles sont mieux digérées et contiennent moins d’anti-nutriments, cela ne change quasiment rien au gluten, ou aux autres lectines qui restent présentes.
      Donc faire germer le blé ne change rien au problème du gluten

  2. Magda dit :

    Les fringales restent en principe discrètes si l’apport en protéines est suffisant. Le pancréas a besoin du temps pour se calmer. 2-3 jours, pas plus et on n’a plus faim car l’on se met à digérer sa propre graisse.

    Comme le dit Gary Taub :

    – ce sont des effets secondaires du sevrage de notre addiction au sucre. C’est tout pareil si l’on arrête de fumer, pendant un certain temps, on va ressentir des effets secondaires.

    Ce n’est pas pour autant qu’il faille reprendre notre drogue (les glucides) justement.

  3. Mina dit :

    bonjour
    Merci pour cet article. Mais franchement je ne comprends plus rien. Je croyais que toutes les céréales et légumineuses étaient interdites!!!! La patate douce passe encore mais les patates jamais! Je n’arrive pas a passer le cap de tenter le paleo ( compliqué avec le boulot les enfants le mari…) et un de mes soucis c’est que je trouve des infos parfois vontradictoires les unes des autres. Meme question pour les laitages normalement non acceptes mais que certains acceptent… Je suis cartésienne ( scientifique) et j’aime quand c’est « carré » ( c’est un défaut bien souvent).
    Merci pour vos réponses et commentaires.

    • Magda dit :

      Mina, oui, les céréales sont interdites. Sauf que la patate douce, par exemple, n’est pas une céréale. Quinoa non plus, pas plus que le riz, ou le millet, qui sont donc autorisés.

      Le sarrasin est une céréale, mais d’une part il contient très peu de gluten et d’autre part, il est encore de nos jours qualifiable d' »ancestral » il est donc autorisé.

      Les laitages ne sont pas acceptés. Que certains n’arrivent pas à se passer de leur fromage oud e leur beurre, prouve qu’ils ne se nourrissent pas vraiment paléo.

      En réalité il y a 2 régimes semblables :

      – le régime ancestral, bien plus sévère, qui reste la référence
      – le régime paléo, basé sur le régime ancestral, mais en beaucoup moins sévère.

      Ensuite, il y a aussi le régime hypo-toxique, très proche, mais où les légumineuses sont autorisées.

      Pour moi, je suis le régime ancestral.

  4. Mina dit :

    bonjour Magda merci pour ta réponse

    Je suis d’accord pour la patate douce qui est souvent une exception.
    Mais le riz, le millet, le quinoa et meme le sarrasin son des aliments issus de l’agriculture et du coup sont exclus de manière Generale des modes de vie paleo. C’est sur que si je peux conserver le riz et le quinoa c’est le rêve pour moi!! Je ne vois pas comment vivre sans le riz notamment étant donné que je suis africaine, que tous les plats de mon pays d’origine sont a base de riz, que mon compagnon est intolérant au gluten et qu’il de gave de riz ( et de pâtes a base de mais)….
    Merci pour vos réponses

    • Magda dit :

      Je te confirme après vérification que le millet, le sarrasin, le riz et le quinoa font partie du régime ancestral et donc paléo. Ceci parce que d’une part, ils ne contiennent pas le gluten et d’autre part, parce qu’ils ont subi peu de modifications depuis des centaines de milliers d’années.

      J’avoue avoir été moi-même surprise, notamment pour ce qui concerne le riz, qui est, selon autres sources, pas mal modifié.

      Mais il existe bien des riz encore sauvages, dont notamment la fameux « riz sauvage du Canada ». C’est un grain de couleur noire, qui est apparenté au riz et qui est consommé depuis des millénaires par des Peuples Natifs Canadiens, qui le produisent.

      Ce riz se trouve dans les magasins bio.

  5. Magda dit :

    Voici une liste d’aliments autorisés (pour rappel) :

    Viandes crues.
    Charcuteries crues.
    Œufs crus ou cuits modérément.
    Poissons crus ou cuits modérément.
    Crustacés.
    Fruits de mer.
    Produits fumés (modérément).
    Légumes verts (cuits si possible à l’étouffée ou à la vapeur douce).
    Légumes secs (cuits si possible à l’étouffée ou à la vapeur douce).
    Soja (lait de soja, yaourts au soja).
    Crudités.
    Fruits frais.
    Fruits secs : figues, abricots, poires, pêches, …
    Oléagineux non grillés, non salés : cajou, pécan, lin, noix, noisettes, …
    Miel.
    Pollens.
    Riz, sarrasin,châtaigne, quinoa et sésame.
    Quinoa
    Chocolat noir (modérément).
    Graines germées de céréales ancestrales et de légumineuses.
    Huiles d’olive et de colza BIO
    Sel complet.
    Sucre complet.
    Eau du robinet et eaux minérales.
    Chicorée, infusions, café (modérément), thé (modérément).
    Toutes les boissons alcoolisées (modérément) sauf la bière

    Cela répond donc aussi à la question sur les graines germées.

    • Gérald dit :

      bonjour et meilleur vœux 2014 paleo
      donc par rapport a ta liste certain aliments sont pas sur la base paléo .Par rapport a ma liste de base livre « Le modèle paléo  »
      Mark Sisson .soja miel son proscrit mais œuf pas de restriction.Alors a chacun un peu son mode de vie strict ou pas ou diminuer pour arriver au vrai mode de vie paléo .

      • Magda dit :

        Bonjour et meilleurs voeux à toi aussi.

        En principe le miel est absolument paléo, l’homme préhistorique en consommait quand il en trouvait. Si Marc Sisson le proscrit, ça doit être pour une raison bien précise, par exemple sa haute teneur en glucides qui est nuisible pour la santé ?

        Parce que Seignalet ne le prescrit pas. Ensuite, il s’agit de savoir si l’on diminue aussi des glucides ou pas.

        Je vois seulement maintenant que les oeufs et du poisson sont conseillés modérément… Ca doit être parce que j’ai pris la liste sur un site orienté « philosophie de vie »

  6. Mina dit :

    bonjour Gérald Magda,
    Merci pour vos réponses.
    Comme Gérald pour moi le riz et co. Raient proscrits en paleo. Idem les boissons alcoolisées, le sucre meme complet, les légumineuses….
    Mais la proposition de Magda me plait. Je me sens enfin prête a me lancer. Mais je vais tenter de limiter au Max le riz et le millet.
    Les legumes africains type manioc, banane plantain et igname doivent etre autorises??? Je pense que oui ce sont des legumes non issus dune agriculture intensive… En plus si c’est bien le cas, il existe des farines a base de banane plantain pour faire des crêpes par ex. Ou encore la farine d’igname. Et puis il existe une espèce de couscous mais a base de manioc ( l’atiéké) c’est super bon et cest un bon palliatif du couscous de blé. Bon je m’en vais faire mon planning et prévisions de courses pour la semaine prochaine. Merci pour vos avis

    • Magda dit :

      Mine, tout d’abord, tu n’es pas obligée de tout consommer même si c’est autorisé, hihihi !

      Tes légumes africaines – plantain, igname, manioc – sont autorisés.

      En fait, je pense que la cuisine africaine doit par définition être bien plus proche du vrai paléo que la nôtre, occidentale.

      Lace toi, qu’est-ce que tu risques ? Je l’ai fait du jour au lendemain il y a 10 ans et je ne l’ai jamais regretté. de temps en temps je fais un retour OFF, par exemple chez les amis, ou en vacances dans les pays où l’on peut difficilement suivre ce régime.

      Mais à chaque fois, le paléo me manque dès le 2ème jour et je suis heureuse d’y revenir.

Laissez un commentaire