Vivre Paléo. Brûler sa graisse. Péter la forme
Vous êtes ici : Vivre Paléo » 1er pilier paléo » Manger gras » 7 sources de gras pour perdre du gras

Dans l’inconscient populaire, le gras est le mal absolu. Non seulement il fait grossir mais en plus il provoque des maladies cardiovasculaires.

Mais cela commence petit à petit à changer. Bientôt, le nouveau mantra sera « pour rester mince mangez gras ».

Car si vous ne le savez pas encore, le gras est votre ami.

Voici donc 7 amis qui peuvent vous aider à brûler votre graisse et retrouver la santé.

7 sources de gras pour perdre du gras

Si ces amis aident votre stress, d'autres aident votre alimentation

Les noix

Un classique paléo, les noix sont un de vos meilleurs alliés pour brûler de la graisse. Quand je dis noix, ce sont les noix classiques (type noix de Grenoble), noix de pécan, noix du Brésil, noix de cajou, noix de macadamia, mais aussi les amandes, les pistaches, les noisettes.

Outre leur teneur en acides gras, elles contiennent des vitamines, minéraux et antioxydants, ainsi que des fibres et des protéines.

Vous devez faire cependant attention à une consommation excessive. Elles contiennent en général de l’acide phytique (qui empêchent l’absorption des minéraux, vous pouvez en apprendre plus ici ou ). Vous devez prendre le temps de les préparer en les faisant tremper toute une nuit et en les faisant torréfier 20 min au four à 150°C (leur gout n’en sera que meilleur).

La noix de coco

La noix de coco est un produit typiquement paléo. D’ailleurs des peuples de chasseurs cueilleurs polynésiens tirent plus de 60% de leur énergie de la noix de coco, sans connaitre de maladies cardio-vasculaire [1].

Riche en fibre (dont l’inuline à laquelle certaines personnes peuvent être sensibles), elle contient des acides gras à courtes chaines (qui sont utilisés directement comme énergie, et donc pas stockés en gras). Parmi ces acides gras à courte chaine, l’acide laurique possède des propriétés anti virales [2].

Vous pouvez consommer la noix de coco telle quelle, pour rassasier une petite faim, en tant que matière grasse pour la cuisine (huile et beurre de coco), ou en farine pour réaliser des petites douceurs paléo.

Le chocolat noir

Attention, lorsqu’on dit que le chocolat noir est paléo, c’est en fait le cacao qui l’est. Mais soyons réaliste, le chocolat 100% cacao est très loin de nos habitudes alimentaires et son goût ne peut pas être adopté tout de go. (soit dit en passant, un chocolat noir 100% cacao de bonne qualité n’est pas du tout amer).

C’est pourquoi le chocolat noir 70% est un bon compromis. Il contient suffisamment de cacao (de bonnes graisses) pour vous couper la faim, et pas beaucoup de sucre. Il est donc d’une aide précieuse pour débarrasser de vos mauvaises habitudes alimentaires.

De plus le chocolat contient des antioxydants et du magnésium.

Le beurre paléo

Il est très facile de se fabriquer du beurre paléo (connu aussi sous le nom de ghee, ou beurre clarifié). C’est un beurre classique dont on a conservé que la matière grasse (au revoir les protéines laitières inflammatoires). A utiliser de toute urgence pour vos cuissons. Voici comment le fabriquer.

Les œufs

Tout le monde sait que le blanc d’œuf contient les protéines et le jaune contient le gras. Ce dernier est donc à jeter. Malheureux!!! Vous jetez également toutes les vitamines, la plus grande partie des minéraux et ironiquement, plus de la moitié des protéines de l’œuf. Tout ça pour éviter le gras?

Évidemment, les œufs de catégorie 1 (poules élevées en plein air) sont à privilégier (vous pouvez en trouver facilement à 0.3€ pièce, si en plus vous trouvez un producteur local, ce sera moins cher). Il est conseillé de bien cuire le blanc d’œuf pour rendre ses protéines plus digestes. Vous pouvez consommer le jaune juste chaud (comme dans un œuf à la coque).

Olive et avocat

Encore 2 fruits super gras mais super nutritifs en vitamines, minéraux, oligo-éléments, et antioxydants. Avec un peu d’ail, d’oignon et de jus de citron, vous pouvez vous faire de succulents olivades et guacamoles.

Ces fruits permettent également d’obtenir des huiles délicieuses dont vous pouvez apprécier tous les arômes en assaisonnement. Le paléo demandant des produits de qualité, ces huiles peuvent être hors budget. Dans ce cas, tenez-vous en au fruit brut (c’est encore plus paléo car il n’a pas été transformé).

Les abats

Dernier aliment paléo super gras de cette liste, les abats. Le sujet a déjà été traité ici et : les abats sont très nutritifs (il n’y a pas que la viande rouge dans la vie), et très bon marché. Ils doivent trouver leur place dans votre alimentation.

Conclusion

Vous aurez compris que tous ces produits ne sont pas seulement gras, mais aussi extrêmement nutritifs en minéraux, vitamines, antioxydants, fibres, protéines… tout ce qu’il faut pour brûler naturellement vos graisses.

Sans pour autant en surconsommer, ne les négligez pas. Ils sauront apporter leur pierre à l’édifice de votre bonne santé, ils vous rassasieront pour vous éviter d’aller grignoter la première chose non paléo venue, et vous prouveront que manger gras fait mincir.

Références

[1] Cholesterol, coconuts, and diet on Polynesian atolls: a natural experiment: the Pukapuka and Tokelau island studies. Prior IA, Davidson F, Salmond CE, Czochanska Z.
[2] Lauric acid inhibits the maturation of vesicular stomatitis virus. Hornung B1, Amtmann E, Sauer G.

19 réponses à “7 sources de gras pour perdre du gras”

  1. Nicolas dit :

    Bonjour,
    vous préconisez la consommation d’œufs marqués 1 (élevés en plein air) mais ceux marqués 0 (bio) ne sont-ils pas meilleurs?!

  2. Fanny dit :

    Bonjour

    Je trouve ton article très intéressant cela dit je le savais déjà un peu ce que tu as cité.

    par contre je voudrais savoir si le régime paléo est modifiable par rapport à nos préférences ?
    par exemple je consomme de plus en plus de légumes et moins de viande dans l’objectif de devenir végétarienne cependant il m’arrive de manger du poulet ou du poisson de temps en temps.

  3. claudine dit :

    Bonjour

    Comme j’habite à la campagne, j’ai des poules (bientôt de poulets à engraisser ainsi que des lapins puisque la lapine a été mise au mâle), donc je mange des oeufs de mes poules, avec mon mari, nous allons nous y remettre à faire du potager, nous avons des divers fruitiers dont un noyer, framboisiers, mûriers sauvages (haies le long du potager), des fraisiers etc… (vivement que j’ai des noix!)
    Je déborde un peu du sujet mais c’est pour dire que mon alimentation sera le plus possible naturelle et que les graisses citées plus haut sont importantes, je sais mais pour moi, avec un certain contrôle.
    le sucre est mon pire ennemi mais les graisses en petite quantités sont mes alliées. AH oui j’adore le foie mais particulièrement les foies de lapin, moins les foies de poulets même si j’en mange parfois en terrine que je fais moi-même.

  4. Christophe dit :

    Bonjour
    Je suis tout a fait d’accord avec ceci, mais seulement les noix ainsi que le chocolat me donne de l’urticaire.
    Ceci réduit considérablement la liste.

  5. Isabelle dit :

    Bonjour,
    Que penses tu de la graisse d’oie ? Est ce une source de gras positive ou néfaste, notamment pour les cuissons ?

    • julien dit :

      Bonjour Isabelle

      Si l’animal vit paléo, les graisses de boeuf (saindoux), de canard, d’oie sont excellentes.

      J’ai grandi dans une région qui promeut les pommes de terre rissolées dans la graisse de canard 😉

  6. Christophe dit :

    Bonjour

    L’huile premiere préssion a froid, pourquoi n’est elle pas citée?

  7. Adénine dit :

    J’ai trouvé le week-end dernier du chocolat Lindt à 99% de cacao. J’étais sceptique et puis je me suis lancée : ultra bon! Moi qui n’aime pas le 70 ou 80%…Ça fait plaisir de manger du chocolat dont le sucre est le dernier ingrédient de la liste…

  8. Régine dit :

    Bonjour, merci pour tous ces conseils, j’ai une réserve pour ma problématique perso : Du fait de diverticules aux intestins il y a plusieurs aliments de la liste que je ne devrais pas manger : type fruits secs et avocats à cause des résidus qui pourraient générer des infections. Par contre je n’ai pas vu de diététicienne pour me le confirmer.

    Qu’en penses-tu?
    Merci pour la recette du beurre clarifié. Par ailleurs je suis loin d’être paléo car j’adore le fromage et les yaourts et j’évite de manger de la viande à cause de la souffrance animale.

    • julien dit :

      Bonjour Régine

      Les fibres des noix et de certains légumes peuvent irriter les intestins. Donc oui il faut les éviter.

      Pour les yaourts, mieux vaut les fabrications traditionnelles, avec de bons ferments qui préserveront ta flore.

  9. Article intéressant, et vive le gras! J’adore le beurre et l’huile d’olive, mais je dois avouer qu’il faut encore que j’intègre plus d’abats dans mon alimentation. Et je ne me priverai pas de continuer le dopage au chocolat noir 😉

  10. Fenrir dit :

    Haha le cacao/chocolat paléo ? Dans ma philosophie c’est plus un poison trop de cuivre des antinutriments en pagailles, donc le magnésium à l’intérieur tu risque de pas bien l’absorber ainsi et cerise sur le gâteau il baisse quasiment toutes les hormones je parle bien du crue mais le normale n’est pas mieux ne parlons pas de son rôle comme casseur de surrénales.

Laissez un commentaire