Recette paléo de poulet aux navets et miel

Dernière mise à jour: 12 avril 2015 4 Commentaires

C’est pas très sexy les navets. D’ailleurs c’est bien ce qu’on dit d’un mauvais film. Mais c’est un grand tort car le navet, tout comme le rutabaga, est riche en minéraux et en vitamines. Cru, il a un léger goût de radis.

Dans la recette d’aujourd’hui, vous avez la possibilité de le cuire et de l’accommoder d’une touche sucrée salée (c’est ma période).

Recette paleo de poulet aux navets et miel

Encore une belle association sucrée salée (cliquez pour zoomer)

Recette paléo de poulet aux navets et miel

Par julien Publié: avril 17, 2014

  • Produit: pour 2 personnes

C'est pas très sexy les navets. D'ailleurs c'est bien ce qu'on dit d'un mauvais film. Mais c'est un grand tort car le navet, tout …

Ingrédients

  • 300 g de poulet
  • 4 navets
  • 4 échalotes
  • 2 cuillères à café de beurre clarifié
  • amandes émincées

Instructions

  1. Faites chauffer de l'eau pour cuire les navets à la vapeur.
  2. Pendant ce temps, épluchez les navets et coupez-les en rondelles.
  3. Faites cuire les rondelles à la vapeur pendant 5 minutes.
  4. Faites chauffer 1 cuillère à café de beurre clarifié et faites-y revenir les échalotes émincées.
  5. Coupez le poulet en morceau et rajoutez-le aux échalotes.
  6. Ajoutez le miel et mélangez bien. Rajoutez les rondelles et faites-les dorer de chaque côté.
  7. Dans une casserole, faites dorer les amandes effilées dans 1 cuillère à café de beurre clarifié. Salez.
  8. Dressez l'assiette : faites un socle avec les rondelles de navets. Ajoutez le poulet et parsemez d'amandes effilées.

    WordPress Recipe Plugin by ReciPress

    PS:
    Retrouvez cette recette et des dizaines d'autres gratuitement sur l'application en ligne moncarnetpaleo.com, l'application pour créer automatiquement vos menus paléo.

    Les quantités par personne renseignées ci-dessus ne sont données qu'à titre indicatif. Adaptez-les selon vos envies et vos besoins du moment. (Re)lisez la FAQ concernant ce sujet.

    4 commentaires

    Claire dit: 17 avril 2014 à 13 h 22 min

    Mrrci beaucoup, Très bonne idée et de saison,je note !!! On peut remplacer le miel très calorique et pas donné, par du cidre ou du vinaigre de cidre (ou de vin ou du verjus, je suppose que c’est paléo correct), qui fonctionnent bien avec poulet et échalotte (chuis lyonnaise). Il faudrait au moins un tour de poivre noir un peu anisé, pour valoriser le navet, on peut vraiment se lâcher avec épices et aromates de saison ou surgelés avec ta super idée…
    un peu de persil ciselé ou de ciboulette, pour une touche verte et fraîche, melange de fines herbes,
    muscade et/ou aneth, ou cerfeuil (cerfeuil au dernier moment, sur l’assiette, c’est fragile)
    anis vert
    gingembre moulu et cerfeuil fonctionnent aussi très bien

    Plein variantes épicées et sympas sont possibles car poulet et navet sont des aliments caméléon…

      julien dit: 18 avril 2014 à 21 h 32 min

      Bonjour Claire

      tu as raison, avec les épices, toutes les variantes sont possibles

    Valérie dit: 19 avril 2014 à 23 h 18 min

    Bonjour Julien

    Pourrais-tu m’éclairer sur ce point?
    D’un point de vue paléo est -il préférable de cuisiner avec de l’huile d’olive(ou coco)ou bien du beurre clarifié?
    Le beurre c’est un laitage,donc non paléo?(sans parler du fait qu’on le supporte bien ou pas)
    Outre le fait de mieux résister à une + haute température, est-ce que le fait de le clarifier enlève les protéines de lait et ne soit plus considéré comme un laitage?

    Merci

      julien dit: 20 avril 2014 à 0 h 16 min

      Bonjour Valérie

      Tu peux utiliser de l’huile d’olive pour des cuissons par trop fortes (cuisson à la poêle à feu moyen)
      L’huile d’olive est constituée essentiellement d’acides gras mono-insaturés qui sont moins stables que les acides gras saturés.

      Donc pour les cuissons, mieux vaut les acides gras saturés, comme l’huile de coco, le saindoux, ou le beurre clarifié.

      Je te confirme que le beurre clarifié est débarrassé de ses protéines, ainsi que du lactose. Il ne reste donc que la matière grasse (acide gras saturé). Ce n’est donc plus du beurre.

      D’ailleurs si tu fais cuire trop longtemps du beurre, il noircit (à cause des protéines), contrairement au beurre clarifié

      Ensuite, pour ce qui est des laitages, paléo ou non paléo, regarde cet article si ce n’est déjà fait

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *