Vivre Paléo. Brûler sa graisse. Péter la forme
Vous êtes ici : Vivre Paléo » 2e pilier paléo » Se faire plaisir » Avez-vous renoncé aux bienfaits du barbecue ?

Avez-vous renoncé aux bienfaits du barbecue ?

Posté par julien le 6 août

Lorsque les beaux jours arrivent, il y a une activité paléo que vous pouvez faire et même que je vous recommande ! En plein air, avec vos amis, vous pouvez profiter du soleil (et constituer votre stock de vitamine D) et profiter de tout ce qui va de pair avec le barbecue.
Que ce soit sa convivialité, ou son mode de cuisson, découvrez comment le barbecue agit positivement sur votre santé à tous les niveaux.

Voilà une belle activité paléo bien sympa

Le barbecue : la convivialité paléo au service de votre bien être

Faire un barbecue est une autre occasion de passer un bon moment en famille et/ou avec des amis. Imaginez-vous dehors, par un temps ensoleillé, à l’ombre ou au soleil (au choix), avec un petit air frais qui vous rafraîchit. Vous êtes dans une situation qui vous est agréable. Vous parlez avec vos relations, vous échangez, vous plaisantez, vous riez. Tout cela crée votre bien être.

Vous secrétez des endorphines, vous êtes totalement relaxé(e), exempt(e) de stress. Vous connaissez le 2e pilier paléo, celui qui consiste à être zen, à éliminer vos sources de stress.

Votre état de santé dépend de votre alimentation mais aussi de votre état d’esprit et de votre état de fatigue (par manque de sommeil ou par les soucis que vous vous causez). Pourquoi croyez-vous que je vous conseille de vous faire plaisir de temps en temps, c’est parce que cela a un impact positif sur vous. Mais seulement n’y associez pas de mauvais sentiments (comme la culpabilité par exemple). Les maîtres-mots sont : se faire plaisir.

Le barbecue : un mode de cuisson santé

Attention polémique !!! La cuisson au barbecue est souvent associée à des produits cancérigènes. Mais comme vous suivez ce blog, vous n’êtes plus aux prises avec les lieux communs de la nutrition, comme il faut manger des féculents tous les jours (notamment du pain) et que le gras fait grossir (lien).

Dans un premier temps, faire votre barbecue vous rapproche encore plus de nos ancêtres paléo. Cuisinaient-ils sur les braises ou à même la flamme ? Impossible de le savoir. En revanche, voici ce que vous pouvez faire pour votre santé. En suivant des précautions, la cuisson au barbecue est aussi saine que celle à la vapeur ! Pourquoi ? Parce que vous cuisez vos aliments par la chaleur de l’air et pas au contact du métal, comme c’est le cas avec une poêle ou un grill.

Pour bien appliquer ce concept, et pour éviter que les parties en contact avec la grille ne cuisent trop fortement, vous devez positionner la grille suffisamment bien au dessus des braises. La viande ne doit être marquée par la grille que légèrement. Vous pratiquez ainsi une cuisson douce, semblable à celle de la vapeur, mais avec en plus le petit goût de la grillade. Vous pouvez même jeter des herbes sur les braises afin de libérer des arômes qui viendront parfumer votre viande.

Pour les viandes grasses comme le porc, surélevez encore plus la grille pour que les fumées de combustion du gras ne viennent pas se coller à la viande.

Le barbecue pour vos produits paléo

Vous pouvez faire cuire tout ce que vous voulez (mais qui est paleo) : vos classiques brochettes de bœufs, vos merguez et chipolata, travers de porc (ribs, coustellous), mais aussi des pièces qui sont plus traditionnellement cuite à la poêle ou au four : comme la cote de bœuf, les filets et cuisses de poulet, le poisson entier, le pavé (au saumon, mon préféré !!!)

Vous pouvez accompagner vos viandes de crudités : petites tomates cerises, carottes, chou fleur que vous pouvez allègrement tremper dans une mayonnaise faite maison. La mayonnaise est évidemment paléo (huile, œuf, moutarde) et vous n’en avez pas peur, même si tout le monde dit que c’est gras, ou calorique…

Vous pouvez aussi passer sur le barbecue des rondelles de tomates, et ainsi augmenter vos apports en anti oxydants mais aussi de larges tranches de poivrons. La plupart du temps vous mangez de riquiquis morceaux sur les brochettes. Redécouvrez toutes leurs saveurs avec des morceaux de taille honorables.

Pour ce qui est des sauces, faites-les vous même :

  • sauce barbecue : tomate, épices
  • sauce béarnaise. Dans ce cas il vous faut du beurre. Le mieux étant d’utiliser du beurre clarifié, le ghee, qui ne contient pas les protéines du lait.
  • sauce cocktail : moitié sauce tomate, moitié mayonnaise

Alors oui, je sais, ces sauces sont plus ou moins sucrées. Mais il faut bien se faire plaisir ! Allez !!! Vous pouvez en rajouter un peu pour donner du goût. Le sucre n’est pas paléo, mais se faire plaisir l’est ! Vous faites du paléo avec du non-paléo.

Et vous ? Qu’est-ce que vous aimez le plus dans le barbecue ?