Vivre Paléo. Brûler sa graisse. Péter la forme
Vous êtes ici : Vivre Paléo » Vie pratique » Lectures recommandées » La Société Toxique de Pryska Ducoeurjoly

La Société Toxique de Pryska Ducoeurjoly

Posté par julien le 28 janvier

Ca vous fait quoi d’être intoxiqué en continu? Comment ça vous ne voyez pas de quoi je parle? Vous n’êtes pas au courant? Vous êtes soumis à une continuelle intoxication. Vous ne me croyez pas? Alors lisez la suite…

La societe toxique de Pryska Ducoeurjoly

La societe toxique de Pryska Ducoeurjoly

Pryska Ducoeurjoly est une journaliste d’investigation indépendante. Dans son manuel de dépollution mentale, elle dénonce (seulement) 3 générateurs majeurs de la pollution qui vous atteint.

Entre les médias qui diffusent des infos sélectionnées, un lobby pharmaceutique qui influence les politiques de santé et une industrie agroalimentaire qui vous nourrit, l’auteur nous présente un autre point de vue de la réalité telle que nous pouvons la vivre.

Sommaire de La Société Toxique

PREMIERE PARTIE : L’intox médiatique
Introduction : la société du stress permanent

Chapitre 1 : l’information toxique
1. Pourquoi écoute-t-on les infos ? Ou pas…
2. Dix heures : bienvenue en conférence de rédaction !
3. Les journalistes sont-ils devenus des fonctionnaires de l’info ?
4. Les experts de la… désinformation
5. Trop d’infos tue l’info
6. La consanguinité médiatique
7. Le prêt-à-penser viral
8. Les toxines de l’autocensure
9. Comment reconnaître une information saine ?

Chapitre 2 : Le lavage de cerveau cathodique
1. De la dépendance à l’apathie
2. Miroir, mon beau miroir…
3. La malbouffe télévisuelle
4. Le green washing lave plus blanc
5. Infotainment : la politique fait sa pub
Conclusion : Internet nous sauvera-t-il de la médiacratie?

PARTIE 2 : L’intox médica-menteuse
Introduction : de l’hygiène de vie à … l’hygiénisme

Chapitre 1 : La santé pasteurisée
1. Notre héros national est-il un imposteur ?
2. La société infantilisée
3. Virus ! Où es-tu, que fais-tu ?
4. Pour quelques boutons…
5. Une maladie, un vaccin. Un vaccin, des maladies…
6. L’enfance empoisonnée
7. Peut-on vivre sans piqûre ?

Chapitre 2 : la santé désintoxiquée
1. Médecines douces ou dérives sectaires ?
2. A la découverte de la naturopathie
3. L’homéopathie : de l’alchimie à la science
4. La biologie numérique sort la tête de l’eau
5. Magnésium, le magnifique !
6. L’argent colloïdal, des vertus en or
Conclusion : Contre les émotions toxiques

PARTIE 3 : L’intox agroalimentaire
Introduction : Dis-moi ce que tu manges
1. Le caddie toxique
2. Info et intox sur les pesticides
3. Chimères alimentaires
4. La chasse au gras tue
5. De l’indigestion chronique aux maladies de civilisation
6. Le mal du sucre
7. Le mal du lait
8. Le mal du blé
9. Le mal du sel
Conclusion : l’enfer alimentaire est pavé de bonnes intentions

Résumé de La Société Toxique

Partie 1

Dans la première partie, l’auteur nous dévoile comment l’information est créée, sélectionnée. Les médias, aux mains des mêmes personnes, véhiculent une pensée unique et sont contraints à l’autocensure par la main qui les nourrit de substantielles subventions.

Au final, les médias fournissent une information qui n’intéresse pas le lecteur, créent un temps de cerveau disponible pour les publicités, et créent une réalité anxiogène ne correspondant pas à la réalité des personnes (les critères de beauté par exemple).

Partie 2

Il y a 20 000 décès par an en France à cause des médicaments : c’est 7 fois plus que les chiffres de la sécurité routières. Les 1 300 000 d’hospitalisations dans le public le sont à cause des médicaments (cela représente 10% des hospitalisations).

Les médicaments avec lesquels vous êtes tant familiers ne sont pas sans danger.

Vous connaissez l’histoire de l’imposture de Pasteur? Les dangers des vaccins et leur lien avec entre autre l’autisme?

Cette partie lève également le voile sur les politiques culpabilisantes et comment les organismes officiels musellent les sources d’informations sur les pratiques santé alternatives (les médecines douces).

Partie 3

La partie 3 redonne à l’alimentation la place qu’elle mérite. Car elle n’est clairement pas reconnue comme une priorité : il n’y a qu’à voir les plateaux repas dans les hôpitaux.

L’industrie agroalimentaire a besoin d’additifs pour conserver leur produit, leur donner une belle couleur, la bonne texture, le bon gout. Au final, le produit n’a plus rien à voir avec l’original.

Que ce soit aspartame, glutamate (neurotoxique lorsque le faible seuil est dépassé), pesticides… chaque année, une personne consomme entre 6 et 7 kilos d’additifs par les produits industriels (un livre pour déchiffrer les produits en supermarché).

En marge de ces additifs, la chasse au gras, les acides gras trans, le sel, le blé, le lait, les glucides, sont autant de sujet importants pour votre santé et qui sont évités pour maintenir en place la machine à générer de l’argent.

Pourquoi vous devez lire La Société Toxique

Pour la petite histoire, c’est ce livre qui m’a fait m’intéresser à nouveau à la santé en 2011. Traitant de sujet nouveaux et de choses dont je n’avais jamais entendu parlé, mes recherches pour en savoir plus m’ont mené au régime paléo, puis à la création de ce blog.

Si vous voulez un guide pour prendre du recul face aux peurs distillées par ces 3 industries pas toujours financièrement indépendantes, lisez La Société Toxique de Pryska Ducoeurjoly.

7 réponses à “La Société Toxique de Pryska Ducoeurjoly”

  1. claudine dit :

    Je pense que chacun d’entre nous doit se poser des questions sur ce qui parait bon ou mauvais pour la santé, l’alimentation, les médicaments etc… Déjà voir ce qui lui réussi et ce qui ne lui convient pas . Etre à l’écoute de son corps. J’ai fini par trouver toute seule que j’étais intolérante au gluten et aux laitages, après divers examens et passages chez un gastro-entérologue qui n’a pas compris pourquoi j’avais supprimé le gluten alors que selon lui je n’avais rien au vu des tests et biopsies , mis à part un kyste. Mon généraliste de l’époque m’avait dit : Ah c’est bien tu as trouvé toute seule où étais ton problème!… J’allais à la selle 12 fois par jour et j’avais un ventre de femme enceinte de 6 mois, surtout le soir et des maux de ventre.

    Pour ma part, il y a fort longtemps que je me dis que je ne dois pas compter sur mon médecin, qu’à part me donner des médocs il ne fera pas grand chose d’autre et depuis longtemps je m’intéresse à la nutrition, les médecines douces…

    Grâce au « régime paléo » tout va mieux, si ce n’est depuis quelques jours une fatigue qui se fait sentir, là je ne comprends pas, j’étais en bonne forme jusque là, à quoi cela peut être dû?
    Avez-vous une idée?

    Pour vos articles je les trouve tous très intéressants et beaucoup de personne devrait les lire, j’en connais autour de moi qui ont des maladies sérieuses et qui ne veulent pas remettre en question leur alimentation car ils ne conçoivent pas de supprimer « tout ce qu’ils aiment ». je leur lance des perches comme on dit mais …

  2. julien dit :

    Bonjour Claudine

    Merci de ton témoignage

    Pour la fatigue, un peu de magnésium en supplément pourrait t’aider
    https://vivre-paleo.fr/comment-etre-en-pleine-forme-pour-moins-de-30-centimes-par-jour/

  3. Jérémy dit :

    Merci pour cette recommandation Julien.
    Comme je lis surtout sur Kindle, je ne suis pas très au fait des ouvrages Français sur le marché. Celui-ci a l’air intéressant.

    Je ne l’ai pas encore lu, mais je suis sûr qu’il peut ouvrir les yeux de beaucoup de gens sur notre société, les médias, et le marketing nutritionnel…

  4. Hervé dit :

    Bonjour,

    Que pensez de l’intervention du nutritionniste, le Dr Jean-Michel Cohen, qui affirme que le régime « paléo » est  » la plus grande vanne que l’on ait inventée depuis des années » et associe ses pratiquants à des « débilos » ?
    Passage à la 7ème minute de l’émission du 30 janvier sur Europe1 « Le grand direct de la santé » présentée par Jean-Marc Morandini :
    http://www.europe1.fr/mediacenter/emissions/le-grand-direct-de-la-sante/sons/le-grand-direct-de-la-sante-dash-meilleur-regime-2014-2358987

  5. Camille dit :

    Bonjour Julien,

    Suite à ton conseil je suis en train de lire le livre que je viens d’acheter.
    J’ai découvert qu’il était en accès libre sur le site de l’auteur.

    http://pryskaducoeurjoly.com/mon-livre-la-societe-toxique

    Perso je préfère avoir un suppor papier 🙂

    Bonne lecture !

Laissez un commentaire