Bilan de 8 mois de régime paléo

Dernière mise à jour: 27 mars 2015 32 Commentaires

Cela fait plus de 8 mois que j’ai commencé à vivre paléo, pour essayer, juste comme ça. Les résultats ont été si rapides et si impressionnants que j’ai décidé de continuer pour au moins un an. Si les efforts des premiers mois ont essentiellement porté sur le régime paléo, voici le bilan de ces 4 derniers mois.

stylo cochant une case

8 mois : une nouvelle étape franchie

Bouger paléo

La puissance du HIIT

J’ai déjà parlé de l’HIIT. Pour progresser physiquement, il faut que vous ameniez votre corps à ses limites, pour les repousser et forcer votre corps à se développer pour s’habituer à ces nouvelles conditions. Outre les résultats obtenus rapidement, mon expérience du HIIT m’a fait remarquer que les résultats de l’entrainement se conservent pendant au moins un mois sans rien faire.
 
Au début du mois d’août, j’ai interrompu mes sessions de sprints fractionnés. En reprenant début septembre, j’ai été étonné de constater que je n’avais pas perdu mes capacités physiques (d’où l’intérêt de mesurer et conserver vos performances à chaque entrainement).
 
Non seulement le HIIT apporte des résultats rapidement avec un temps investi moindre mais en plus il permet de conserver ses résultats pendant une longue période d’inactivité, chose pratique en cas de vacances ou de maladie.

La part belle aux exercices de groupe musculaire

Au cours des 4 derniers mois, j’ai fait évoluer mon entrainement. Avec les jours qui raccourcissent, (et le parc où je cours qui n’est pas éclairé) j’ai mis de côté les sprints fractionnés (mon emploi du temps réservait les sprints pour le soir). En remplacement, je pratique des séances de musculation façon crossfit (HIIT) afin de travailler le cardio en même temps que la musculation.
 
J’effectue 2 sessions par semaine. 1 session est composée de 3 cycles de 10 exercices, avec une minute de repos entre les cycles.
Pour un exercice, je fais un maximum de répétitions pendant 50 secondes et repos pendant 10 secondes. Ce temps de repos est important pour:

  • reprendre son souffle (se donner à fond pendant 50 sec. est éprouvant)
  • noter le nombre de répétition effectuées
  • regarder le nombre de répétition de la fois précédente de l’exercice à venir, et en faire un objectif à battre

Cela constitue une session de 32 minutes (3 cycles de 10 exercices d’1 minute + 2×1 minute de repos).
Pour la plupart des exercices, j’utilise deux altères de 10kg (les exercices devenant de plus en plus faciles, je vais passer à 12 kgs).
Les résultats sur mes mensurations sont plus bas dans l’article.

Manger paléo

Je ne mange toujours pas de céréales comme base de mon alimentation. Et ça ne me manque vraiment pas. En fin de compte, je me suis aperçu que ce ne sont pas des produits extraordinaires et le plaisir et leur qualité nutritionnelles qu’ils apportent sont faibles. En contre partie ils apportent beaucoup de glucides qui font grossir.
Je garde malgré tout quelques occasions pour me faire plaisir avec un peu de pain et du fromage de chèvre ou avec mon péché mignon : la pizza (pas n’importe laquelle).
 
En revanche, je me suis accordé plus de plaisirs sucrés que pendant les premiers mois : selon les semaines, entre 1 et 7 (parfois plusieurs fois par jour). Pour l’essentiel je me régale avec :

  • du chocolat dégustation 70%
  • des pâtisseries maison
  • du miel + fromage blanc/yaourt grec

Malgré cette augmentation de plaisirs sucrés, je n’ai pas repris de gras et je perds même progressivement le peu de gras restant.

Jeûne Intermittent

J’ai commencé à expérimenter le jeûne intermittent. Le principe du jeûne est de ne manger que pendant une plage horaire définie. J’utilise deux configurations:

Jeûne 16/8

Tous les jours, je jeune pendant 16 heures et je mange au cours des 8 heures restantes.
Dans la pratique, quand le soir j’ai fini de manger vers 21h, je ne prends pas de petit déjeuner, et je déjeune vers 13h.

Jeûne 23/1

Il s’agit de jeûner une journée entière, avec le droit de consommer des boissons non sucrées. Pour ma part, jeûne ou pas, je prends toujours mes 2 thés non sucrés de 10h et 16h. J’ai commencé à jeûner une journée par semaine. Actuellement j’en suis à 2. Je fais cela les jours de travail (c’est plus facile qu’à la maison où la nourriture est à portée de main), ou les lendemains de repas de fêtes.
 
Ne plus prendre de petit déjeuner m’a fait prendre conscience de l’influence des glucides sur la faim. Quand le soir je mange paléo (légumes + viandes), le lendemain matin tout va bien. Si je m’accorde des glucides (pain, ou dessert sucré), au réveil j’ai une faim qui me prend au ventre, vraiment intense.
 
Mon alimentation ne reposant plus sur les glucides, sauter le petit déjeuner n’a aucune incidence, je n’ai pas de fatigue, ni de maux de tête. Il a alors été facile de passer à une journée entière de jeûne.
Lors de mes jeunes 23/1, j’ai remarqué 2 périodes où la faim fait sa petite apparition et repart moins de 15 minutes après (ce n’est pas si dur en fait) :

  • une vers 11-12h
  • une autre vers 18-19h

Au début du régime paléo, lorsque j’avais faim en journée je me calais avec des fruits. Depuis j’ai appris à vivre avec cette faim, à l’accepter et la supporter pour finalement la laisser partir et me laisser tranquille. C’est quelque chose dont je ne m’aurais pas cru capable il y a encore quelques mois.

Résultats

Mensurations

Ces 4 mois ont vu une montée en intensité de mes séances de musculation : les résultats ne se sont pas fait attendre et j’ai rapidement obtenus visuellement un remodelage de mon corps.
 
Au départ je n’étais pas trop intéressé par la perte de poids, du coup je n’ai pas pris le réflexe de prendre mes mensurations à intervalles fixe (je n’ai fait qu’une mesure au début, et une autre il y a 2 jours). Je ne peux donc pas dire précisément combien de temps il m’a fallu pour atteindre les résultats ci dessous.
Étant donné qu’au bout d’un à 2 mois je flottais déjà dans mes vêtements, je pense que c’est le temps qu’il m’a fallu pour changer mon corps et que depuis j’ai conservé mes résultats.
 

partie du corps tour en cms
poitrine 0
biceps droit 2
Biceps gauche 1,5
ventre (au niveau du nombril) -2
fesses -5
haut cuisse (sous la fesse) -3
milieu cuisse -2
mollet -0,5

Et j’ai perdu 3 kgs.
 
L’intensité de mon entrainement m’a clairement fait gagné des biceps. Pour les pectoraux c’est moins évident mais c’est également le cas : le fait que je flotte dans mes anciennes chemises (qui me serraient au niveau des pectoraux et du haut du dos) me fait penser que j’ai perdu du gras, mais gagné aussi du muscle puisque mon tour de poitrine n’a pas changé. Cela se remarque aussi visuellement, j’ai les pectoraux mieux dessinés.
Pour le reste (ventre, fesses, cuisses), ces résultats parlent d’eux même, j’ai bien perdu du gras.
 
En fonction de mon poids final et du gain musculaire, j’estime avoir perdu 5 kgs de graisse et gagné 2 kgs de muscles.

Bien être

Lorsque je fais ma séance de sport le soir (vers 21h), je suis beaucoup plus reposé le lendemain (par rapport à une nuit de même durée). Certes je ressens une certaine fatigue musculaire, mais elle est différente d’une fatigue classique, celle qui veut vous faire dormir. C’est assez difficile à comprendre quand on n’a pas vécu cette expérience.
Pour le reste, je suis toujours autant en forme. Les journées de jeûne m’apportent également un bien être : c’est comme si je mettais mon système digestif au repos, et cela se ressent.

Nouvel objectif

Mon nouvel objectif va être de travailler mes abdos en agissant à deux niveaux:

Perdre le gras restant

Même si j’ai perdu pas mal de gras, je fais malheureusement partie de ces personnes qui le stockent bien. Ayant déjà bien réduit mes apports, je ne peux pas faire grand chose de plus. Pour perdre le dernier restant de gras, il faut que j’augmente mes dépenses et je vais le faire en réintroduisant une séance de sprints fractionnés.
 
Cela me fera 3 séances de sport dans la semaine. De plus, même si mon cardio est assez élevé au cours de mes sessions (environ 180 battements minutes), il est plus faible que celui obtenu au cours d’une session de sprints fractionnés : je vais faire travailler un peu plus mon cœur.
J’ai aussi remarqué que mes cuisses et fesses étaient plus robustes du temps où “je sprintais” (malgré les exercices de squat/fente avant de mes sessions de crossfit)

Augmenter le volume musculaire

Aussi surprenant que cela puisse vous paraitre, j’ai une belle tablette de chocolat sans avoir fait un seul exercice d’abdos. Comment est-ce possible? J’avais déjà ces muscles, mais ils étaient cachés par une couche de graisse.
 
Vos abdos travaillent tout le temps car ils maintiennent tout votre corps. La vie du quotidien permet juste de conserver ces muscles que j’avais déjà travaillé dans le passé. Mais ce n’est pas suffisant pour les développer. Je vais donc rajouter à une de mes séances une partie de développement musculaire des abdos, pour avoir un peu plus de volume.
 Combiner l’augmentation de volume et la perte de graisse devrait donner un résultat intéressant : rendez-vous dans 4 mois, photos à l’appui cette fois-ci.

Me motiver pour faire du sport

Si je n’ai pas eu vraiment de difficulté pour appliquer le régime paléo (malgré ma gloutonnerie gourmande), j’ai un peu plus de mal pour me tenir à mon programme de sport.
Avec le rajout de ma séance de sprints, je vais devoir redoubler de motivation (surtout par ce froid). Je compte chercher des techniques de motivation et appliquer strictement mon programme.
 
Avez-vous également des difficultés à vous motiver?

32 commentaires

Victor dit: 17 janvier 2013 à 10 h 59 min

Bonjour,

Excellent article ! Pour ma part, j’éprouve aussi quelques difficultés à me motiver. Mais mon principal problème réside dans le choix des menus paléo. Je ne connais pas beaucoup de recette et du coup j’ai l’impression de tourner en rond. Comment trouvez vous toutes vos idées de recette ?

    asse dit: 19 janvier 2013 à 1 h 37 min

    salut victor
    va faire un tour sur forme attitude ya tout se qu’il faut tu est suivi pendant 3 mois avec tout les excercies + recette de cuisine ect..

      Victor dit: 22 janvier 2013 à 12 h 59 min

      Merci de l’info Asse 😉

      Victor dit: 22 janvier 2013 à 13 h 00 min

      Cool 🙂 Merci beaucoup Julien

    julien dit: 21 janvier 2013 à 21 h 43 min

    Bonjour Zaratounga

    Super cette astuce!!!
    Le calendrier annuel donne beaucoup plus de recul et permet de mieux mesurer la progression.

Mel de www.caloriepholie.com dit: 23 janvier 2013 à 13 h 18 min

Salut

ton histoire fait écho à la mienne en quelque sorte.. Je ne te refais pas l’historique chaotique (voir mon blog http://www.caloriepholie.com), j’ai été anorexique pendant pres de 10 ans, je m’en suis sortie et pas grâce aux professionnels français.
Je suis en mode paléo depuis deux ans, et je suis une fana des tests sur mon corps (apres ce qu’il a subi, il peut tout affronter :)).
Je ne suis pas vraiment gironde (47kilos, 1.63cm il y a quelques mois). J’ai tenté l’aventure IF 16h pour le côté santé, renouvellement des cellules, euphorie ect… J’avais un peu peur de la faim au debut, mais il n’en n’est rien. J’ai fait un article sur mon blog pour expliquer mes peurs, le process etc…
Bref, apres deux mois, pas faim le matin, et surtout efficacité optimale, clarté d’esprit… et abdos dessinés! moi qui n’aies jamais eu le ventre dessiné, même au plus bas de mon poids, j’ai toujours eu du bidou…. alors même que je n’ai rien changé niveau sport (idem que toi, 2 seances de 30 mins de « muscu » avec poids)…

Bref, ça me va bien aussi !

A très vite

Mel

    julien dit: 24 janvier 2013 à 15 h 11 min

    Salut Mel

    Effectivement il est très difficile de trouver un professionnel compétent (je pense au médecin conventionnel), on a plus de chance de trouver un bon praticien du coté des médecines « alternatives » (comme un naturopathe)

    Le jeûne fait toujours peur a priori, mais quand on a la bonne méthode et qu’on y va doucement, il n’y a rien à craindre.

    C’est clair qu’au final ça change la vie.

stéphane dit: 23 janvier 2013 à 19 h 04 min

Très bon article je pratique moi même les entraînements à haute intensité et le modèle paléo je suis passé de 20 % de pourcentage de graisse à 15 % en 2 mois en faisant trois à quatres séances par semaine d’HIIT pendant 20 à 30 minutes.
Je recommande cette méthode qui est la meilleure pour perdre du poids essentiellement de la graisse et pas du muscle

    julien dit: 24 janvier 2013 à 15 h 12 min

    Bonjour Stéphane

    Merci pour ton témoignage

thomas dit: 28 janvier 2013 à 20 h 51 min

Salut!

Tu as donc arrété riz /blé / quinoa / mais et toutes céréales.

Considère tu qu’il faut arréter tous les glucides (lent ou rapide) donc tou ou seulement ceux qui sont pas accessibles à un chasseur ceuilleur et donc purée de chataigne ou noix de cajou autorisés?

    julien dit: 29 janvier 2013 à 21 h 04 min

    Bonjour Thomas

    Ma philosophie est :

    1. la règle : manger paléo la plupart du temps pour avoir une bonne santé, qui se voit avec un corps en forme et une vitalité
    2. l’exception : se faire plaisir de temps en temps

    Manger paléo consiste à supprimer les céréales qui contiennent des lectines (provoquant inflammation, allergies, maladies auto immunes ..), des anti nutriments (empêchant la bonne assimilation des minéraux) et des glucides (qui font grossir)
    Les produits industriels qui en plus d’être riches en glucides, perturbent le système hormonal favorisant maladie et prise de gras

    Pour la santé, je conseille d’éviter les céréales (blé, maïs, orge, seigle, etc…), et les légumineuses
    Pour la perte de poids, je conseille de réduire tous les glucides (riz, pomme de terre. le riz est une céréale à part qui n’a pas les inconvénients santé du blé)

    La plupart de nos produits disponibles (légumes, viandes) n’étaient sans doute pas disponible sous la même forme pour les Chasseurs-cueilleurs (CC) il y a plusieurs milliers d’années.
    Le but n’est pas de reproduire exactement leur mode de vie, mais avoir un mode de vie dont les bénéfices sont similaires au leur.
    manger des légumes apportent vitamines, minéraux et peu de glucides (c’est paléo, même si les produits ne sont pas les mêmes)

    Ensuite nous vivons dans un monde bourré de tentations, je pense que si les CC avaient eu accès au sucre, ils ne se seraient pas privé (on a les même gênes, ils auraient été aussi sensible que nous au sucre)
    On peut donc se faire plaisir de temps en temps mais avec des produits les moins raffinés possibles, les plus naturels possibles (donc même dans ce cas, éviter l’industriel)
    Préférez les produits artisanaux. ou faites le vous même : prendre du bon chocolat noir, du sucre roux (moins raffiné que le blanc) …

    Je mange encore occasionnellement du riz (seulement sous forme de maki), et parfois un peu de pain (baguette tradition, avec un gout que je trouve excellent) accompagné de fromage
    Je ne prends pas n’importe quelle baguette, je prends celle que je préfère. Se priver permet d’affiner son palais et de sélectionner au final de bons produits (jamais plus je ne gouterai une baguette lambda)

Cécilia dit: 19 avril 2013 à 6 h 58 min

Bonjour Julien,
Super ton article! Moi je vis Paléo depuis 2-3mois, avec séances de hiit 2 fois par semaine. Les résultats sont la mais cette couche de graisse sur les abdos met plus de temps à fondre et parfois j’ai l’impression quelle disparaîtra jamais!!!! C’est vrai que je m’accorde des plaisirs aussi 😉 Que me conseille tu ?

Ingrid dit: 2 juin 2013 à 10 h 06 min

Merci pour votre article. Il est extrêmement motivant. J’ai repris le sport il y a un mois, et je m’interrogeais sur le régime paleo. J’ai un début de réponse grâce à votre expérience.

    julien dit: 8 juin 2013 à 16 h 13 min

    Bonjour Ingrid

    Je te souhaite une bonne continuation

YANN dit: 8 août 2013 à 12 h 06 min

Bonjour,

J’ai commencé le régime paléo il y a une semaine,vendredi exactement.
Je n’ai pas de mesures pour l instant à part le poids et le tour de taille.
Je pense prendre votre exemple samedi matin lors de ma pésé.
J’ai arrété les céréales, les produits laitiers et el produits industriels, alors que j’étais un gros consommateurs:

Une journée type

Le matin
– un café avec deux sucres à la maison et un autre deux heures plus tard au travail
– une 1/2 baguette de pain avec de la confiture fraise maison
– un pain aux chocolats à 10-11h 1x par semaine

Le midi
– un panini ou un sandwisch avec une part de pizza
– un café sucré
tout ca en mangeant en 10 min
30 min a jouer sur l’ordi ou a surfer

Le soir
– en rentrant, un 1/4 de baguette avec du fromage (1/4 de camenbert ou de bleu)
– très souvent à base de pâtes (200-250gr cru)avec du gruyère
et des sauces industrielles et steack haché
– sinon des fois quand j avais pas le temps c’était sandwisch et j’arrivais à 2 baguettes de pain par jour.

Dans la soirée, j’avais encore faim et heureusement que je n’ai pas de gateau et je me forcais a faire autre chose pour ne pas y penser jusqu’au moment de me coucher.

Depuis une semaine

Une journée néo

Le matin
– un café avec un sucre à la maison
– une banane ou deux panckakes paleo ou une bonne part de cake paleo

Le midi
– recette à base de légumes (80%) et de viandes, poissons ou œufs (20%)tout ca en mangeant en 10 min
mais car je fais du sport pendant 30-35 min au lieu de m’abrutir encore plus devant l’ordi.
donc principalement de la C.A.P. sur tapis ou du vélo ergo, ayant la chance d’avoir une salle de sport sur le lieu de travail
et HIIT dans le parc en face (j’ai fais 3 séances S=50sec + M=40sec), j’étais naze.
pompes avec dips sur banc et gainage mais j ai pas la possibilité de faire des tractions.
Sinon je vais sur des sites pour me trouver des exos de cross fit a faire le soir en rentrant chez moi

Le soir

– des plats avec des légumes et toujours de la viande ou du poissons ou des œufs, sans ajouts de sel ou de fromage

Dans la soirée, je n’ai plus faim, j’ai un peu les muscles qui travaillent et je me couche plus tôt (avant 2h du mat en jouant sur l ordi, maintenant 23h maxi)car je suis plus fatigué mais moins je m’endors tout de suite.

Pour l instant donc que du bien, bon j’ai toujours du mal à e lever le matin avec le réveil.
Mais le plus fou c’est le fait de ne plus se sentir lourd toute l’après midi et de voir que je n’ai plus mon coup de barre vers 14h-15h alors que je ne bois plus de café et que je fais plus de sport.
je suis bien décidé à garder ce régime jusqu’à la fin.

    julien dit: 9 août 2013 à 13 h 30 min

    Bonjour Yann

    C’est un sacré changement de vie !!!
    Mes félicitations!!

    qu’est ce qui t’a poussé à changer comme ça?

      Seb dit: 22 septembre 2013 à 23 h 40 min

      Bonjour Julien et tout d’abord un grand merci pour ton blog.
      Cela fait maintenant des heures que je navigue dans tes pages et je ne peux plus m’arrêter !
      Je vais commencer le mode de vie paléo dès demain, à mon rythme, tranquillement, doucement mais sûrement. Je suis vraiment un adepte des produits laitiers, des pates, des céréales et du sucre, donc j’ai du boulot, mais paradoxalement je suis confiant dans ma capacité à réussir.
      Je vais acquérir les livres de Sisson et de Taubes mais une première et principale question me chiffonne. Je vais souvent en Asie et compte aller y vivre bientôt. Question bouffe, ce sera facile de me passer de sucre, de blé et de laitages, j’y arrive parfaitement 3 semaines en vacances, mais je me vois mal me passer du riz, que j’adore d’ailleurs ! Est-ce un vrai problème pour le mode de vie paléo ? Le riz c’est quotidien en Asie, impossible de s’en passer !
      Merci d’avance de ton conseil et/ou avis !
      Sébastien

          Seb dit: 23 septembre 2013 à 13 h 45 min

          Merci Julien, je vais un peu dans le sens de Valérie : chaque fois que je passe plusieurs semaines en Thailande, je reviens en meilleure forme. A préciser aussi qu’au delà des riz frits qu’elle décrit, il y a aussi plein de plats au riz blanc avec émincés de légumes et viandes, à tomber par terre ! Le régime alimentaire « classique » asiatique est finaement assez proche du paléo …

fred dit: 1 février 2015 à 12 h 37 min

ça ressemble au jeun du ramadan…
On vient de découvrir ou va le gras perdu…
on l’élimine par les voie respiratoire !!! en vapeur !
il faut donc faire du sport pour expirer tous le gras. 😉

Julien dit: 22 février 2016 à 19 h 47 min

Bonsoir Julien,

Super article ! Ca donne vraiment envie de s’y mettre et moi-même je pense me lancer dans l’aventure paléo bientôt.

En vérité, si le sport HIIT est certainement très efficace, je suis moi-même un fana des marathons dont tu parlais dans un de tes articles (enfin des semi plutôt).

Donc je voulais savoir à quel moment tu caserais ces séances de sprint fractionné dans ma semaine sachant que je me fais déjà 3 séances de jogging d’environ 50 mins/séance et 2 séances de muscu poids de corps (sans jamais faire jogging et muscu le même jour bien sûr) ?

Est ce que tu ferais plutôt le sprint fractionné avant la (longue) séance de jogging, ou après, voire carrément un autre jour ?

Amicalement,

Julien

    julien dit: 23 février 2016 à 14 h 37 min

    Bonjour Julien

    Je te conseille de tester:
    – tu peux essayer dans un premier temps de faire tes sprints à la fin de ta séance de jogging (pas avant car tu n’aurais plus de jus pour ta séance)
    – par la suite, si tu constates que tes performances sont améliorées, tu peux faire une séance spéciale « fractionnés », un autre jour de la semaine

nat dit: 30 mars 2016 à 19 h 00 min

Bonjour Julien,
ça y est je me lance après avoir observé les résultats sur mon frère, ma belle-soeur et ma maman 🙂
Je suis bien bien motivée mais je ne te cache pas que je ne compte absolument pas faire de sport dans un premier temps pcq je n’ai jamais été sportive :/
j’aime la viande et les légumes donc à priori ça devrait aller, par contre le plus dur pour moi sera le fromage!! j’ai du mal à trouver un déjeuner paléo, je ne suis absolument pas sucrée et du coup je ne sais vraiment pas quoi manger, je te lis et je vois que tu ne prends plus de petit dejeuner mais ça me parait encore comliqué d’envisager faire pareil.. déjà que j’ai supprimé mes tartines gouda jeune :p
j’ai lu sur le blog mangerpaléo que tu conseillais qu’ils parlaient de yahourt grec et de cheddar (voir les mini burger) du coup je n’y comprends rien, est ce qu’on peut manger du fromage de chèvre, ou du yahourt grec?
Et pour les oeufs est ce qu’il n’est pas mauvais d’en manger tous les jours?
Merci d’avance pour tes réponses à mes nombreuses questions quand tu auras un peu de temps et bonne soirée,
Nat

    julien dit: 30 mars 2016 à 21 h 07 min

    Bonjour Nat

    Mes félicitations pour ta décision!!

    Tu n’as pas besoin de sport pour observer des bénéfices.
    Il te faut a minima bouger suffisamment au quotidien et profiter de chaque opportunité (marche, escalier au lieu ascenseur, …)

    Tu en sauras un peu plus sur le fromage et les produits laitiers ici https://vivre-paleo.fr/regime-paleo-produits-laitiers/

    Si c’est trop difficile de faire 100% au début, tu peux garder le fromage (artisanal, pas industriel donc non allégé)
    Les fromages persillés/tomes/au lait cru sont de bons exemples
    mais à un moment je te conseille de faire un 100% -> les raisons : https://vivre-paleo.fr/ce-regime-paleo-qui-vous-rend-aveugle/

    Pour les oeufs, c’est comme pour la viande ou les autres produits : s’il ne sont pas de bonne qualité, il ne faut pas en surconsommer.
    L’oeuf est meilleur marché que la viande, donc tu peux plus facilement avoir des oeufs « sains » que de la viande saine

    reviens nous donner des nouvelles de ta progression

Fanny dit: 4 juin 2016 à 12 h 21 min

Salut 🙂

J’ai commencé le régime paleo lundi, c’est ton site, entre autres, qui m’a convaincue!!

Au bout de combien de temps as-tu commencé à avoir des résultats sur la balance, en particulier sur la masse grasse (si la tienne la calcule)?

Moi j’ai fait beaucoup de régimes dans ma vie et mon métabolisme est à l’arrêt depuis presque deux ans. Comment le faire redémarrer tout en mangeant paleo?

Merci pour ta réponse 🙂

    julien dit: 6 juin 2016 à 9 h 47 min

    Bonjour Fanny

    Je suis content de t’avoir aidé à te lancer 🙂

    je n’ai malheureusement pas d’info sur le poids, mais plus sur l’apparence

    comme je le relate ici https://vivre-paleo.fr/comment-jai-commence-a-vivre-paleo/
    dès le premier mois j’ai perdu du gras de façon visible et ressenti grace à la garde robe

    Si tu veux relancer ton métabolisme je te conseille le HIIT comme décrit dans cet article
    Il y a de grande chance que tu aies plus faim, mais si tu manges paléo, alors tu nourriras ton corps, tu feras taire sainement ta faim, et tu perdras de la masse grasse.

    bon paléo

    pour le sport, j’ai fait un article spécialement pour les femmes
    https://vivre-paleo.fr/comment-etre-belle-en-moins-de-90-minutes-par-semaine/

Fanny dit: 18 juin 2016 à 13 h 58 min

Merci beaucoup pour ta réponse 🙂 je vais regarder les articles.

Celine dit: 2 octobre 2016 à 20 h 40 min

Bonjour
Super l’article mais Perso j’ai beaucoup de mal à gérer mes fringuales…. j’ai l’impression qu il faut que je mange des tonnes pour ne plus avoir faim pdt 4h, j’ose même pas imaginer arriver à ne pas manger de 21h à 13h le lendemain …
J’ai finis de manger à 19h30, il est 21h et j’ai deja la dalle !!
Et j’ai envie de sucré c’est terrible !!

    julien dit: 4 octobre 2016 à 10 h 42 min

    Bonjour Céline

    Depuis quand manges-tu paléo?
    pas longtemps j’imagine, si tu as encore des rages de sucre

    ça va passer avec le temps

    je te laisse lire ceci à propos des fringales https://vivre-paleo.fr/fringales/

      Celine dit: 5 octobre 2016 à 6 h 35 min

      Hello Julien
      Oui effectivement ca fait pas longtemps
      Merci beaucoup pour le lien, je vais bien le lire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *