Vivre Paléo. Brûler sa graisse. Péter la forme
Vous êtes ici : Vivre Paléo » 1er pilier paléo » Glucides » Le régime paléo recommandé par l’état français

Grande nouvelle !!! Le régime paléo est enfin reconnu à sa juste valeur ! Vous ne me croyez pas ? Alors pourquoi les « autorités » (du moins en France) nous disent d’« évitez de manger gras, salé et sucré » ?

C’est parce qu’elles ont tout compris au régime paléo. Vous ne saviez pas que manger paléo c’est éviter de manger gras, salé et sucré ? Alors lisez la suite …

le sucre, les glucides ne sont pas forcément « sucrés »

Evitez de manger sucré

Lorsque que vous lisez le mot « sucre » sur ce blog, il s’agit de glucides, qu’ils aient le goût sucré (comme le saccharose) ou non (comme les polysaccharides contenus dans les céréales par exemple).

Si vous devez éviter de manger sucré, c’est parce que le sucre est vraiment l’ennemi de votre corps. Pourquoi ?

Le corps humain n’est pas adapté aux glucides alimentaires

D’un point de vue évolutionniste, nos ancêtres se sont adaptés aux conditions de leur environnement, et ce dernier contenait très peu de glucides disponibles.

Les glucides que vous pouvez consommer en grandes quantités proviennent des céréales. Ces produits se trouvent dans la nature, mais pour obtenir l’équivalent d’un kilo de farine, il faut mâcher pas mal d’épi de blé. La source animale est plus « efficace » car vous obtenez beaucoup plus d’énergie « d’un coup ».

L’homme a évolué, s’est adapté à un environnement lui donnant une alimentation pauvre en glucides. C’est pourquoi votre corps peut créer du glucose à partir d’acides aminés en cas de besoin, et surtout qu’il peut fonctionner principalement avec des acides gras comme source d’énergie.

En consommant plus de glucides, vous vous explosez à des dysfonctionnements biologiques.

Les dysfonctionnements biologiques en consommant trop de glucides

Non seulement trop de sucre vous fait grossir, mais il accélère le vieillissement de vos cellules, rend vos cellules insensibles à l’insuline ce qui à terme mènent entre autre au diabète.

Lorsque votre foie est rempli à ras bord de glycogène (issus des glucides que vous consommez), il transforme l’excédent de glucose en acide palmitique. Ce dernier se lie à une molécule de glycérol, des acides aminés et du cholestérol pour former une lipoprotéine à très faible densité (VLDL : Very Low Density Lipoprotein).

Un des effets pervers de cette molécule circulante dans le sang est son action sur la paroi épithéliale des artères, qu’elle enflamme. Cette inflammation permet à d’autres molécules de « cholestérol » (HDL et LDL), des minéraux comme le calcium, de former des plaques et d’augmenter le risque de thrombose.

Que vous mangiez paléo ou non, vous gagnerez beaucoup à réduire vos glucides, que ce soit pour votre ligne, votre jeunesse ou votre santé.

Donc pour résumer en une seule phrase : évitez de manger sucré, chose que vous faites déjà si vous suivez le régime paléo.

Dans le prochain article, vous saurez pourquoi vous devez éviter de manger salé et le rapport qu’il y a entre les industriels et jacquouille la fripouille.

3 réponses à “Le régime paléo recommandé par l’état français”

  1. Magda dit :

    Ce serait bien mais pour cela, il faudrait encore qu’ils ne recommandent pas de manger des produits laitiers et des féculents.

    On en est loin, reconnaissons-le.

    Je n’ose même plus de dire que je suis le régime paléo. Si je dis « régime hypotoxique » ça passe déjà mieux.

Laissez un commentaire